Manoir de la Fiole

Forum en lien avec le jeu en Ligne les Royaumes Renaissants
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une arrivée sur un air tragique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Niconoss
Dame de Compagnie
avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 30/04/2011

MessageSujet: Une arrivée sur un air tragique   Lun 2 Mai 2011 - 23:22

Une promesse est une promesse, bien qu'une invitation plus ou moins clair soit arrivé entre temps, il avait promis à feue la maitresse de ce manoir de venir voir comment évoluer ces enfants, il avait fait une simple promesse de veiller sur eux dans l'ombre de leur famille évidemment, mais de toujours être la si besoin. Aucun d'eux n'en avait pour le moment ressenti le besoin, mais ancré dans cette motivation il avait fait la route au plus vite, quand idril qui avait repris en main l'héritage de sa mère, lui avait simplement glissé la possibilité de venir au Manoir. Comme si elle n'avais dit cela dans le simple but de l'attirer au plus vite ici pour lui parler, ou non était ce tout simplement car la jeune fille l'apprécier. Il n'en savait rien, mais il saurait cette énième rencontre toujours aussi triste, marqué par la disparition récente de cette grande franc comtoise, sur un champ de bataille savoyard. Le baron malgré son étrange simplicité et bonheur, en avait gros la ou il fallait, il ne montrait que trop peu ces sentiments, ce qui lui avait d'ailleurs valu plusieurs déceptions, mais pas seulement en amour, aussi dans ces relations avec les autres, bien trop renfermé sur lui même, il ne prenait pas le temps de subir les sentiments humains. Mais a l'intérieur de lui même, il s'en voulait toujours, avoir entrainer une mère de famille sur un champ de bataille, dans le simple but d'être avec elle, ne pensait il qu'a lui et à son bonheur ? Cette question lui était devenu récurrente depuis cet évènement, beaucoup de remise en cause, et de questionnement. Il avait a cette époque contacté la pauvre Idril, sur la demande de sa mère mourante, et c'est bien l'une des premières fois qu'il venait en aide de cette manière a une personne, il l'avait aider à retrouver le corps, à faire le nécessaire pour régler la succession et autre, et surtout pour qu'elle commence son deuil, il se rappelait encore de cette taverne sombre, ou il avait du lui annoncer la nouvelle. Annecy avait tout d'un coup semblait encore plus sordide que la ville ne l'était déjà lors de cette guerre ... Il avait cependant après cet épisode disparu de la circulation, rentrant en Lorraine sur les demandes répétés de plusieurs personnes, abandonnant lâchement la jeune fille, une autre chose dont il ne pouvait encore se retirer sa lâcheté et autre. Il lui avait pourtant promis de remonté sur Pontarlier avec elle, comme il l'avais promis avant à sa mère. Finalement il ne réussit à n'en mener aucune jusque la et c'était maintenant sur qu'aucune ne le suivrait en Lorraine. Il ne l'avait depuis ce moment, revu qu'a une seule occasion, le décès de sa propre cousine, et c'est avec Idril et son cousin qu'ils avaient du réglé la succession, aucun mot n'était sorti en dehors du contexte, et c'était plutôt normal. Enfin voila qu'au détour d'une mésange, il se retrouvait ici après avoir parcouru la faible distance qui séparé Forbach de ce manoir, la Lorraine et la FC avait pour seul avantage dans leur relation d'être assez proche, le reste c'était la politique qui en décidé et pas forcement de la meilleure des manières, il en savait quelque chose.

Scrutant les paysages qu'il connaissait plutôt bien, notamment Luxeuil sa ville natale, il avancé en direction du sud, et de ce manoir proche de Pontarlier, ce sacré fief des Spartes, avec lesquels il était ami, mais avec lesquels aussi il n'avait plus grands nombres de contacts dernièrement. Une fois le voyage fini, les portes du Manoir approchait à sa vu, et finirent pas se dresser juste devant le militaire, comme un haut mur de pierre qu'il aurait pu tenter de détruire, mais la il se contenta simplement d'arranger un garde et de signaler sa présence.


Hého, oui toi la bas

En pointant un des deux gardes du doigt. Ce n'était certes pas très noble comme attitude enfin cela ne se faisait pas de pointer les gens du doigt, même si son statut était supérieur, il n'était pas chez lui avec ces domestiques. Il fallait au moins un minimum de respect, mais bon, il était un peu fatigué du voyage.

Annonce à ta maitresse, ou à un autre membre de la famille, que le Baron Niconoss d'Acoma est là.

Il était maintenant descendu de son cheval, ah oui car on ne l'avait pas précisé, mais il ne se baladait que très rarement en carrosse, bien plus souvent à cheval avec une escorte pour les coins difficiles, mais qu'il renvoyé toujours à l'approche du castel ou du lieu qu'il rejoignait. Ce qui fait qu'il arrivait toujours seul, encore un inconvénient du célibataire. Mais il en avait pris l'habitude, tout comme il se lamentait peut souvent de son sort. Un jour le cours des choses changera, il sera accompagné, et pas par n'importe qui, enfin il l'espérait. Enfin c'est le pied à terre vérifiant que la bouteille de mirabelle était bien dans son barda qu'il allait débarqué dans le Manoir des Fioles. Espérant d'ailleurs sortir de la vivant, qu'il ne fasse pas partie d'une expérience louche qu'ils auraient pu encore mettre en place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philomène
Gardienne des Fioles
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 27/06/2008

MessageSujet: Re: Une arrivée sur un air tragique   Lun 2 Mai 2011 - 23:53

Le garde qui avait accourut prévenir de l'arrivée du Baron d'Acoma avait croisé en premier l'intendante.
Il lui avait donc délivré le message,et sans comprendre se retrouva le postérieur sur le sol du hall après que Philomène l'ai écarté de son chemin pour aller accueillir le visiteur
.

Un B'ron et l'laisse aux grilles comme ça... Si Dam'selle Idril, m'sire Beren ou mam'zelle Elfry 'prennent ça!!! Et mam'zelle Shannaryne, sûre qu'el'ssi s'rait pas c'tente!

C'est en continuant de marmonner sur le comportement des gardes que Philomène descendit l'allée jusqu'au grilles.
Elle connaissait le Baron Niconoss d'Acoma pour l'avoir vu en Alençon et durant le voyage à travers le Royaume de France. Mais son rôle durant tout ce temps ayant été de s'occuper en priorité des enfants, pas sûre que le baron ai souvenance d'elle.

Arrivée aux grilles, elle sortit de la poche de son tablier son gros trousseau de clés, déverrouilla la grille et fit signe aux gardes de l'ouvrir.

Une fois l'accès dégagé pour entrer, elle fit une révérence, on est au service d'une famille noble ou on ne l'ai pas hein!


L'bon'jour B'ron.
J'suis Philomène, l'intendante.
Bienv'nue au Manoir d'la Fiole.
Laissez vot' ch'val l'garde va l'conduir' aux 'curies.
Veuillez m'suiv' j'vous 'mène au salon et j'a aller prév'nir Dam'zelle Idril, m'sire Beren, et mam'zelle Elfry qu'sont d'la visite!


suite au petit salon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une arrivée sur un air tragique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP]L'arrivée
» Arrivée précipitée
» Question sur l'équipement eau arrivée au niveau 11X
» l'arrivée des prophete charnel
» [Comics] VF des BD Bionicle : L'arrivée des Kali N°10

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manoir de la Fiole :: DOMAINE FAMILIAL EN FRANCHE-COMTE :: Grilles comtoises-
Sauter vers: