Manoir de la Fiole

Forum en lien avec le jeu en Ligne les Royaumes Renaissants
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 DOCUMENTS liés à la JITO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Idril
La Petite Fiole
avatar

Messages : 1618
Date d'inscription : 20/01/2011
Age : 22

MessageSujet: DOCUMENTS liés à la JITO   Jeu 3 Aoû 2017 - 19:45

Sventovit a écrit:
Les posts sur la loi de l'armée, la charte des sôs et le charte du poivoir judiciaire peuvent être supprimer ou archiver pour une meilleure clarté des réformes en cours.
Tout comme l'armée a sa loi, la jîto a le droit d'avoir sa loi. En espérant en plus qu'un affichage en gargote permettra de recruter. 3 textes existent déjà. Il faut les fusionner en un seul.

[rp]





          DEFENSE CIVILE





Mitsumichi no Akito a écrit:

Peuple d'Uchi!

Comme vous le savez tous, une armée d'Otomo a récemment tenté un débarquement sur nos terres, cherchant ainsi à raviver la haine qui subsiste entre nos deux kuni depuis trois ans. Bien que l'actuel Daimyô d'Otomo ait fait quelques tentatives pour restaurer la paix, cette action prouve que cette volonté ne fait pas l'unanimité chez nos ennemis. L'intrusion sur notre territoire de cette armée dont faisaient partie plusieurs hauts responsables militaires d'Otomo et même certains de leurs Shugo, "sages" parmi les "sages" prouve que la menace de la guerre est bien réelle et toujours d'actualité.
Si l'on veut que nos cités restent libres et prospères nous nous devons de nous préparer au pire! Car après tout, qui désire la paix, prépare la guerre. C'est pourquoi nous lançons aujourd'hui un appel à chacun des habitants d'Iwakuni, de Masuda, de Miyoshi et de Matsue:

Si vous aimez votre ville, si vous souhaitez la voir prospérer, si vous êtes prêts à vous battre corps et âme pour repousser brigands et envahisseurs; contactez votre shomin et demandez à être inscrit sur la liste de la défense civile.

Qu'est-ce que la défense civile?

-La défense civile n'est pas l'armée.
Il s'agit d'un collectif d'habitants souhaitant participer à la défense de leur ville.
Cette organisation obéit au Chef de la Police


-La défense civile n'a pas de hierarchie.
Chaque défenseur est sur un même pied d'égalité. Des meneurs peuvent être désignés parmi eux pour épauler le Shomin et aider à la transmission des consignes.

-Les défenseurs n'ont pas d'obligations.
La défense civile se fait sur la base du volontariat. Personne ne vous obligeras à défendre.

-La participation à la défense civile se fait sans engagement.
Néanmoins votre responsabilité pénale peut être engagée s'il vient à être prouvé que vous auriez délibérément choisi de ne pas défendre pas après avoir certifié que vous le feriez,
poussant ainsi les forces défensives à surestimer leur capacité défensive (cas de trahison voir de haute trahison).


-La défense civile n'a pas pour vocation d'attaquer.
Le but de la défense civile est uniquement d'améliorer la défense de nos villes. Il pourra être demandé aux défenseurs civils de participer à la défense d'une autre ville d'Uchi que la leur,
uniquement toutefois, si les défenseurs sont volontaires. L'union fait la force.


-La défense civile est une organisation bénévole.
Aucun salaire n'est prévu pour les défenseurs. La défense civile s'adresse aux villageois auquels la sécurité de leur ville leur tient à coeur, pas aux mercenaires.
Néanmoins, des dédommagements sont prévus en cas de blessures (sérieuses ou plus graves) ou de mobilisation prolongée (supérieure à 4 jours de défense consécutive ou de mobilisation au sein d'une armée) , dans la limite des moyens du kuni.


-De qui dépend la défense civile?
Les défenseurs civils obéissent aux directives du Conseil d'Uchi par l'intermédiaire du Chef de la Police ou de l'Etat Major de l'armée d'Uchi.
Les groupes de défense civile de chaque ville sont gérés en collaboration par le Shomin de la ville et le Chui de la garnison militaire locale.
Des meneurs pourront être nommés parmi les défenseurs pour créer des lances/corps d'armes à la sortie de la ville auxquels viendront se greffer les autres défenseurs.
Les dits meneurs n'auront pas d'autres responsabilités que de transmettre les consignes à leur groupe ou de faire remonter les questions importantes de ceux qui les suivent.


-Comment fonctionne la défense civile?
Chaque volontaire demande à être inscrit sur la liste de défense civile de sa ville.
Tant que le kuni ne subit pas de menace, les défenseurs n'auront à s'occuper de rien.
En cas de menace, des annonces seront faites dans chaque ville, et les défenseurs civils inscrits seront appelés à se regrouper en lances/corps d'armes à la sortie de la ville.
Chaque jour des consignes leur seront données (suivre le meneur/aller travailler). Lorsqu'un événement survient (bataille/révolte/mouvement suspect sur les routes),
les défenseurs devront transmettre leur rapport à leur meneur.


-A qui doit on s'adresser pour s'inscrire?
Au Chef de la Police, à votre Shomin ou au Chui de la garnison militaire de votre ville.
La liste des défenseurs sera affichée publiquement en halles.



A titre exceptionnel, des récompenses pourront être décernées aux défenseurs qui se seront distingués par des faits d'armes ou par leur aide lors de la défense de leur ville.
Les dites récompenses pourront être données sous forme de paiement (en kobans ou en nature), de médailles, de titres ou de kokus selon les moyens du kuni et l'importance de l'aide apportée par le défenseur.

Pour toutes questions supplémentaires sur le fonctionnement de la défense civile, vous pourrez vous adresser directement à Mitsumichi no Akito



      Gloire à Uchi no Kuni !Rédigée en ce jour du 10 Novembre 1461.Par Finrael, Porte parolePour et au nom de Lexyha, Uchi no Daimyo.


[/rp]




    Changements majeurs dans les structures de défenseÀ l'attention du peuple d'Uchi,À tous ceux qui liront où se feront lire,En ce 25 Janvier de l'an 1465, le conseil fraichement réélu a pris une décision quant aux organismes de défense du territoire. Depuis sa fondation, notre Kuni a entreprit de nombreuses réformes de sa structure militaire afin d'optimiser son fonctionnement et son efficacité lors des missions de défenses. Néanmoins, après mûre réflexion, et après une étude de la démographie actuelle d'Uchi no Kuni, nous en venons à la réflexion suivante; L'armée régulière d'Uchi basée sur le modèle «Classique», actuellement entretenue par le conseil et son Daimyo, ne remplie plus ses offices. Il y a à cela de nombreuses raisons telles que le manque récurrent d'effectifs, la difficulté constante à trouver des officiers compétents sur le long terme pour maintenir les garnisons locales et enfin, le peu d'attrait qu'offre l'armée au final. Pour toutes ces raisons, le conseil d'Uchi et son Daimyo annoncent la dissolution immédiate de la Grande Armée d'Uchi.Notre Kuni ne pouvant pas demeurer sans défenses opérationnelle, le conseil, suite à sa décision de dissoudre l'armée d'Uchi, a évalué diverses possibilités et alternatives viables pour continuer d'assurer sa protection. Des alternatives qui sont apparues comme les plus logiques pour la suite des choses, le conseil a retenu la possibilité de revenir à un modèle féodal qui était autrefois adopté par notre kuni. Les clans et les familles constituant le moteur de la vie de notre kuni, il est logique que leur soient confiés la sécurité et la sauvegarde de notre kuni. Nous annonçons donc la mise sur pied du Conseil de Guerre du Daimyo. Celui-ci sera composé du Daimyo, de l'Intendant aux Armées et du Général, qui représenteront les intérêts du kuni et imposeront la marche à suivre. Il se composera également des chefs de clans et de familles reconnus de la caste des Buke, qui se verront tous attribuer un territoire à défendre en fonction de leur ville d'implantation primaire.Également, conscient que la vie de clans et de familles ne convient pas à tous, il a été décidé de former un Corps de garde du Daimyo sous les ordres directs du Général. Cette unité spéciale se composera des Samouraïs Hatamoto du kuni et de leurs apprentis. Elle répondra aux seuls ordres du Général et du Daimyo et constituera la garde rapprochée du Daimyo. Chaque changement de Daimyo entraîne un renouvellement des allégeances de ces Samouraïs qui constituent l'élite de notre kuni.Il est à noter que ces changements n'affectent pas le corps des Metsuke d'Uchi qui demeure autonome sous la supervision du chef de police. En ce qui concerne l'Amirauté, celle-ci demeure sous la direction de notre Kaishou, en revanche, les navires commandés par des capitaines membres d'un clan ne sont placés sous son commandement qu'en cas de guerre.Le conseil d'Uchi continue d'oeuvrer dans l'intérêt de tous les Uchi'jin et salue l'implication de tous les Uchi'jin. Nous invitons ces derniers à ne pas relâcher leurs efforts pour faire de notre kuni une terre prospère et paisible pour tous. Nous prions tous les jours pour que les kamis entendent nos prières et remettent notre kuni sur le chemin de la splendeur!Suiyōbi 1465年01月25日, au Shirô d'Uchi Ni'jû Nidaime Uchi no Daimyo



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idril
La Petite Fiole
avatar

Messages : 1618
Date d'inscription : 20/01/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: DOCUMENTS liés à la JITO   Jeu 3 Aoû 2017 - 19:46

Sventovit a écrit:

    Pour l'ordre et la justiceÀ tous les Uchi'jin,Autrefois, afin de faire régner l'ordre, la paix et la justice, il existait une force compétente capable de sauvegarder vos droits, capable de faire appliquer la loi. Cette force de l'ordre disparue, le conseil travaille à remplacer cette dernière par une nouvelle force autonome. Il s'agit du corps des Metsuke d'Uchi.

      Le Corps des Metsuke d'Uchi, qu'est-ce que c'est?Il s'agit de la nouvelle force de maintien de l'ordre au service du kuni. Afin de s'assurer que nos lois, nos coutumes et nos traditions sont préservées et appliquées, ces hommes acceptent le lourd devoir de devenir des justiciers, des magistrats reconnus par le Daimyo, pour traquer les criminels et maintenir la paix au sein de notre kuni. Une majeure partie de leur travail consistera à traiter les affaires qui devront être remontées au tribunal et assurer une veille de leur cité de temps à autres en tant que Keikan.Quelles sont les possibilités d'avancement?Le Daimyo reconnait le travail des Metsuke et en ce sens, consens à accorder le titre de Jitô (gouverneur d'une place forte) à ceux qui sauront incarner les principes de justice et de loyauté envers leur kuni. En dehors de cette récompense qui représente l'honneur ultime accordé aux Metsuke les plus exemplaires, la hiérarchie interne du corps permet un avancement professionnel à travers 5 titres de magistrats chargés du maintien de l'ordre, chacun avec des droits et devoirs différents.Est-ce qu'il y a rémunération?Les veilles en tant que meneur d'un groupe de Keikan seront payées à hauteur de 20 kobans par soir de défense. Les soirs de défense sont attribués parmi les membres du corps des Metsuke en alternance selon un horaire fixé par le Chef de Police, ou le Ohmetsuke (Magistrat supérieur) si celui-ci s'en voit délégué la tâche par le Chef de Police. Le travail administratif des Metsuke n'est pas rétribué de façon monétaire. Par travail administratif, il est entendu ici le traitement des plaintes et dossiers devant remonter au tribunal.La charge administrative est-elle lourde?La charge administrative n'est pas lourde. Pour l'essentiel, il s'agit de retranscrire les faits et de mener une petite enquête lorsqu'il y a création d'un dossier pour le traitement d'une plainte. Il s'agit d'un suivi ponctuel des affaires en cours, de mise à jour des profils des criminels connus et d'archivage des affaires classées. Toutes ces actions ne demandent que quelques minutes par jours et sont rapidement réalisées.Une fois engagé, quel est le rang qui m'est assigné?Les appliquants au corps des Metsuke sont nommés les «Doushin» (agents). Ces derniers effectueront pour la plupart des gardes en tant que Keikan, qui seront rénumérées au salaire suscité. Ils doivent normalement servir un total de deux mois en tant que Keikan avant de pouvoir devenir des officiers en probation; Les «Yoriki» (inspecteurs). Ces derniers commencent le traitement des plaintes sous la supervision de leur supérieur immédiat; Les «Metsuke» (Officiers fonctionnaires). Ceux-ci traitent les plaintes, effectuent les enquêtes avec les Yoriki et enseignent leur métier à ces dernier. Ils rendent compte au «Ohmetsuke», qui est le bras droit du chef de police et supervise l'ensemble des opérations judiciaires. Néanmoins, puisqu'il s'agit d'un corps nouveau, le temps de probation des Doushin sera accéléré à deux semaines de service et la formation pour le traitement des dossiers sera accélérée afin de permettre d'avoir des agents opérationnels dans les plus brefs délais.

    En résumé, si vous avez l'âme justicière, si vous croyez que la justic du kuni mérite de regagner ses lettres d'or, si vous croyez qu'une application de nos lois, de nos coutumes et de nos traditions est essentielle, vous êtes peut-être fait pour le corps des Metsuke. Le conseil d'Uchi vous invite à porter votre candidature au Daimyo en personne, en l'absence de chef de police pour l'heure. N'hésitez pas, la justice de votre kuni ne dépend que de vous!Kin'yōbi 1465年01月20日, au Shirô d'UchiNi'jû Nidaime Uchi no Daimyo



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idril
La Petite Fiole
avatar

Messages : 1618
Date d'inscription : 20/01/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: DOCUMENTS liés à la JITO   Jeu 3 Aoû 2017 - 19:47

Sventovit a écrit:
Texte à abroger ?

[rp]Nouvelle Loi sur l'immigration:
Afin de favoriser l'immigration de petits groupes de personnes sur son territoire, le conseil d'Uchi a prit la décision de réformer sa politique actuellement en vigueur sur l'immigration.

Les petits groupes de personnes sans historique judiciaire seront soumis aux conditions suivantes:

Citation :
1°) Obligation de se présenter au bureau du recensement
2°) Interdiction de se présenter à une élection ou de rejoindre une armée pendant un mois.
3°) Exposition à une pénalisation plus sévère en cas d'infraction pendant deux mois.


Les groupes de taille importante, les clans étrangers, les personnes pouvant constituer un danger pour la sécurité du kuni ou les personnes ayant commis des infractions par le passé -à l'intérieur comme à l'extérieur du territoire d'Uchi- seront soumis aux conditions suivantes:

Citation :
1°) Obligation de se présenter au bureau du recensement.
2°) Obligation d'aller travailler pendant deux semaines dans une mine du territoire d'Uchi.
3°) Interdiction de se présenter à une élection ou de rejoindre une armée pendant deux mois.
4°) Exposition à une pénalisation plus sévère en cas d'infraction pendant quatre mois.


Les étrangers souhaitant seulement séjourner sur le territoire d'Uchi seront soumis aux conditions suivantes:

Citation :
1°) Obligation de se présenter au bureau du recensement.
2°) Interdiction de se présenter à une élection ou de rejoindre une armée durant leur séjour.
3°) Exposition à une pénalisation plus sévère en cas d'infraction durant leur séjour.
4°) A moins d'une dérogation spéciale du conseil, interdiction de s'installer dans une ville d'Uchi, d'acheter un appartement ou un navire.


Nous rappelons que le fait de pouvoir pénétrer ou de s'installer sur le territoire d'Uchi n'est pas un droit et que toute demande peut être refusée par le conseil à sa discrétion.
La différence entre un petit groupe et un groupe d'importance, de même que celle entre les personnes pouvant constituer un danger pour la sécurité du kuni et celle n'en constituant pas est également à la discrétion du conseil.
Les crimes et délits remontant à plus d'un an ne sauront être reprochés aux immigrants. Cette règle ne s'applique pas, toutefois, aux criminels de guerre, aux pilleurs de kuni, aux pilleurs de villes et/ou aux voleurs de navires.
[/rp]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idril
La Petite Fiole
avatar

Messages : 1618
Date d'inscription : 20/01/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: DOCUMENTS liés à la JITO   Jeu 3 Aoû 2017 - 19:49

Sventovit a écrit:

    Pour l'ordre et la justice

    Àtous les Uchi'jin,
    Autrefois, afin de faire régner l'ordre, la paix et la justice, il existait une force compétente capable de sauvegarder vos droits, capable de faire appliquer la loi. Cette force de l'ordre disparue, le conseil travaille à remplacer cette dernière par une nouvelle force autonome. Il s'agit du corps des Metsuke d'Uchi.

      Le Corps des Metsuke d'Uchi, qu'est-ce que c'est?Il s'agit de la nouvelle force de maintien de l'ordre au service du kuni. Afin de s'assurer que nos lois, nos coutumes et nos traditions sont préservées et appliquées, ces hommes acceptent le lourd devoir de devenir des justiciers, des magistrats reconnus par le Daimyo, pour traquer les criminels et maintenir la paix au sein de notre kuni. Une majeure partie de leur travail consistera à traiter les affaires qui devront être remontées au tribunal et assurer une veille de leur cité de temps à autres en tant que Keikan.Quelles sont les possibilités d'avancement?Le Daimyo reconnait le travail des Metsuke et en ce sens, consens à accorder le titre de Jitô (gouverneur d'une place forte) à ceux qui sauront incarner les principes de justice et de loyauté envers leur kuni. En dehors de cette récompense qui représente l'honneur ultime accordé aux Metsuke les plus exemplaires, la hiérarchie interne du corps permet un avancement professionnel à travers 5 titres de magistrats chargés du maintien de l'ordre, chacun avec des droits et devoirs différents.Est-ce qu'il y a rémunération?Les veilles en tant que meneur d'un groupe de Keikan seront payées à hauteur de 20 kobans par soir de défense. Les soirs de défense sont attribués parmi les membres du corps des Metsuke en alternance selon un horaire fixé par le Chef de Police, ou le Ohmetsuke (Magistrat supérieur) si celui-ci s'en voit délégué la tâche par le Chef de Police. Le travail administratif des Metsuke n'est pas rétribué de façon monétaire. Par travail administratif, il est entendu ici le traitement des plaintes et dossiers devant remonter au tribunal.La charge administrative est-elle lourde?La charge administrative n'est pas lourde. Pour l'essentiel, il s'agit de retranscrire les faits et de mener une petite enquête lorsqu'il y a création d'un dossier pour le traitement d'une plainte. Il s'agit d'un suivi ponctuel des affaires en cours, de mise à jour des profils des criminels connus et d'archivage des affaires classées. Toutes ces actions ne demandent que quelques minutes par jours et sont rapidement réalisées.Une fois engagé, quel est le rang qui m'est assigné?Les appliquants au corps des Metsuke sont nommés les «Doushin» (agents). Ces derniers effectueront pour la plupart des gardes en tant que Keikan, qui seront rénumérées au salaire suscité. Ils doivent normalement servir un total de deux mois en tant que Keikan avant de pouvoir devenir des officiers en probation; Les «Yoriki» (inspecteurs). Ces derniers commencent le traitement des plaintes sous la supervision de leur supérieur immédiat; Les «Metsuke» (Officiers fonctionnaires). Ceux-ci traitent les plaintes, effectuent les enquêtes avec les Yoriki et enseignent leur métier à ces dernier. Ils rendent compte au «Ohmetsuke», qui est le bras droit du chef de police et supervise l'ensemble des opérations judiciaires. Néanmoins, puisqu'il s'agit d'un corps nouveau, le temps de probation des Doushin sera accéléré à deux semaines de service et la formation pour le traitement des dossiers sera accélérée afin de permettre d'avoir des agents opérationnels dans les plus brefs délais.

    En résumé, si vous avez l'âme justicière, si vous croyez que la justic du kuni mérite de regagner ses lettres d'or, si vous croyez qu'une application de nos lois, de nos coutumes et de nos traditions est essentielle, vous êtes peut-être fait pour le corps des Metsuke. Le conseil d'Uchi vous invite à porter votre candidature au Daimyo en personne, en l'absence de chef de police pour l'heure. N'hésitez pas, la justice de votre kuni ne dépend que de vous!Kin'yōbi 1465年01月20日, au Shirô d'UchiNi'jû Nidaime Uchi no Daimyo



_________________


Dernière édition par Idril le Jeu 3 Aoû 2017 - 20:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idril
La Petite Fiole
avatar

Messages : 1618
Date d'inscription : 20/01/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: DOCUMENTS liés à la JITO   Jeu 3 Aoû 2017 - 19:49

Sventovit a écrit:
Texte à abroger ?

[rp]Nouvelle Loi sur l'immigration:
Afin de favoriser l'immigration de petits groupes de personnes sur son territoire, le conseil d'Uchi a prit la décision de réformer sa politique actuellement en vigueur sur l'immigration.

Les petits groupes de personnes sans historique judiciaire seront soumis aux conditions suivantes:

Citation :
1°) Obligation de se présenter au bureau du recensement
2°) Interdiction de se présenter à une élection ou de rejoindre une armée pendant un mois.
3°) Exposition à une pénalisation plus sévère en cas d'infraction pendant deux mois.


Les groupes de taille importante, les clans étrangers, les personnes pouvant constituer un danger pour la sécurité du kuni ou les personnes ayant commis des infractions par le passé -à l'intérieur comme à l'extérieur du territoire d'Uchi- seront soumis aux conditions suivantes:

Citation :
1°) Obligation de se présenter au bureau du recensement.
2°) Obligation d'aller travailler pendant deux semaines dans une mine du territoire d'Uchi.
3°) Interdiction de se présenter à une élection ou de rejoindre une armée pendant deux mois.
4°) Exposition à une pénalisation plus sévère en cas d'infraction pendant quatre mois.


Les étrangers souhaitant seulement séjourner sur le territoire d'Uchi seront soumis aux conditions suivantes:

Citation :
1°) Obligation de se présenter au bureau du recensement.
2°) Interdiction de se présenter à une élection ou de rejoindre une armée durant leur séjour.
3°) Exposition à une pénalisation plus sévère en cas d'infraction durant leur séjour.
4°) A moins d'une dérogation spéciale du conseil, interdiction de s'installer dans une ville d'Uchi, d'acheter un appartement ou un navire.


Nous rappelons que le fait de pouvoir pénétrer ou de s'installer sur le territoire d'Uchi n'est pas un droit et que toute demande peut être refusée par le conseil à sa discrétion.
La différence entre un petit groupe et un groupe d'importance, de même que celle entre les personnes pouvant constituer un danger pour la sécurité du kuni et celle n'en constituant pas est également à la discrétion du conseil.
Les crimes et délits remontant à plus d'un an ne sauront être reprochés aux immigrants. Cette règle ne s'applique pas, toutefois, aux criminels de guerre, aux pilleurs de kuni, aux pilleurs de villes et/ou aux voleurs de navires.
[/rp]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DOCUMENTS liés à la JITO   

Revenir en haut Aller en bas
 
DOCUMENTS liés à la JITO
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» objet trouvé : documents relatifs au Blood Bowl de Charly
» [Documents] Un mystérieux colis
» Les documents interdits
» La cabale de Jito
» [PC] Auto ecole

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manoir de la Fiole :: BUREAUX-
Sauter vers: