Manoir de la Fiole

Forum en lien avec le jeu en Ligne les Royaumes Renaissants
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [forum II - le coin des arpenteurs] Un ange échappé de l'enfer, ou une demone du paradis ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elfry
La Fiolinette Azimutée
avatar

Messages : 537
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: [forum II - le coin des arpenteurs] Un ange échappé de l'enfer, ou une demone du paradis ?   Mer 9 Oct 2013 - 11:15

Quelque part dans un lieu de cure réputé, pour son climat clément, le 3 octobre 1461

*** --- *** --- ***

Enfin ! La liberté ! Cela faisait plusieurs jours que la petite fêlée guettait ce moment magique où son médecin se déciderait à la libérer de sa prison de linge blanc, aux odeurs fortes et avec pour toute ambiance musicale, une symphonie de quintes de toux en râles majeurs. Vraiment pas un endroit où il fait bon y perdre sa jeunesse.
Deux ans déjà qu'elle y séjournait la petite indomptable, finalement domptée par sa maladie de poitrine, les cataplasmes, les inhalations et les infirmières serviables et gentilles mais au sens de l'humour plus qu'atrophié. De celles qui n'acceptent pas les escapades nocturnes et préfère l'usage de liens de cuir.

Là, seule dans sa chambre, prisonnière, la petite fiole avait rêvé de longs voyages, d'aventures fabuleuses. Impossible de se faire des amis parmi les autres malades, si on ne voulait pas pleurer leur départ vers le paradis solaire, ou préparer le sien plus rapidement.
Calypso l'avait désertée, son amie imaginaire n'avait jamais pu s’accommoder de ce fief où régnaient la maladie et la mort ; elle avait fini par ne plus vouloir quitter son pays merveilleux. Peut-être la retrouverait-elle un jour.
Mais à force de suppliques rageuses, d'imprécations colériques et de prières repentantes, elle avait fini par établir un dialogue avec le Très-Haut. Il lui répondait, il lui avait promis qu'elle reverrait sa famille.
Son papa aussi l'avait soutenue, revenant la hanter les nuits de fièvre et de toux où le sommeil l'abandonnait à ses souffrances.

Ce jour était arrivé, IL l'avait exaucé, que le Très-Haut en soit loué !
Le médecin l'avait enfin affranchie, son état n'était plus inquiétant, elle pouvait rentrer chez elle. Quel merveilleux cadeau d'anniversaire, elle avait 16 ans depuis deux jours.

Il venait tout juste de quitter la chambre qu'Elfry sauta hors de son lit en criant :


"Je vais rentrer à la maison, rentrer à la maison ! Écoutille prépare mes malles, et fait préparer l'attelage, nous partons ! Aujourd'hui !!"


Écoutille se prénommait Jeanne, patronyme octroyé par les moines qui avait recueillie l'orpheline, mais la petite fiole adorait inventer des mots et des noms dont le sonorité l'amusait et n'hésitait pas à en affubler ses proches. Jeanne avait pour unique tâche de servir la petite rouquine et de satisfaire ses caprices depuis deux ans. A quelques traits juvéniles qui s'attardaient, son âge n'était guère plus avancé que celui de sa patiente, mais Jeanne ignorait tout de sa naissance, à commencer par le mois et l'année de cet événement.

"Du papier et de l'encre aussi ! Vite ! Ecoutille, du papier, celui que nous fabriquons dans notre moulin et que ma soeur m'a offert en partant."

Elfry se mit à rédiger ses lettres si importantes, pendant qu'Ecoutille s'occupait de leur départ et de rassembler leurs affaires.
Citation :

Ma si chère Idril,

Je suis guérie ou presque. Je peux rentrer à la maison, je pars ce soir ! J’emmène avec moi Ecoutille, elle ne me quittera plus. Papa aussi revient avec moi. J'ai tellement hâte de vous serrer dans mes bras et de faire la connaissance de ma nièce et de mon neveu.
Il me faudra une nouvelle garde-robe, je vais bruler toutes les robes que j'avais prises avec moi, je ne veux jamais plus sentir l'odeur de ce lieu !
Aurais-tu eu des nouvelles de Calypso par hasard ?

Accepte-tu de prévenir les autres membres de la famille ? Dis-leur que je les embrasse et les aime et que je me réjouis de les retrouver.

Je t'aime, tu m'as tellement manquée !

Elfry
Il fallait bien une lettre pour son frère "adoré" :
Citation :

Beren,

Je rentre, et oui tu n'es pas encore débarrassé de ta petite soeur encombrante. Malgré toutes tes tentatives !

Elfry
Il y avait bien ses amies aussi, l'avaient-elles oubliée ? Elle leur écrirait pendant le voyage.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[forum II - le coin des arpenteurs] Un ange échappé de l'enfer, ou une demone du paradis ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Iconographies
» Opération Sibéria ( Ouvert à tous )
» Forum RPG d'ange contre démons
» L'Ange du Chaos au cinéma.
» Coeur d'Ange

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manoir de la Fiole :: DOMAINE FAMILIAL EN FRANCHE-COMTE :: Manoir de la Fiole :: Deuxième étage :: Bibliothèque-
Sauter vers: