Manoir de la Fiole

Forum en lien avec le jeu en Ligne les Royaumes Renaissants
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lorsque la vraie tante fait son apparition.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mylandra
La Fiole Ténébreuse
avatar

Messages : 275
Date d'inscription : 08/04/2013
Age : 36
Localisation : Saint Aignan

MessageSujet: Lorsque la vraie tante fait son apparition.   Mar 9 Avr 2013 - 22:04

    [Saintes, Comté du Poitou, le 28 Mars 1461]

Le temps était encore froid, de gros nuages gris recouvraient encore le ciel en cette saison malgré le printemps annoncé. Le soleil avait des difficultés à percer de ses rayons les cumulonimbus qui présageaient un bien mauvais temps pour la journée. Ce jour là, la brune ténébreuse se trouvait à la caserne du village, préparant sa démission en tant que Lieutenant et son intégration provisoire comme simple soldat dans une autre compagnie que celle qu'elle dirigeait. Ce fut l'alternative que son commandant trouva pour la laisser partir en voyage avec ses filles, en sachant qu'elle ne reviendrait peut-être pas. Déçue par certaines personnes, ne se sentant plus chez elle malgré le temps qu'elle y a passé. Elle faisait partie des meubles dirons-nous. Alors qu'elle rangeait son bureau pour laisser la place au nouveau lieutenant, un soldat vint frapper à la porte pour lui remettre un courrier.

Lieutenant, une lettre pour vous, elle a été apportée par un coursier venant de Franche-Comté.

Franche-Comté, Mylandra releva la tête étonnée, oubliant de réprimander le soldat de l'avoir appelé "lieutenant" alors qu'elle ne l'était plus. Mais sans attendre, elle vint lui prendre le rouleau des mains.

Merci soldat, vous pouvez retourner à vos occupations.

Un sourire suivant le remerciement puis ses yeux se posèrent sur le vélin enroulé par un fin ruban rouge et scellé avec le sceau de.... sa famille?? Mon Dieu, cela faisait combien de temps qu'elle n'avait pas eut de nouvelle d'eux? A par pour les décès les uns après les autres de ses frères et sœurs... L'idée saugrenue de pensé qu'il y a du avoir un nouveau décès lui vint en tête, cependant se ne serait pas avec ce genre de courrier qu'il lui aurait été envoyé, ni avec un ruban...

Prenant place sur son siège, Mylandra lut le contenu du message pendant quelques instants... Plus elle lisait et plus ses yeux s'écarquillèrent, son teint albâtre devint légèrement rouge de colère et ses traits devinrent dures. Ben oui, apprendre de la main de son ancienne nourrice que son identité avait été usurpée, se fut le comble pour cette Fiole Ébréchée! S'emparant d'un vélin, d'une plume et d'un encrier, la soldate effarouchée écrivit la réponse pour Philomène.


Citation :
Ma chère nourrice,
Je suis heureuse que tu sois arrivée à me trouver et me prévenir de cette calomnie!
Je partirai dès que possible pour le manoir des Fioles et crierais haut et fort cette imposture en mon égard.
J'ai toujours le médaillon de mon défunt père qu'il m'avait offert à mon premier anniversaire, même si je n'ai pas de souvenir de cette époque.
Ce médaillon sera la preuve de ma bonne foie, je ne laisserai pas cette femme bafoué mon nom!

Amicalement,
Fait le 28 mars 1461 à Saintes,

La vraie!

Une fois terminé, elle glissa la lettre dans une enveloppe et le scella avec la cire de sa bougie en y imposant le sceau de la ville de Saintes, histoire qu'elle ne soit lu que par Philomène.
Heureusement, le coursier était toujours là, attendant qu'on lui donne la réponse en question. Ce dernier, après s'être reposé et ravitaillé, repris la route aussitôt sous le regard de la brune.
Le temps était venu de préparer les baluchons!

    [Douze jours plus tard, devant le manoir des Fioles]

Un long voyage depuis le Poitou, mais elles étaient enfin arrivées à bon port. Trois cavalières se tenaient devant les grilles du manoir, la plus âgée, fièrement monté sur un frison noir, était vêtue de simple vêtement en cuir de vache molletonné avec chemise blanche, veste, braies et bottes beige et une cape la recouvrant entièrement de la même couleur. Pour une fois, elle n'avait pas laissé sa capuche sur la tête, de ce fait, sa brune et épaisse chevelure tombait en cascade dans son dos, relevé d'un demi-chignon assez négligé par le temps. La femme, qui n'était autre que Mylandra, était accompagnée par ses deux filles. La plus grande sur un cheval, et la plus petite sur un poney Fjord blanc. Contrairement à leur mère, elle était un peu plus féminine, du moins la cadette portait une jolie robe rouge bordeaux. Avec aisance, la brune mit pied à terre et donna la bride de son cheval à son ainée. Puis avec détermination, elle tira la corde de la cloche pour s'annoncer, espérant intérieurement que ce soit Philomène qui vienne lui ouvrir, car depuis le temps qu'elle n'avait pas vu sa famille le trac se fit légèrement sentir.


Dernière édition par Mylandra le Lun 6 Mai 2013 - 20:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philomène
Gardienne des Fioles
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 27/06/2008

MessageSujet: Re: Lorsque la vraie tante fait son apparition.   Mar 9 Avr 2013 - 23:56

[ Mars 1461 - Franche-Comté]

Debout devant la fenêtre de ma chambre, là ou personne ne venait me déranger sauf réelle urgence, je regardais la course des nuages sans vraiment le voir.
Dans ma main ridée une lettre.
LA lettre que j'attendais depuis des mois, depuis que cette brune était arrivée dans la famille en disant être un membre.
Dès le départ j'avais eu des doutes sur elle, mais pour la confondre il me fallait plus... des preuves.
Je m'étais donc débrouillé pour engager deux ou trois mercenaires pour les lancer à la recherche de preuves, mais surtout retrouver la trace de ma vraie petite.

Jusqu'à aujourd'hui, toutes les pistes trouvées n'avaient été que des flops cuisant et je désespérais de retrouver la Fiole.

Le matin même un coursier était venu avec une lettre scellé du scel spécifique aux mercenaire engagés mais je n'avais pas pu m'isoler de la journée pour la lire.
C'est donc peu avant la tombée du jour qu'enfin je pu la lire.
Et cela devait bien faire une heure que j'étais debout devant la fenêtre, les joues encore humide des larmes de joies versées.

Me reprenant - c'est qu'à mon âge je devient émotive - je m'installe à mon bureau, prends un parchemin, trempe ma plume dans l'encre et me lance dans la rédaction de deux missives. L'une pour le mercenaire ayant retrouver sa trace et l'autre, que j'eu bien du mal à écrire sans trembler, à la Fiole perdue-qui-ne-l'est-plus.

Vu l'heure il me faudra attendre le lendemain matin pour trouver deux coursiers.


[ 9 avril 1461 - Manoir des Fiole]

Les jours me paraissaient bien long depuis peu.
Ma lettre à la Fiole avait trouvé réponse et depuis que je l'avais reçu je n'avais qu'une hâte : revoir celle que jadis j'avais aidé à faire ses premiers pas sous les yeux de ses ainés et de leur mère.

Tout en donnant les ordres de la journée à la domesticité du Manoir, j'avais une pensée pour dame Audeburge, me demandant si , de là où elle était elle allait voir sa fille revenir ou si elle avait veillé sur elle depuis tout ce temps.

La journée avançait doucement entre cuisson d'une nouvelle fournée de madeleines et cueillette des premières fleurs du jardin pour égayer les salons quand soudain la cloche de la grille se fit entendre.

Relevant le nez du parterre de fleurs sur lequel je faisait ma cueillette, j'aperçus trois personnes et leurs montures.
A distance et avec ma vue baissante il m'aurait été bien difficile de dire de qui il s'agissait, mais ce que mes yeux ne pouvaient voir, mon coeur de nourrice l'avait deviné.
L'émoi me fit lâcher mon panier de fleurs et cramponner plus fermement ma canne.

Clopin-clopan, butant ça et là contre des touffes d'herbes ou les graviers du chemin, je me dirige vers les grilles.

Je n'avais pas lâché des yeux la forme se tenant devant la grille et plus j'avançais, plus ses traits se faisait nets.
Arrivée devant le fer forgé c'est les mains tremblantes que je l'ouvris avant de regarder la femme devant moi.

Bien qu'autrefois je l'eu langé je n'osais lever une main ridée pour toucher son visage et me persuader qu'elle était bien là.
Difficilement je pris la parole.


M... Mam'zelle... c'ben vous ??
J'rêves pô ?!!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle_Montoisy
invité ponctuel
invité ponctuel
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 09/04/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Lorsque la vraie tante fait son apparition.   Mer 10 Avr 2013 - 23:45

Ils vivaient une vie tranquille... Elvariand prenait son indépendance. Mathéo et Noéllia vivaient toujours une relation fusionelle, normale pour deux jumeaux si proches, bien qu'il courait après les filles et elle après les garçons. Enfin, elle ne courait pas vraiment après, elle se faisait courtiser et aimait à flirter. Mya était toujours égale à elle même, adorable. Mylandra semblait heureuse, bien que sa vie amoureuse était plutôt chaotique. Son père, elle ne le connaissait tout simplement pas, elle en avait très peu de souvenirs, et sa mère n'en parlait jamais. Elle avait du se résoudre à l'évidence, il avait rejoint le paradis solaire.
Le père de sa sœur avait disparu de la circulation, probablement plus de ce monde non plus. On entendait peu parlé de la famille maternelle jusqu'à la découverte d'une branche bretonne de l'arbre généalogique, les Kerallen.

Jusqu'à ce jour. Mylandra était dans tous ses états. Les trois femmes de la famille durent prestement faire bagage. Les frères les rejoindraient sans doute plus tard, ils devaient régler quelques affaires à Saintes avant de partir. Toutes montées, elles firent douze jours de route. Elles affrontèrent la pluie des orages comme le soleil des après-midi sèches jusqu'au portail d'un Manoir. Sa mère semblait fébrile et lui donna la bride de sa jument. De sa main libre, Noéllia fit tomber sa capuche, délivrant ainsi une longue chevelure bouclée couleur des blés pâles.
Ses yeux saphirs se posèrent sur une vieille dame qui approchait. Qui était elle? Elle semblait à peine reconnaître la ténébreuse lieutenant, et pourtant, la blonde voyait dans ses yeux qui brillaient un peu, l'éclat d'un lointain souvenir venant d'un passé oublié, refoulé.
Mais qui était-elle? C'est à peine si sa mère lui avait donné explication, excepté celle que la situation recquiérait un voyage urgent et immédiat.
Sans s'en rendre compte, elle aussi avait mis pied à terre, sa longue robe vert noisette frôlant doucement le sol.


Dernière édition par Gabrielle_Montoisy le Sam 13 Avr 2013 - 22:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mylandra
La Fiole Ténébreuse
avatar

Messages : 275
Date d'inscription : 08/04/2013
Age : 36
Localisation : Saint Aignan

MessageSujet: Re: Lorsque la vraie tante fait son apparition.   Jeu 11 Avr 2013 - 9:45

Son regard suivait les pas de la vieille femme alors que son cœur battait à tous rompre. La main droite serrer sur un barreau de la grille pour ne pas défaillir, elle en oublia ses filles derrières elle alors que tous ses souvenirs vinrent d'un coup la submerger. Puis le portail fut ouvert par sa nourrice, celle qui l'avait accompagné durant ses premières années en ce monde. Malgré les rides et les cheveux blancs, son visage n'avait pas changé, c'était bien Philomène que la brune ténébreuse, et pour le coup fébrile, avait devant elle.

M... Mam'zelle... c'ben vous ??
J'rêves pô ?!!


Un sourire chaleureux se dessina sur ses lèvres alors que l'émotion fut à son comble. Mylandra prit alors les mains de Philo dans les siennes puis lui répond d'une voix tremblotante:

Oui... c'est bien moi ma tendre Phily...

Sur ses mots, la jeune femme ne put s'empêcher de la prendre dans ses bras, heureuse de la retrouver après toutes ses années passés. "Phily" c'est ainsi qu'elle l'appelait quand elle était petite, lorsqu'elle avait besoin d'elle, ou quand elle pleurait pour un petit bobo alors que sa mère était occupée ailleurs. Puis une voix fluette se fit entendre derrière elles:

Qui est-ce maman?

Se redressant toujours le sourire aux lèvres et passant une main pour essayer d'effacer ses larmes de joie, elle se retourna vers ses filles. Noéllia était descendu de son cheval alors que Mya, toujours sur son poney, avait posé la question avec un air interrogatif. C'est vrai qu'elle avait peu parlé de leur but de leur voyage, pratiquement tous le long elle avait presque évité le sujet, trop anxieuse jusque là. Leur offrant à toute deux un sourire rassurant, leur mère vint faire les présentations:

Phily, je te présente Noéllia, ma fille ainée, et Mya, ma cadette. Tournant juste quelques instant le dos à Mya, elle rajouta à sa nourrice, elle est malheureusement sourde depuis une otite qu'elle a eut très jeune, mais elle sait parler et lit très bien sur les lèvres.

Pour finir, elle se remit face à ses filles et fini par leur présenté Philo.

Les filles, je vous présente Philomène, ma nourrice, dit-elle dans un sourire. Et voici le manoir des Fiole Ébréchée, là où j'ai passé toute mon enfance.

Mya resta bouche bée, même si un "ouaaah!" s'échappa de sa bouche. Elle descendit sans attendre de son poney en tenant bien sa bride pour ne pas qu'il se sauve. Elle s'approcha en trépignant devant la vieille dame.

C'est vrai? C'est vrai? Maman a grandit dans cette jolie maison? demanda-t-elle toute joyeuse.

Maintenant restait à voir la réaction de l'ainée face à cet aveu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philomène
Gardienne des Fioles
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 27/06/2008

MessageSujet: Re: Lorsque la vraie tante fait son apparition.   Ven 12 Avr 2013 - 11:15

Citation :
Oui... c'est bien moi ma tendre Phily...

D'émotion je ne put retenir mes larmes.
L'Autre jamais ne l'avais appelé autrement que par son prénom complet.
Enserrée par les bras de la Fiole, j'étais heureuse de ne pas avoir lâcher mes recherches.

Citation :
Phily, je te présente Noéllia, ma fille ainée, et Mya, ma cadette.


Hochement de tête vers l'ainée puis la cadette.
Mon coeur de mère se serra un instant en apprenant la surdité de la petite.
Mais celle-ci en semblait pas en souffrir au vu de son sourire.


B'jour Mam'zelle Noéllia, Mam'zelle Mya.

Bienv'nue au M'noir d'la Fiole.


Ayant reprit un peu le contrôle de mes émotions, je me redressait fièrement devant la grille ouverte donnant sur le Manoir aux divers toits peu commun.

Ce Manoir j'étais fière d'y travailler. J'y avait élever ma propre descendance auprès de mon mari qui travaillait également pour les Fiole Ebréchée.


J'suis d'sormais l'gouve'nante d'la famille.
Pis la Dame d'Comp'gnie d'M'dame Idril quand j'peux l'accomp'gner.


Le regard encore humide je regardait les 3 cavalières.

M'dame idril l'est vot' nièce Mam'zelle Mylandra, pis donc l'est vot' c'sine Mesm'zelles.
L'est la cheffe d'famille d'puis l'mort d'son père.


Citation :
C'est vrai? C'est vrai? Maman a grandit dans cette jolie maison?

Je pris bien garde à être en face de la jeune demoiselle et à bien articuler... quoique ce dernier point j'en était assez incapable tellement je mangeais mes mots en parlant.

L'est ben vrai Mam'zelle Mya.
Vot' mère, pis ses frères et soeurs l'ont tous grandit 'ci.
Maint'nant l'est M'dame Idril qu'élève son fils dans l'Manoir.


Je sourit en pensant à cette nouvelle génération qui grandirait aussi dans ce Manoir.
A mes yeux cette grande maison se devait d'être remplit des rires d'enfants et avec l'héritier de la cheffe de famille c'était en bonne voix. Surtout dans quelques années quand ses cousins et cousines viendraient .


Mais re'tez pô d'vant l'grille!!
J'va d'mander qu'on s'ccupe d'vos m'tures.
Les éc'ries sont grand' ils s'ront bien la-bas.


Appuyé sur ma canne, je fit un pas sur le côté pour laisser libre l'accès au chemin et au Manoir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle_Montoisy
invité ponctuel
invité ponctuel
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 09/04/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Lorsque la vraie tante fait son apparition.   Sam 13 Avr 2013 - 22:20

La vieille dame parlait étrangement, à première vue, personne n'eut cru qu'elle dialoguait ainsi.

Enchantée, madame Philomène. C'est un honneur de croiser une telle femme qui forgea le devenir de ma mère.

Mais la blonde se dit qu'elle s'habituerait. Il le fallait bien, on se retrouvait en famille. Ainsi donc, une autre cousine, Idril, c'était bien cela? Un bien étrange nom, ce devait être une personne à fort caractère se dit-elle.
"Phily" s'écarta pour laisser le passage libre aux filles. Le regard saphir se promena rapidement. Des toitures étranges, mais une belle bâtisse, une légère odeur chevaline trottant dans les airs.
L'aînée féminine prit la main de sa cadette. Tout cela était si nouveau, elles n'avaient jamais entendu parlé de cette branche de la famille. Finalement, leur mère les avaient élevée quasiment seule, isolée, probablement pour leur bien à toutes les deux.

On vint prendre en charge leurs juments. La blonde flatta le col de la sienne et sourit. Puis, elle se mit en marche vers le manoir. Doucement, gracieusement elle gravit l'étendue la séparant de la porte d'entrée, attendant avec sa soeur, l'arrivée de sa mère émue et de son ancienne nourrice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mylandra
La Fiole Ténébreuse
avatar

Messages : 275
Date d'inscription : 08/04/2013
Age : 36
Localisation : Saint Aignan

MessageSujet: Re: Lorsque la vraie tante fait son apparition.   Dim 14 Avr 2013 - 14:28

Les présentations faite, Philomène les invita à passer la grille avec leur chevaux, dont ces derniers furent rapidement prit en charge par un garçon d'écurie.
Mya n'avait presque rien compris à ce que lui baragouina la vieille dame, mais par politesse elle ne dit rien et offrit un sourire avec un d'accord avant qu'elle glisse sa main dans celle de sa grande sœur. Et c'est discrètement, qu'elle tira sur sa manche pour qu'elle se penche et lui chuchoter à l'oreille:
"Je n’ai pas tous compris la dame, elle a dis quoi?"

Laissant les filles avancer dans l'allée, la brune ténébreuse resta en retrait avec Philomène pour l'aider à refermer les grilles. Puis prenant un air assez sérieux, elle lui demanda:

Alors? Raconte-moi. Que s'est-il passé pour qu'une femme usurpe mon identité?

Puis alors qu'elles rejoignirent les filles, Mylandra passa son bras sous le sien tout en marchant à la vitesse de la dame.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philomène
Gardienne des Fioles
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 27/06/2008

MessageSujet: Re: Lorsque la vraie tante fait son apparition.   Mar 16 Avr 2013 - 12:45

Gabrielle_Montoisy a écrit:


Enchantée, madame Philomène. C'est un honneur de croiser une telle femme qui forgea le devenir de ma mère.


Oh non, pô de "m'dame" juste Philomène.

Manquerait plus que ça que la jeune demoiselle m'appelle "madame". je ne suis qu'une vieille femme au service de la famille moi.

Appuyée sur ma canne je suivais doucement le mouvement quand un bras passa sous le mien.



Mylandra a écrit:
Alors? Raconte-moi. Que s'est-il passé pour qu'une femme usurpe mon identité?

Petite grimace à cette évocation et main qui se resserre sur le pommeau de ma canne.

Oh ben M'dame Idril, quand l'a reprit l'rennes d'la famille, l'à engagé des gens pou' r'trouver ses tantes et oncles.
L'documents d'la bib'iothèque l'était vieux pis abimé, d'coup l'avais des trous pis des tâches. Su'tout l'z'enfants d'm'ssire Wisdom et M'dame Audeburge.
L'femme l'a profité d'ça pou' s'faire p'ssé pou' l'tante de M'dame Idril.
J'â pô osé l'dire qu'ben qu'elle soit b'une l'prénom l'était pô l'bon. Ch'ui p't'ête vieille mâ j'ai 'core ma tête v'savez!
M'fallait d'preuves Mam'zelle Mylandra v'comp'enez. L'étais si c'tente la p'tite de r'trouver une tante.
J'a donc eng'gé d'merc'naires pou' vous r'chercher.
Entr' temps l'aut' ell' a dû senti' qu'vais d'doutes et l'est p'tit .
M'dame Idril l'a t'ès mal prit v'savez.
'lors j'lui â dit qu'vous avez che'cher et qu'vous 'vez t'ouvé.


Le Manoir était désormais à deux pas. Il me fallait encore parler d'une chose à Mademoiselle Mylandra; pour ne pas qu'elle soit surprise ou choqué en voyant sa nièce.

J'dois v'dire Mam'zelle Mylandra... Mâ... M'dame Idril, ben l'est pô 'ssi mince qu'vos filles.
L'est t'ès c'plexée la P'tite, l'aime pô ses rondeurs, p'tant l'est une ben belle fille v'savez. Son mari j'suis sûre qu'c'est just'ment ses rondeurs qu 'il aime l'plus.


Arrêtée en bas des marches du perron, je regardais la Fiole retrouvée et ses filles.
Il n'était jamais facile pour ma Petite de se présenter devant des étrangers qui immanquablement dévisageaient "la grosse" et voir les beaux yeux verts se voiler était toujours difficile pour moi. Ne manquerait plus que la rencontre se passe mal et que la cheffe de famille se referme comme une huitre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle_Montoisy
invité ponctuel
invité ponctuel
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 09/04/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Lorsque la vraie tante fait son apparition.   Jeu 18 Avr 2013 - 17:17

Les oreilles qui traînent, c'est son truc, elle l'avait développé toute petite, espionnant avec sa jumelle les voisins, les parents, le grand frère, les gens en taverne...
La blonde sait néanmoins rester discrète, ce qui lui permet de savoir un bon paquet de choses, parfois qu'elle n'est pas sensée savoir.
Elle avait ainsi écouté quelques bribes de la conversation de sa mère et de Philomène.
Elles étaient toutes les quatre sur le pas de la porte.

Est-ce que notre cousine est là? J'ai hâte de la rencontrer!

La blondine souriait, impatiente, elle avait appris ce qui se passait et était ravie de découvrir ce nouveau pan de la famille.
Elle en trépignait même. C'est pour dire!
Elle regarda sa sœur, tendrement.
Ses yeux saphir cherchèrent ceux de sa cadette, et elle s'abaissa près d'elle pour lui parler.

Attends de voir quand Lou verra cet endroit! Je parie qu'elle grimpera immédiatement aux arbres pour tout voir!!

Elle sourit et déboutonna sa cape sans pour autant l'enlever et passa la main dans ses cheveux, se rendant un peu plus présentable après le long voyage.
Elle devait être en piteux état, bien que toujours jolie mais devait tenir un peu du côté sauvageon de Lou.
Elle réussissait encore à déteindre sur elle.
Et pourtant, les deux dernières années, elle s'était assagie, rangée à l'évidence qu'elle devait enfin devenir une jeune fille du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mylandra
La Fiole Ténébreuse
avatar

Messages : 275
Date d'inscription : 08/04/2013
Age : 36
Localisation : Saint Aignan

MessageSujet: Re: Lorsque la vraie tante fait son apparition.   Mar 23 Avr 2013 - 13:22

La Fiole retrouvée écouta attentivement les explication de la gouvernante tout au long du chemin, restant silencieuse face à cette révélation.
Mais elle comprenait très bien qu'on est put la confondre, malgré les trou dans les parchemins de la bibliothèque, elle était partie du manoir bien avant la mort de son frère et de ses parents.
Et se rappelant du caractère de ce cher Hartasn, il ne serait pas étonnant qu'il n'est jamais parlé d'elle à ses enfants.


Je vois... dit-elle simplement comme réponse à ça.

Puis Philomène lui parla du complexe de sa nièce, la brune ténébreuse hocha la tête pour rassurer sa nourrice.

Ne vous inquiétez pas, j'ai toujours apprit à mes enfants de ne jamais juger les gens sur leur apparence. Je suis sur que tout ira bien avec ma nièce.

Se tournant vers ses filles en retira sa main du bras de la vieille dame, elle ajouta:

N'est-ce pas?

Mya, qui n'avait pas perdu une miette du mouvement des lèvres de sa mère, fit un grand oui de la tête pour ensuite regarder sa grande sœur.

Oh! Lou va venir ici?? Je grimperai aux arbres avec elle!

Un petit rire cristallin s'échappa de sa gorges alors que la brune ténébreuse leur offrit un sourire.

Bien, allons-y donc?

Un regard vers Philomène pour que cette dernière les guide jusqu'à la chef de famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idril
La Petite Fiole
avatar

Messages : 1601
Date d'inscription : 20/01/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Lorsque la vraie tante fait son apparition.   Mar 14 Mai 2013 - 20:18

[Mille excuse pour le retard Embarassed ]

Et devant le petit groupe qui montait les marches, la porte s'ouvrit d'un coup sur une jeune femme brune, plus petite que la moyenne et bien rondouillarde, jupon relevé et essoufflée.

Philly!! Enfin!!
Il y a un truc qui semble être en train de brûler dans le four et la cuisinière refuse de me laisser ouvrir sous prétexte que tu as interdit que quiconque y touche.
J'espère que ce n'est pas une fournée de madelei... Oh euh... désolée.... euh je...


Regard de la brunette vers la vieille femme qui affichait un sourire presque joyeux avant que les paroles de la rondouillarde n'atteigne le cerveau flétrie et que Philomène détale comme un vieux lapin sans pattes vers la cuisine.

Veuillez excuser ma gouvernante mais il semble que ce que contient le four soit des plus important.
Permettez que je me présente, vu que Philomène n'a eu le temps de le faire.
Idril de la Fiole Ebréchée de Valfrey, cheffe de la famille de la Fiole Ebréchée.
Je puis faire quelque chose pour vous ? Ou Philly s'est déjà chargé de tout ?


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Mya*
invité ponctuel
invité ponctuel
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 06/05/2013

MessageSujet: Re: Lorsque la vraie tante fait son apparition.   Mer 15 Mai 2013 - 14:51

A peine sa mère eut elle finit de dire allons y que les filles se retrouvèrent nez à nez avec une petite dame.
La mini fiole n'entendant rien essaya de lire sur les lèvres de la dame mais Mya ne comprit pas tout, juste que quelque chose brulé. Elle vit du coup l'autre dame celle qui les avait accueillit partir à toute vitesse même elle ne courrait pas aussi vite.

La gamine se concentra à nouveau sur la dame qui avait recommencé à parler beaucoup moins vite , Mya plissa du nez et leva un sourcil en lisant le nom de Idril sur ses lèvres puis la petite se retourna vers sa maman.

T'as vue Maman la dame elle s'appelle comme nous
Pourquoi elle s'appelle comme nous ???.


La mini fiole se tourna de nouveau vers Idril.

Bonjour ma dame moi c'est Mya de la fiole ébréchée comme vous.
Pourquoi que vous vous appelez comme nous ???


La petite assailli les deux adultes de questions l'enfant voulait comprendre pourquoi tout le monde ici présent avait le même nom. Ne l'ayant pas comprit à la première édition au vue de l'accent de Phylomène, elle regarda tour à tour ceux qui l'entourait espérant avoir une réponse claire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mylandra
La Fiole Ténébreuse
avatar

Messages : 275
Date d'inscription : 08/04/2013
Age : 36
Localisation : Saint Aignan

MessageSujet: Re: Lorsque la vraie tante fait son apparition.   Mer 22 Mai 2013 - 9:14

Pas eut besoin de guider le petit groupe que la cheffe de famille vint à elles aussitôt en ouvrant les portes du manoir d'un coup.
Mylandra se retrouva alors face à une petite femme replète, essoufflé par sa course effrénée jusqu'ici. Quelque chose qui brule dans le four?
Systématiquement la brune ténébreuse redressa le nez pour humer l'odeur de brulé qui émanait du manoir.


Et bien... quelle cuisinière incompétente si elle laisse de la nourriture brûlé dans le four, dit-elle pensive suite à l'air catastrophé de la jeune femme.

Puis cette dernière se reprit lorsqu'elle se rendit compte de leur présence et se présenta.
Un sourire se dessina sur les lèvres de la tante retrouvée avant d'ouvrir la bouche pour les présentations.
Cependant la petite brunette fut plus rapide à la détente et assaillit les grands de questions.
Mylandra posa une main sur l'épaule de Mya:


Oui j'ai vu ma puce, laisse-moi faire les présentations, d'accord?

Aussitôt dit, aussitôt fait, la brune révéla à la propriétaire des lieux leurs identités et leur but de leur visite.

Permettez-moi de nous présenter, je suis Mylandra de la Fiole Ébréchée, autrement dit votre tante.
Et voici mes filles, Noéllia
, en montrant la grande blonde, et Mya, en désignant la petite brune.
Nous avons prit la route depuis le Poitou suite aux courriers que j'ai reçu de Phily... votre gouvernante, qui disait qu'une femme avait usurpé mon identité.

Son regard noisette se posa sur Idril, attendant une quelconque réaction de sa part suite à cette révélation.


Dernière édition par Mylandra le Mer 22 Mai 2013 - 18:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabrielle_Montoisy
invité ponctuel
invité ponctuel
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 09/04/2013
Age : 21

MessageSujet: Re: Lorsque la vraie tante fait son apparition.   Mer 22 Mai 2013 - 17:31


Ce fut Idril qui les « acceuillit » sur le pas de la porte. Elle n’avait pas l’air de savoir. Philomène était en fait une cachottière ? Mya ne comprenait pas. Quelque chose qui brûlait dans le four avait fait déguerpir la vieille dame. Tout était encore flou. Les présentations furent faites… Plus ou moins…

Idril, enchantée, et bien ! Voilà une branche de la famille que je ne connaissais pas !

La blonde sourit, doucement. Puis elle s’accroupit près de sa cadette, attira son regard, et lui dit :

Idril est notre cousine, ma chérie.

Elle regarda ensuite la brune cousine, l’observa. Ronde mais jolie comme pas deux. Elles semblaient être de pareil opposé. Elle, blonde comme les blés, mince et grande, elle, brune comme l’ébène, ronde et petite. Mais en un point, elles étaient bien semblables, c’étaient de très belles jeunes femmes. Nouveau sourire. Elle avait hâte de la connaître, mais attendait une réaction à la grande nouvelle.

Faut dire que ça chamboulerait n’importe qui ! Annoncer une tante dont on a usurpé l’identité, avec deux de ses filles, qui se trouvent donc être les cousines de la personne… Ça fait un choc ! Joie, surprise, colère ? Que se mêlerait bien dans son visage ?
[/justify]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idril
La Petite Fiole
avatar

Messages : 1601
Date d'inscription : 20/01/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Lorsque la vraie tante fait son apparition.   Lun 12 Aoû 2013 - 13:31

[ Mieux vaut tard que jamais... où quand on a honteusement zappé un rp Embarassed Embarassed Embarassed ]

Un poisson hors de l'eau n'aurais pas eu l'air plus idiot que la rondouillarde brune sur le pas de sa ports.
Les paroles émises par les trois visiteuses tournaient et retournaient dans sa caboche à une allure folle.
Sa tante... Ses cousines... Comment était-ce possible ?


Euh... Ma tante ?

Tante par le sang, née Fiole Ebréchée, et donc soeur de son papounet, ou tante par mariage, épouse d'un oncle disparu sans laissé de traces ?

Entendre sa propre voix lui fit reprendre ses esprits et ses bonnes manières.

Oh mais ne rester point sur le pas de la porte, je vous en pris entrez, je vais vous conduire au salon

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lorsque la vraie tante fait son apparition.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lorsque la vraie tante fait son apparition.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nouvelle Pâle copie fait sont apparition !!!
» [RP] lorsque le verdict se fait aberration
» Un tableau qui fait tout (ou presque)
» Si ce n'est pas déjà fait
» [LCDJ] L'Union fait la Force V, 24-25 avril, Ormes (45)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manoir de la Fiole :: DOMAINE FAMILIAL EN FRANCHE-COMTE :: Grilles comtoises-
Sauter vers: