Manoir de la Fiole

Forum en lien avec le jeu en Ligne les Royaumes Renaissants
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Anoblissement de Gwenaelle-Marie de Sparte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Noa
L'époux de la Petite Fiole
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 02/01/2012

MessageSujet: Anoblissement de Gwenaelle-Marie de Sparte    Sam 8 Déc 2012 - 20:54

On avait fait mettre au dessus des poutrelles d’innombrables bannières et fanions aux couleurs de Mercy. La salle était décorée de façon même à ce que l'on s'y retrouve, un bleue chatoyant ornait les tables séparées d'un large couloir terrassé par un long tapir de velours rouge. Des dorures avait été installés sur les flancs cassés et rocailleux de la pierre ancienne. Au fond, sous la fragrance des encens d'un jardin aux odeurs fraîches et pétillantes trônait un grand siège recouvert d'une fine couche d'or. Une fourrure teintée au bleue recouvrait son intérieur.

C'était un jour important et pour Noa, et pour celle qui serait sa vassale. Il passa un moment assis sur le siège, à se souvenir de lui même recevant l'accolade de son suzerain. Ce moment imprégné d'une certaine dignité, noblesse, et profonde amitié. Rares étaient de telles sincérités.

Le sourire aux lèvres, il mit fin à son très solitaire recueillement, s'extirpa de son siège, fit ouvrir les portes de la grande salle et alla rejoindre son épouse. Il fallait maintenant attendre les invités, la concernée et le témoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marjolainne
Dame de Compagnie


Messages : 4
Date d'inscription : 08/12/2012

MessageSujet: Re: Anoblissement de Gwenaelle-Marie de Sparte    Mer 12 Déc 2012 - 17:57

Marjolainne s était fait montrer le chemin par un serviteur et entra dans la grande salle
.Elle alla embrasser son amie Idril et salua Noa.


Ravie de vous revoir ,il ne reste plus qu à attendre votre future vassale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ilays
Dame de Compagnie
avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 12/12/2012

MessageSujet: Re: Anoblissement de Gwenaelle-Marie de Sparte    Mer 12 Déc 2012 - 20:36

La jeune de ...
Enfin bref, la jeune Ilays était conviée par son amie Naelle, comme elle aimait l'appeler et comme beaucoup l'appeler d'ailleurs.
La blonde au yeux d'ébène avait revêtu pour l'occasion, une robe de coupe italienne teintée à la racine de garance et richement brodée d'un liseré de couleur or au niveau des larges emmanchures et du col.
C'était Naelle elle même qui lui avait recommandé ce style de vêture pour ne pas que le petit habitant du dessous ne se fasse trop remarquer avant le mariage. Elle avait était une des premières à voir son teint blanc et ses cernes et donc une des premières dans la confidence. Son conseil était bien avisé et suivie par la blonde, sauf que le bouche à oreille allant très vite, elle avait dû finir par arrêter de nier. Elle faisait maintenant fit du parler de certain, d'autant plus qu'elle était soutenu par sa famille. Apres tout à quoi bon mentir sur l'existence du fruit d'un amour. Cependant, même si elle se savait entourée et non jugée des siens, elle évitait de montrer à tout bout de champs ce que certain devait déjà appeler "la honte' des de Monmtouh.

Trouvant un instant entre ses multiples responsabilités actuelle et Deos savait qu'elle en avait un tas grand comme ca .... (tout le monde visualise bien ?!)
Elle avait fait mander que son palefrenier prépare son petit carrosse car l'hiver était rude et puis le médicastre avait dis "repos obligé jusqu'à la fin de la grossesse". Au moins pour une fois elle allait suivre ses recommandations et profiter du voyage pour se laisser doucement bercer vers ce sommeil qui lui faisait tant défaut.

Arrivée devant la grille, on l'accompagna au lieu de la cérémonie, là, elle trouva son frère aîné, qu'elle reconnu en un regard. Oui, son frère, car bien que reniée par ce côté là, il n'en demeurait pas moins ce lien invisible et éternel qui les liés tout deux, la seule différence étaient qu'aujourd'hui ils ne portaient plus le même nom.

Elle s’avança donc vers lui sourire aux lèvres, le saluant de façon très protocolaire avant de faire de même pour la Dame se tenant à ses cotés.


Mon frère bien le bonjour.
Madame le bonjour à vous aussi.


Elle hésita, le regardant de ses grands yeux noirs, elle avait envie d'une étreinte, il lui manquait tant, elle commença à triturer nerveusement sa robe espérant qu'il ferait le premier pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idril
La Petite Fiole
avatar

Messages : 1616
Date d'inscription : 20/01/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Anoblissement de Gwenaelle-Marie de Sparte    Mer 12 Déc 2012 - 22:45

Idril avait laissé Noa s'occuper de la décoration de la salle de réception ainsi que du buffet, sous l'oeil aiguisé de Philomène.

C'est donc une fois tous les préparatifs fait, qu'elle pointa le bout de son nez, vêtue de bleu
Avant même de croiser Noa, qui n'était qu'à quelques pas de là, c'est Marjolainne que la brunette croisa.


Bonjour Marjolainne, j'espère que tu n'as pas eu trop de difficulté à trouver.
Même si nous sommes en plein Epinal, ce qui n'est pas le cas de notre manoir familial à Pontarlier.


Tout en parlant avec son amie - une Sparte amie avec une RK, cela faisait très certainement jaser mais la brunette n'en avait cure - Idril vit s'avancer Ilays au bout du couloir.

Cette dernière salua son frère, puis Marjolainne... mais point Idril, qui se rendit compte qu'elle était masqué par une des sculptures qui décoraient le couloir.
Se décalant, la rondouillarde adressa un petit sourire moqueur à sa belle-soeur.


Et moi alors ? Je ne suis point encore assez grosse ma chère belle-soeur pour ne pas avoir le droit d'être salué aussi ?




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ilays
Dame de Compagnie
avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 12/12/2012

MessageSujet: Re: Anoblissement de Gwenaelle-Marie de Sparte    Jeu 13 Déc 2012 - 16:48

Preuve venait d'être faite que la blonde était vraiment mais alors vraiment trop surchargée et fatiguée car elle n'avait même pas vu sa belle soeur. Le codex avait du avoir raison de sa vision pourtant si aiguisée. Elle sourit génée et rougissante et la regarde.

pardon idril, bonjour à vous ...

Elle regarda son ventre arrondie.

Vous avez l'air en pleine forme j'en suis ravie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarani
Dame de Compagnie
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 26/05/2012

MessageSujet: Re: Anoblissement de Gwenaelle-Marie de Sparte    Sam 15 Déc 2012 - 2:00

Tout le long de la route, elle n'avait de cesse de râler, même si elle était toute seule et quitte à passer pour une folle face aux passants.

En retard.. je vais encore être en retard..

Quelques bruits de talons qui claquent au pas de course, une glissade, et c'est une rouquine qui apparut dans l'encadrement de la porte, moitié essoufflée et les joues rougies. Elle rattacha quelques mèches folles dans son vieux chignon branlant, tapota deux ou trois fois ses braies comme pour les défroisser, même si ça n'y changeait rien du tout au final, puis pénétra les lieux en arborant un grand sourire. Elle s'avança vers les quelques convives, la main droite posée près de son épaule gauche.

Elle salua la femme qu'elle ne connaissait pas.

Bonjour, Sarani, enchantée.

Puis elle colla une grosse bise bien baveuse à la blondinette avant d'embrasser sa cousine à son tour.
Les émeraudes furetant un peu partout, elle étouffa un « La vache, c'est beau ici ! ».


Bonjour, bonjour ! Z'êtes jolies comme tout, dites donc ! Et la salle est finement décorée !

Voilà une phrase qui passait beaucoup mieux que celle qui lui était venue à l'esprit de prime abord. Elle s'adressa enfin à Noa, sans trop savoir comment le saluer. Une bise ? Ça aurait pu être mal pris ou mal vu. Une courbette ? Pas le genre de la Fiole. Un coucou de la main peut-être ? Mouais.. Non, mauvaise idée. Elle l'appréciait, mais ne le connaissant encore que peu, elle n'avait aucune idée de la meilleure attitude à adopter. Elle opta donc pour un sourire, bête et crispé, pour le coup.

Bonjour Noa, un plaisir de vous revoir !

Hop, hop, hop.. vite, trouver un truc intelligent avant d'être complètement mal à l'aise ou de dire quelque chose qui ne l'est pas du tout.

Et la future vassale n'est pas encore là ?

Et ben voilà.. La question stupide. Comme si ça se voyait pas qu'elle n'était pas encore là ! C'est sur qu'on n'allait pas lui répondre « Si, si, en fait elle se cache derrière une des tapisseries, trouvez laquelle ! ». Et dans l'avenir de lancer un jeu de « Où est Gwenaelle-Marie ?* »



*référence à « Où est Charlie » livres-jeux édités par Martin Handford
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noa
L'époux de la Petite Fiole
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 02/01/2012

MessageSujet: Re: Anoblissement de Gwenaelle-Marie de Sparte    Lun 17 Déc 2012 - 19:51

Petit à petit, l'oiseau fait son nid... C'est ce qu'on dit d'une entité qui ne peine pas à s'installer. A manoir des fioles, rien ne désemplissait, ni les plats au senteurs tantôt douce, tantôt d'un félin piquant, ni les invités qui commençaient à affluer.

La première était l'héraut. Il ajuste un léger signe approbateur en guise de bonjour avant de -presque- courir vers sa soeur, laissant sa dulcinée pas loin de la vrille d'une valse trop rythmée (Et Noa est était piètre danseur (sa Vassale est passée par ici ))


Citation :
- "Mon frêre, bien le bonjour"

- Blablabla, Ma soeur, on a beau pas se voir souvent ! Ca ne t'empêche pas l'accolade fraternelle !

Il rit doucement avant de l'étreindre de ses bras puis de se re-saisir pour accueillir les nouveaux arrivants : la prochaine était Sarani, une rouquine qui l'avait fait, surement sans le faire exprès, rire à plusieurs reprise, par son tempérament.... fougueux ?

Citation :
Et la future vassale n'est pas encore là ?

Si, si, en fait elle se cache derrière une des tap.... Hurm... (Là c'est le moment ou Noa se rendit compte qu'on ne pouvait pas faire ce genre de plaisanteries à quelqu'un qu'on ne connaissait pas vraiment), Je plaisante, elle vas arriver d'un minute à l'autre !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léonin Monmouth
Dame de Compagnie
avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 12/12/2012

MessageSujet: Re: Anoblissement de Gwenaelle-Marie de Sparte    Lun 17 Déc 2012 - 20:27

Thoraise, un certain jour de décembre.

Léonin était dans son bureau à terminer la paperasserie énorme qui l'attendait. Etre Vicomte ne voulait pas dire avoir juste le droit de porter des titres et se pavaner en public, c'était aussi un vaste travail pour entretenir et gérer ses terres. Il venait de terminer à l'instant et il se leva, pour aller se préparer. Il n'était en retard mais il se doutait que sa très chère fiancée allait l'attendre. Et c'était bien le cas, pour une fois c'était l'homme qui était à la bourre ...

Il lui prit délicatement une main pour lui faire un baise-main.


Ma chère ... Je suis prêt, nous pouvons y aller ... Je crois que le carosse nous attend. Venez.

Il l'emmena dehors dans la cour du château puis il l'aida à monter et se mettre au chaud dans leur véhicule qui partit sur le champ.

Le voyage fut un peu long, mais la Lorraine et le château de son neveu était en vue. Le carosse s'arrêta devant les portes du comaine et ce fut Léonin qui sortit le premier, d'un bond. Il tendit la main pour aider sa belle à descendre. Ils étaient enfin arrivés ... En retard ...

Offrant son bras à sa belle, ils entrèrent dans la salle de réception où déjà il y avait du monde. Il les connaissait tous, certains étant très proches de lui.

Il s'adressa d'abord au maitre des lieux, sans lâcher le bras de Naelle.


Bonjour Noa ! Comment vas-tu ?
Puis se tournant vers Idril, il la salua à son tour.
Bonjour Idril, comment te portes-tu ?
C'était au tour de la Héraut qu'il connaissait aussi.
Bonjour Dame Marjolainne ! Nous nous voyons souvent en ce moment, n'est-ce pas ?
Et enfin, c'était au tour d'Ilays sa nièce et Sarani, sa ... Euh ... Son amie pour le moment.
Bonjour Ily ! Bonjour Sara ! Comment ça va les filles ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenaelle_Marie
Dame de Compagnie
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 21/12/2012

MessageSujet: Re: Anoblissement de Gwenaelle-Marie de Sparte    Ven 21 Déc 2012 - 20:15

C'est au bras de Léonin que Naelle arriva sur les lieux. C'était en quelque sorte leur première sortie officielle en tant que couple. C'était plaisant et tout à la fois impressionnant.

D'emblée, la blondinette admira l'endroit. Rien n'avait été laissé au hasard. La décoration était magnifique et la jeune femme fut honorée d'être reçue avec autant d'attention.

Elle même s'était parée avec soin. Chose rare, elle avait choisi une robe foncée brodée de fil d'or. Elle souhaitait ainsi mettre en valeur sa chevelure dorée et la couronne que lui confirait Noa.

Icelieu, elle ne voyait que des visages familiers. Pas de fioritures ni de chichi. Elle se voulait simple et préférait les petits comités amicaux aux grandes assemblées impersonnelles.

Elle jeta un regard circulaire et repéra rapidement Noa et Idril. Elle sourit à Léo lorsque celui-ci l'amena à leur rencontre. Doucement, elle esquissa une légère et gracieuse révérence.


- Idril, Noa, je suis honorée d'être icelieu ce jour et de recevoir la couronne d'Audum. C'est pour moi un lien d'amitié profond qui s'instaure et se renforcera avec le temps...

Elle leur adressa son plus beau sourire et s'enquérit de la santé d'Idril.

Vint ensuite le tour de Marjolainne, elle-même vassale de son altesse Erine, mère de Naelle. Elle lui adressa un sourire et dit simplement :


- Marjolainne, je vous salue. Je suis heureuse de vous trouver en bonne forme et vous remercie de vous être déplacée pour assurer cette cérémonie.

Elle lui adressa un sourire entendu puis alla embrasser chaleureusement Ilays qu'elle considérait à présent comme une grande amie, à l'image de son frère.

- Ilays, merci d'être venue. Votre présence me touche vraiment.

Vint le tour de Sarani. Naelle avait apprécié la jeune femme d'emblée, pour sa simplicité, sa gentillesse et sa spontanéité. La blondinette trouvait la présence de Sarani rafraichissante dans un monde surfait et empreint de règles trop oppressantes.

- Sarani, je suis très heureuse de vous trouver parmi nous.

La damoiselle respirait le bonheur... Spontanée, elle adressa à Sarani une accolade amicale, se moquant bien des convenances... Mais une personne manquait encore... Elle leva les yeux vers Léo...

- Guillaume n'est pas là. J'espère qu'il viendra...

Toujours était-il que les principaux acteurs étaient réunis et que la cérémonie pouvait débuter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carlotta_Isabel
Dame de Compagnie
avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 21/12/2012
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Anoblissement de Gwenaelle-Marie de Sparte    Sam 22 Déc 2012 - 18:20

Du coup, point de carrosse, mais un cheval !

Voilà, elle aurait dû s'y rendre avec son cousin, sa première sortie avec lui, elle avait eu l'idée plaisante à l'oreille, mais suite à un soucis malheureux, il lui fallait venir seule.
Inutile de dire, qu'au début elle avait tiré la tronche, seulement, penser que sa cousine l'attendait et que c'était un grand jour pour elle, Carlotta avait ravaler sa tristesse.
Une robe de cavalière d'une couleur rouge écarlate, les cheveux libres, elle se présenta au domaine Lorrain.
Noa était le futur suzerain et Idril sa femme, une autre cousine, une autre Sparte.
Se faisant annoncer et conduire sur place, la Volpilhat et la Talleyrand perdit son regard dans les personnes présentes.
Des visages connus, d'autres peu ou pas du tout.
Se faisait discrète, elle resta sage. Elle resta silencieuse.
Attendant une ouverture pour prendre la parole où bien aller voir les gens qu'elle connaissait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marjolainne
Dame de Compagnie


Messages : 4
Date d'inscription : 08/12/2012

MessageSujet: Re: Anoblissement de Gwenaelle-Marie de Sparte    Mer 26 Déc 2012 - 13:53

elle regarda Noa et lui fit signe qu elle allait commencer

Gwenaelle_marie tu peux t approcher , je vais d abord te citer les devoir d un vassal , tu me diras si tu accepte ou pas
Marjolainne prit un petit parchemin et le lut

Citation :

Parmi les devoirs d'un vassal, il faut savoir que vous ne devez pas nuire à votre suzerain, à sa famille et à ses biens, vous devez lui apporter une aide financière lorsque ce dernier part en guerre, marie sa fille aînée, adoube son fils aîné, ou si il est demandé contre rançon. Vous devez également défendre votre suzerain en cas d’attaque, le protèger lors de ses déplacements. Il en va de même pour le soutien militaire , lorsqu’il part en guerre et pour finir être présent aux assemblées féodales de votre suzerain ainsi qu’aux fêtes liturgiques qu’il organise.

Acceptez vous ces devoirs Gwenaelle ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sarani
Dame de Compagnie
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 26/05/2012

MessageSujet: Re: Anoblissement de Gwenaelle-Marie de Sparte    Mar 8 Jan 2013 - 17:11

Et le visage de la rouquine de s'éclairer d'un sourire amusé en entendant la réponse de Noa.

D'accord, je vous remercie.

Et c'est à cet instant, tournant la tête vers l'entrée, que la Fiole avait retrouvé Char.. euh.. Non, ça c'est une autre histoire. Nous disions donc, que la Fiole vit entrer Gwenaelle-Marie, au bras de son.. de son ami, donc.. soit Léonin.

Bonjour Léo, je vais bien, merci, et toi ?

Elle s'apprêtait à répondre à la blonde quand elle fut surprise, mais néanmoins ravie, par l'accolade qu'elle lui offrit. Elle répondit amicalement à son étreinte, déposant une bise sur sa joue, avant que de se détacher légèrement pour poser les mains sur ses épaules et la regarder de la tête aux pieds.

Bonjour Naelle, merci de m'avoir invitée. Vous êtes ravissante !

Voyant le signe de tête que la poursuivante adressa à Noa, elle se retira pour aller s'asseoir en attendant le début de la cérémonie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenaelle_Marie
Dame de Compagnie
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 21/12/2012

MessageSujet: Re: Anoblissement de Gwenaelle-Marie de Sparte    Mar 15 Jan 2013 - 16:11

Alors qu’elle s’interrogeait sur la présence hypothétique de son frère, Naelle vit paraitre Carlotta. C’est au bras de Guillaume qu’elle était sensée venir à cette cérémonie. Force était de constater qu’elle était seule…

L’espace d’un instant, le visage de Naelle parla pour elle. L’angélique sourire s’envola, laissant place à la déception. Elle savait les raisons de son absence et maudissait les hommes d’être aussi vaniteux ! Elle poussa un léger soupire mais Carlotta, elle, était bel et bien là. Elle lui faisait l’honneur de sa présence et Naelle tenait à l’accueillir comme il se doit.

Elle prit congé de Sarani non sans la remercier pour les compliments reçus et, avec Léo, se dirigea vers sa cousine toute neuve. C’est que toutes les deux avaient fait connaissance tout récemment.


- Carlotta, merci d’être venue ! Je suis attristée de constater l’absence de Guillaume et qu’il vous ait fallu venir seule. Toutefois votre présence m’honore.

Elle lança à Léo un petit regard en coin, lui sourit et le présenta pour la toute première fois comme son légitime :

- Je vous présente mon fiancé, Monseigneur Léonin de Montmouth.

Mais la conversation tourna court lorsque Marjolainne invita tout le monde à prendre place pour débuter la cérémonie.

Dès lors tout alla très vite. Chacun s’installa, et le silence se fit. Marjolainne appela la blondinette et l’invita à approcher. C’est ce qu’elle fit dans un bruissement de soierie. Elle écouta attentivement la lecture qui lui fut faite et acquiesça :


- Oui j’accepte ces devoirs.

Elle posa le regard sur Noa, lui sourit, heureuse et fière de devenir sa vassale par devant tous en ce jour. Elle se demandait souvent si elle méritait un tel honneur. Une chose était certaine, elle était fidèle en amitié. Et si promesse elle faisait, elle irait jusqu’au bout pour la tenir !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marjolainne
Dame de Compagnie


Messages : 4
Date d'inscription : 08/12/2012

MessageSujet: Re: Anoblissement de Gwenaelle-Marie de Sparte    Mar 22 Jan 2013 - 12:19

Marjolainne écouta la réponse de gwenaelle puis se tourna vers Noa et lui fit signé de commencer la cérémonie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noa
L'époux de la Petite Fiole
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 02/01/2012

MessageSujet: Re: Anoblissement de Gwenaelle-Marie de Sparte    Mer 23 Jan 2013 - 16:03

La salle peu à peu se remplissait, chacun dans ses beaux habits prenaient place sur les bords du tapis rouge qui menait au trône. C'est lorsque que cessa les entrées des quelques retardataires qu'enfin le silence s'installa, chacun cherchait l'attendue, mais c'est lorsque que la héraut l'appela qu'elle se fit voir. En beauté, le bruissement de ses pas parvenaient comme un souffle aux oreilles des invités, Noa, jusqu'alors assis se leva et écouta avec une profonde attention et un immense respect les quelques mots qu'elle avait à prononcer.

Le Valfrey accordait beaucoup d'importance à de telles cérémonies, bien plus qu'un changement dans la vie d'une personne, c'était un lien qu'on enrobait d'un argent si vif et si trempée que rien n'aurait put en venir à bout, ni la morsure d'un vieux mal, ni la profondeur d'une blessure.

Le regard sagace posé sur les yeux de Gwenaelle, Noa sourit, combien de fois avait-il put imaginer telle scène, un échange,la preuve d'une éternelle et vraie amitié, mais aussi bien sur, l'expression distinguées d'une reconnaissance, d'un remerciement, d'un noble cœur, de nobles sentiments.

Lorsque Marjolainne l'eut convié à répondre, Noa se leva, d'une délicatesse sans pareille, s'empara de la couronne et s'avança vers Gwenaelle.


le vingt sixième jour du douzième mois de l’an mil-quatre-cent-soixante :

Nous Noa de Valfrey de la fiole ébréchée déclarons par la présente lettre patente élever damoiselle Gwenaelle_Marie de sparte au rang de Dame, puisse ce rang distinguer et conserver ma jeune amie de la piétaille qui compose notre monde. Et puisse Aristote guider ses choix dans l’intendance de ses terres de Audum le Roman


D'un geste précis, Noa vint placer la couronne au dessus de la tête de Gwenaelle-Marie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenaelle_Marie
Dame de Compagnie
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 21/12/2012

MessageSujet: Re: Anoblissement de Gwenaelle-Marie de Sparte    Mer 23 Jan 2013 - 22:03

Alors qu'il s'approchait, Naelle le contemplait, lui, son futur suzerain. Les regards étaient intenses, les non-dits clairs comme de l'eau de roche.

Alors qu'il se postait face à elle, Naelle s'inclina aussi gracieusement que spontanément. Elle posa un genou au sol entourée des volutes de sa robe et l'écouta prononcer son discours avec attention .

Lorsqu'il eut terminé, scellant le lien en posant la couronne sur la blonde caboche de Naelle, elle prit à son tour la parole...


- Moi, Gwenaelle Marie de Sparte, reçois aujourd'hui avec fierté la couronne d'Audum le Roman. Je vous jure à vous, Noa de Valfrey de la Fiole Ebréchée, mon suzerain, Obsequium, Auxilium et Consilium.

Elle se releva doucement pour lui faire face et continua en le regardant dans les yeux...

- Je jure par devant le Très Haut et par devant tous ici présents, que je rendrai une justice impartiale sur la terre que vous me confiez. Je préserverai tout ce qui s'y trouve perché, vivant ou non. Je promets d'entretenir chaque jour ce lien précieux, cette amitié, cette confiance que vous m'offrez. Et tant qu'il vous sierra de me confier Audum le Roman, je fais le serment de la mener vers la prospérité.

Elle lui adressa un sourire sincère empreint d'amitié et de reconnaissance. Elle attendait l'accolade, un brin émue et anxieuse. Tout en elle vibrait intensément. Etait-ce le trac ? L'émotion ? Elle devait bien admettre que c'était la première fois qu'on lui accordait autant de crédit. Elle devenait femme, accompagnée de Léo. C'était un jour important pour elle. Peut-être l'un des plus important de son existence. Le geste de Noa était fort. Mais il n'était que la représentation de sentiments bien plus intenses encore, qui ne pouvaient s'exprimer par des mots.


Dernière édition par Gwenaelle_Marie le Mer 6 Fév 2013 - 17:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noa
L'époux de la Petite Fiole
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 02/01/2012

MessageSujet: Re: Anoblissement de Gwenaelle-Marie de Sparte    Mer 6 Fév 2013 - 16:34

- Dame d'Audun le Roman... cette appellation vous sied si bien qu'elle tire le rouge de mes joues. Relevez vous donc, Aristote n'accorde point plus d'importance à ceux qui sont plus haut.

Noa sourit, il n'était plus l'heure des longs discours, et la salle bien qu'attentive s'impatientait. Le bras à demi-tendu, il claqua par deux fois des doigts, et comme d’exceptionnels chorégraphes, trois jeunes et beaux valet vinrent apporter le blazon dor et d'azur et le tendirent à Noa.

- Je vous remercie...

Il jeta un regard prononcé sur la face du blason qu'il avait en main avant de relever le menton et d'approcher Gwenaelle.

- Nous te jurons justice, protection, et subsistance sur le fief qui t'est accordé.

Qu’il soit su qu’en échange de se droit de basse justice et des revenus de la terre et de tout ce qui se trouve au dessus tu me dois assistance et soutiens de part ton allégeance, que tu représentes mon autorité et ma justice sur et auprès des habitants d'Audun-le-Roman .


Et puis, enfin, l'instant que chacun attendait, la marque physique qui scellerait cette cérémonie. Noa entoura Gwenaelle de ses bras et posa sa joue contre la sienne pendant quelque seconde, le temps qu'il fallait pour transmettre une telle émotion. Il se retira ensuite et sourit à Gwenaelle.

Et maintenant, accepte cette jarre pleine de terre qui t'es offerte par nos soins car ceci est le symbole du fief qui est dorénavant tien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marjolainne
Dame de Compagnie


Messages : 4
Date d'inscription : 08/12/2012

MessageSujet: Re: Anoblissement de Gwenaelle-Marie de Sparte    Dim 10 Fév 2013 - 14:58


Citation :
A tous présent et advenir salut.

Nous, Marjolainne de Reaumont_Kado'ch , attestons de l'anoblissement de Gwenaelle -Marie de Sparte par Noa de Valfrey de par notre présence lors de la cérémonie.

Ainsi, se voit confier les terres d' Audun-le-Roman , cises à Mercy-le-Haut , dont le blasonnement se décrit :

.D'azur à l'aqueduc de deux rangées d'arcades d'or maçonné de sable au trois clous d'argent, deux en chef, un en pointe ..



Faict au Chateau de Mercy-le-Haut , le 6 février de l'an grâce 1461.

Marjolainne de Reaumont_Kadoch
Duchesse de Ligny-en-Barrois
Duchesse Régente de Noviant
Vicomtesse de Fontenoy -le-Chateau
Dame régente d Abaucourt
Dame du Pont_Saint_Vincent et de Villers-lès-Luxeuil

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwenaelle_Marie
Dame de Compagnie
avatar

Messages : 4
Date d'inscription : 21/12/2012

MessageSujet: Re: Anoblissement de Gwenaelle-Marie de Sparte    Lun 11 Fév 2013 - 22:40

Naelle reçu de Noa une jare de terre provenant d'Audun-le Roman, et de Marjolaine, la patente.

Elle leur sourit à tous deux et ne manqua pas des les remercier. Elle remercia également toutes les personnes présentes d'être venues ce jour pour l'accompagner dans cette belle démarche...

Elle trouvait le blason très beau... Elle était heureuse et pleinement épanouie, entourée d'amis, de proches, de personnes qui ne lui voulaient que du bien. A Noa, elle adressa un regard sincère et empreint de reconnaissance, à Idril un sourire complice...

Mais ce n'était pas tout. Il fallait à présent assumer la gestion de cette terre sise en Lorraine. Elle entendait bien jouer un rôle déterminant dans le développement de cette contrée. Mais avant toute chose, c'était le désir de satisfaire les attentes de Noa qui l'animait... Elle ne ferait pas défaut, foi de Sparte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anoblissement de Gwenaelle-Marie de Sparte    

Revenir en haut Aller en bas
 
Anoblissement de Gwenaelle-Marie de Sparte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Greffier de Justice
» Lettres d'anoblissement de l'Hérauderie
» soeur marie therese des batignolles
» Procédure d'anoblissement et de destitution
» Procédure d'anoblissement et de destitution

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manoir de la Fiole :: DOMAINE EN LORRAINE :: Hotel Particulier des Sirènes :: Rez-de-chaussé :: Salle de Réception-
Sauter vers: