Manoir de la Fiole

Forum en lien avec le jeu en Ligne les Royaumes Renaissants
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une promenade en ce bon après midi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alaera
invité ponctuel
invité ponctuel
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 15/11/2012

MessageSujet: Une promenade en ce bon après midi   Lun 19 Nov 2012 - 1:43

Depuis peu qu'elle était en Lorraine. Depuis peu également qu'elle apprenait qu'elle y avait de la parenté. Elle l'avait ignorée toute sa vie, ou presque, combien même qu'elle avait suivi son père dans ses voyages ici et là pour son commerce. Un importateur. C'est ainsi que son père se nommait lui même pour se différencier des commerçants ordinaires. Il adorait ça en plus, se pavaner tel un bouvreuil pivoine se gonflant la poitrine lors de sa parade nuptiale. La Blackwood adorait regardé son père, elle l'admirait, lui trouvant tous les attributs qu'elle aimerait trouvé chez un homme, ses manières perspicaces de recevoir exactement le nombre d'écus qu'il voulait alors que l'acheteur croyait avoir fait une affaire. Son père était un homme fier et déterminé, le coeur sur la main lorsque l'on parle de ses amis et sa famille, un bon vivant qui aimait la ripaille bien arrosée mais il avait un caractère dur par moment. Ne pliant jamais quand il voulait quelque chose, orgueilleux et manipulateur... Un brin arnaqueur mais ça elle l'ignorait. L'angloise en avait hérité de quelques traits de son paternel mais heureusement, elle tenait plutôt de sa mère pour la plupart des traits de sa personnalité.

Soit, il se trouve qu'elle a de la parenté en Lorraine et que son père lui apprenait alors qu'il avait un commerçant à rencontrer pour ses affaires. Des cousins lointains -- Lui disait-il -- Tous des français maintenant. Et il me racontait l'histoire, à savoir que tel et telle s'était marier et que l'un d'eux étant un Fiole et... Bref, elle n'avait pas retenu grand chose de la leçon, le plus important étant qu'elle avait des cousines, des cousins qu'elle ne connaissait pas et qu'elle rencontrerait certainement.

Quand son père trépassa, qu'elle ne savait trop où se tourner, c'est l'un de ses cousines qui l'approcha et l'invita. Apparemment, elle aussi venait d'apprendre l'existence de cette branche familiale. La Blackwood parle bien le françois, pour autant que ce ne sont pas des termes trop compliquer. Évidemment, elle a un accent qui parfois s'avère impitoyable alors que d'autres fois, les mots glissent mieux. Vous vous imaginez, qu'avec l'existence qu'elle a eu au près de son père, que même pour les anglois, elle a un accent? C'est ainsi que le sentiment d'être une étrangère partout naquis en elle mais là n'est pas le plus important. Elle avait de la famille. C'était déjà un grand pas en un royaume où elle n'est pas tout à fait chez elle. Retourner en Devon? Vous voyez vous une jeune demoiselle prendre un bateau sans escorte? Sans chaperon? Personne n'oserait imaginer ce qu'il pourrait arrivé, encore heureux!

Depuis peu, comme elle soulignait plus haut, qu'elle a fait connaissance avec deux de ses cousines. Charmantes d'ailleurs, et qui lui ont fait une petite place dans cet univers. Et c'est par ce bel après midi d'automne qu'elle eu envie de faire quelques pas au jardin.

Un temps que l'on pourrait croire printanier avec un soleil radieux et l'air suffisamment chaud pour n'avoir besoin que d'un simple châle en laine jeté négligemment sur les épaules. Une longue respiration. L'air est bon en Lorraine, la nature est belle et enivrante. Rien de comparable aux ports et cités trop peuplés qu'elle avait vu. Les semelles de ses chausses grinçaient sur les galets qui couvraient le sentier, un oiseau chantait gaiement perché sur une branche et un autre un peu plus loin lui répondait avec le même entrain. Une longue respiration à nouveau.

Mmmmm
That's great! Pensa-t-elle simplement alors que son regard croisait un banc et où ses pas la menèrent pour enfin s'y assoir, le visage relevé vers le soleil. Fort probablement de ses dernières journées où le temps peu être encore doux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loguen
Le Fiole Dépensier
avatar

Messages : 167
Date d'inscription : 15/11/2012

MessageSujet: Re: Une promenade en ce bon après midi   Lun 19 Nov 2012 - 10:47

Loguen avait décidé de aire une petite promenade dans les jardins, peut être pour finir sur une petite course dans le but de se tester. Mais il n'aimait pas s'entrainer de jour, déjà qu'il n'apréciait pas forcément les mauvaises odeurs, il détestait que l'on puisse le sentir mauvais plein de sueur. Il s'entrainait donc dans les jardins le plus souvent la nuit. Le froid en cet saison et l'hiver qui arriverait bientot au lieu de le rebutait a sortir, l'encourager au contraire! Car c'était bien connue que le froid entretenait la peau. Loguen coquait, mais non, il fallait s'entretenir.

Il avait donc revétu une tenue assez chaude mais pas trop, de couleur rouge et or. Il franchit la porte arrière pour rejoindre les jardins, sa petit ballade débutait. Cela ne fesait pas longtemps qu'il avait rejoins la petite famille! Il avait décidé de se reprendre en main, après tout, il méritait mieux que ses huit année d'errance. Il avait eut le plaisir de retrouver sa grande soeur, sa cousine en chef, son mari et en plus les membres de la famille qu'il ne conaissait pas! Et il se rendait compte qu'il ne conaissait pas grand monde enfaite! Il fallait corriger ceci, le temps lui servirait. mais au détours d'un sentier, sur qui tomba t'il!

Il l'avait aperçu de loin une foi étant préssé, il n'avait pas pus aller a sa rencontre. Il avait donc demandait a Idril qui c'était. Une cousine lui répondit elle! Il aimait les grandes famille et sa tombait bien ma foie! Il se dirigea donc a sa rencontre. Une foi sur place:


Bonjour chère cousine, je crois ? Je suis le petit frère d'Angel, Loguen. Je peux m'assoir ?

Il se permit de s'assoir car aprés tout, peu de chance qu'il dérange..

Alors comment allez vous en cet belle journée de novembre, trés agréable pour le moi, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alaera
invité ponctuel
invité ponctuel
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 15/11/2012

MessageSujet: Re: Une promenade en ce bon après midi   Lun 19 Nov 2012 - 12:40

Quoi de plus agréable que cette légère sensation de picotement sur les joues alors que le soleil darde ses rayons. Un mi-sourire étirait ses lèvres, l'esprit vagabondant en ses pensées et rêves car évidemment, elle en avait de nombreux la Blackwood mais pour l'heure, elle s'imaginait sur une terrasse baignée de soleil méditerranéen où elle n'avait jamais mis les pieds. Il était facile de s'imaginer des occasions, des moments forts alors que rien n'était. Les rêves... Une belle formule pour s'évader du quotidien mais s'évader de quoi? Il n'y a rien réellement à fuir.

La jeune femme se prélassait, savourant ce soleil qui lui chauffait les joues quand elle entendit les galets s'effriter. Des pas approchaient et ses yeux s'ouvraient alors pour regarder dans la direction d'où ses sons arrivaient. Un jeune homme, vêtu de rouge et or, celui même qu'elle avait aperçu une fois ou deux.

Bonjour! Si vous êtes la jeune frère d'Angel, oui, nous sommes cousins. Elle sourit simplement tout en sentant ses joues se coloré. Son accent trahissait toujours tout, elle en était consciente.

Oui oui, assoyez vous, vous êtes bienvenue
Il s'était installé sur le banc avant même qu'elle réponds.

Je suis Alaera, le cousine de le branche angloise, enchantée. Une légère inclination de tête. Elle a toujours été polie et mesurée. Oui oui, comme si elle était une grande dame mais tout le monde sait que pas vraiment. À père hautain... Le grain n'en est jamais vraiment très différent quoi que, beaucoup de différence s'y trouvait, ce n'était pas vraiment un comportement hautain, pour elle, c'est polie.

Je vais très bien merci, le journée est vraiment magnifique. La soleil est réconfortant. Et vous? Elle se tourna légèrement, histoire de faire face à son interlocuteur. La politesse quoi! Et elle pouvait le détailler à sa guise. Petit défaut, elle aime bien les détails, un nez aquilin, des lèvres fines, des sourcils bien dessiner. Une posture qui semblait athlétique, probablement un militaire. Elle sourit, elle aime bien avoir de la compagnie la Blackwood.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loguen
Le Fiole Dépensier
avatar

Messages : 167
Date d'inscription : 15/11/2012

MessageSujet: Re: Une promenade en ce bon après midi   Lun 19 Nov 2012 - 17:49

Les rencontres, il aimait sa, en plus quand elles étaient familial. Il accordait peu de confiance aux gens mais à sa famille c'était autre chose, elle passait avant tout, enfin, en premier il y avait quand même sa petite personne! Quoi qu'il en soit, un nouveau membre a connaitre. D'ailleurs, il ne conaissait pas si bien tout le monde, même sa propre soeur.. Il avait un peu fait n'importe quoi, lui même le saait même si il ne l'avourait jamais, il détestait avoir tord, encore un défault a lui ajouter, si on y réfléchissait bien, il devait avoir plus de défault que de qualité, le principal étant de les cacher le plus possible.

Assi confortablement sur le banc, le doux soleil les caressant, il avait donc hate de connaitre sa cousine anglaise d'aprés ce qu'il entendit dès les premiers mots. Il avait en effet beaucoup voyager, le saint empire, le royaume de france, l'angleterre, l'irlande, la bretagne, la provence, l'espagne, tant de contré, tant d'histoire, tant de bordel. Bref, une période forte agréable qui l'avait amener a la déchance quand même. Il se resaisit et l'écouta avec attention. C'était donc bien sa cousine, d'origine anglaise de surcroit. Son oreille n'avait pas fait défault. Il souria a ses dires pour lui signifiait que cela l'intéressait et pour montrer qu'il était attentif. Puis ce fut a lui de reprendre la parole.


Oui comme tu dis, une journée magnifique, un froid sain et vivifiant ave ce soleil, que demander de plus en effet; sa va donc trés bien.

Agrémenté d'un grand sourire qui illumina son visage avant de continuer.

Je préfère te tutoyer si tu veux bien ? Aprés tout, tu es ma cousine, on a le même sang dans les veines! Alors tu nous viens depuis l'Angleterre, sa fait longtemps que tu es dans le saint-empire ? Raconte moi tout, je veux tout savoir.

Et un nouveau grand sourire qui s'afficha sur son visage. Il avait envit de la conaitre comme a peu près tous les membre de la famille, mais elle lui avait l'air trés sympathique alors pourquoi pas commencé de suite. De plus Loguen ne savait pas trop tourner autour du pot malgré que suivant les situation, il savait brodé mais pas avec sa famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alaera
invité ponctuel
invité ponctuel
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 15/11/2012

MessageSujet: Re: Une promenade en ce bon après midi   Lun 19 Nov 2012 - 18:58

"TU" Toute l'échine s'est raidit à entendre et néanmoins un sourcil s'est relevé en accent circonflexe complexe. Il sembla qu'il ressentit son malaise car de suite il enchaîna avec une histoire de même sang ce qui lui fit hausser les épaules et acquiesça.

Oui, oui bien sûr, tututoyons nous. Elle trébucha évidemment sur ce mot, pas évident à prononcer.

Oui, Angleterre, Bristol, Capital city of Devon. Le regarde dans les yeux, ainsi certaine qu'il suivait... Elle poursuit.

Dans la Saint-Empire, il y a peu. Ma père était importeur, sorry importateur et il voyageait beaucoup et nous suivions. Ma père est mort ici et c'est Idril qui est venue me voir. Je venais à peine de savoir que j'avais de le famille ici et elle aussi je pense. Ma père me l'avait annoncé alors qu'on arrivait ici et il m'a raconté la histoire des anciens gens qui habitait l'Angleterre encore. C'était ma premier voyage en la Saint-Empire. Beaucoup le Bretagne et le Normandie avant et j'ai même traversé Paris, le cité des amoureux que les gens disent, je n'ai rien vu de tel.

Sourire timide

Pourquoi tous ses mots sonnent-ils si faux au fond de sa gorge alors que pour eux c'est si naturel mais il est vrai que pour eux aussi, les mots de sa langue sont étrange dans leur bouche. Depuis le temps, elle devrait être meilleure? Et bien... Elle en a encore à apprendre. Elle laissa donc en suspens comme ça, qu'aurait-elle pu y ajouté? Qu'elle était enfant gâtée? Qu'elle n'avait jamais manquer de rien et qu'à présent tout ça l'effrayait un peu. Être partout accompagnée de son père était bien différent. Elle avait toujours quelqu'un à qui se raccrocher, quelqu'un qui la soutiendrait coûte que coûte et qui la comprendrais.

Vous... Tu sais tout. Et v'toi? Tu as toujours vécu ici en la Saint-Empire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loguen
Le Fiole Dépensier
avatar

Messages : 167
Date d'inscription : 15/11/2012

MessageSujet: Re: Une promenade en ce bon après midi   Lun 19 Nov 2012 - 20:43

Il sentit le malaise après son passage a la deuxiéme personne du singulier. C'est vrai que cette affaire était toujours compliqué mais dans la tête de loguen assez simple. On vouvoyez un supèrieur, on tutoyais quelqu'un de proche. Aprés les autre, Loguen s'en moquait un peu, le plus souvent il vouvoyez pour ne pas froisser. Sa lui avait valu de drole de surprise d'ailleurs mais en son sens, seul la noblesse se vouvoyez au sein de la famille. Mais il y avait autant de point de vue que de personne sur cette bonne terre, il ne pouvait donc savoir ce qui se tramait dans la tête de sa cousine. Il éspèrait ne pas avoir fait de bourde ou autre, il l'écouta bien sur avec attention, l'angleterre, il y avait séjourné pendant une courte période..

D'ailleurs la langue anglaise, il la maitrisait un petit peu nettement mois bien qu'Alaera parlait le français. Quel talent d'aprentissage d'ailleurs, voyant qu'elle avait un peu de mal il se tenta de lui répondre dans une langue qui la maitrait peut être en confiance.


Euh, no, I was born in Tours in Tourraine in 1432. But my parents dye when I had one years, so I was educat by governess and... tutor. At my seven birthday, I went to a militar company tu my twenty birthday. Since 1452, I traveled a lot in Britain for example where I learned this language but you can see. My English is very very bad. I come back to the familly in the saint-empire there is two weeks or somethings like that.

Il se permit un petit rire sur sa perdormance en anglais et il reprit en francais.

Déjà, toute mes condoléance pour ton père. Après, je suis vraiment désolé, je ne sais même pas si c'était de l'anglais. Sa fait quelques années que je n'ais pas mis les pieds las bas pour tout dire. C'est un beaux pays, il faut le dire et ils font de trés jolie bateaux. Paris, il m'est arrivé d'y passer quelque foi et je t'avoue que je rejoins totalement ton point de vue. L'odeur qui y régne agresserait n'importe qui avec ces immondices partout. mais j'avoue que pendant ces périodes, je passais plus mon temps dans les belle boutique et en taverne de luxe qu'ailleurs.

Pour le saint-Empire, je connais un peu mais pas plus que sa enfaite. J'ais fais de cours passage dans la partie italienne, assez long en territoire germanique mais peu dans des villes alors franchement, je ne connais pas trop. Mais j'aime lire, un de mes passe temps préféré, donc je suis en train d'avaler des livres sur la lorraine et la lotharingie. J'essaye de combler mes petites lacunes. Tu sais tout aussi pour moi.. Tu te sens bien ici d'ailleurs, l'angleterre ne te manque pas.. Tu comptes y retourner dans le futur ?


Un petit sourire compatissant ce coup çi; Il imaginait comment cela pouvait être destabilisant de tout perdre et d'être loin de chez soit. En tout cas sa famille du saint empire serait toujours la pour elle et ce sourire le signifiait aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alaera
invité ponctuel
invité ponctuel
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 15/11/2012

MessageSujet: Re: Une promenade en ce bon après midi   Lun 19 Nov 2012 - 21:26

Un grand sourire apparut alors qu'il s'efforçait de lui répondre en anglais. Le regardant trébucher sur les mots et cet accent. Elle a toujours trouvé si adorable les françois qui parlaient anglois. Au final, comme elle avait penser précédemment, c'était aussi peu naturel chez eux que chez elle.

L'écoutant avec attention, lui souriant gentiment, sans aucun once de mesquinerie, y voyant plutôt un être salvateur, avec qui elle pourrait discuter dans sa langue natale de temps à autres. Quoi que, le français ne lui causait plus autant de mal que la première année où elle avait mis les pieds de ce côté ci de la manche.

Your english is perfect cousin. You had a life filled for your age... Loin d'elle l'envie de le froisser. Elle rosit légèrement néanmoins en espérant qu'elle ne l'avait pas offusqué. Quand on est curieux... Et, avec un peu d'encouragement, elle pourrait certainement en faire un complice pour ses moments de nostalgies où sa langue maternelle lui manque tant, sa jumelle étant encore en la cité où sa mère avait trépassé. Pour y faire quoi d'ailleurs? Les cousins seraient certainement surpris de voir débarquer une copie conforme. Faux. Seuls les yeux changent. Les yeux d'Alaera étant gris et ceux de sa jumelle... La ressemblance demeurait frappante.

Elle perdit le sourire à l'évocation de son père. Le souvenir était encore chargé de regrets. Comme elle aurait aimé faire quelques choses pour lui mais s'appuyer sur son chagrin n'était pas affaire de Blackwood. La vie continue, coûte que coûte. Retourne son attention sur l'interlocuteur. Il avait donc voyager. Voilà pourquoi il lui semblait que le jeune homme avait de l'esprit.

Si l'Angleterre me manque? Je ne sais pas. Les dix derniers années, j'ai été plus souvent absent que présent mais c'était toujours bon de retrouver le maison. C'est pour cela que je connais un peu bien la français mais j'apprendrai encore. Je n'y retournerai pas. Je n'ai qu'une viel oncle la bas et il serait hâteux, non, hâtif? Le regarde, indécise sur le mot mais comme il semble comprendre. ... de me trouver une mari et mon soeur arrivera bientôt. Je n'ai pas parler de elle encore tu la reconnaîtra quand tu la verra. Tu croiras que c'est moi.

Rit tout bonnement. Imaginant facilement la réaction puis sourit avant de finaliser.

J'apprendrai donc le Lorraine moi aussi et j'espère réussir à me faire mon place en ce empire. Je suis content d'avoir de le famille ici. Tout le famille semble très très généreux. Lui sourit de bon coeur, le jeune homme a le sourire convainquant, autant lui en offrir de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loguen
Le Fiole Dépensier
avatar

Messages : 167
Date d'inscription : 15/11/2012

MessageSujet: Re: Une promenade en ce bon après midi   Lun 19 Nov 2012 - 23:16

Il ne pus que sourire en dodelinant de la tête quand elle lui dit que son anglais était parfais. Et ce qu'elle rajouta bien au contraire de le froisser le rendi trés heureux! Il le prenait comme un compliment, c'est vrai qu'il avait vu du pays pour ses 28 printemps alors que des personnes naissait et décèdait dans le même hameau. Enfin derrière chaque jolie chose se cachait des choses moins belle, une histoire peu reluisante pour être plus exact. Fait de dé pipé, d'alcool, de femme et de tant autre chose indigne de son rang sans pour autant descendre trop bas, mais il faut avouer qu'il y avait eut quelques situations qui n'était pas a son avantage..

Il la vit rosir ce qui ne put qu'agrandir son sourire afin de la rassurer. Décidément, rien qu'en ces quelques mots, il commencait a bien l'aimer sa chère cousine angloyse!

Puis il l'écouta attentivement sur la suite de son reçi. Il acquiessa aux dires du vieil oncle pour lui dire qu'il comprenanait mais que surtout il compatissait, bien trop souvent des mariages fort peu enviable était arrangé pour une quelquonque once de richesse ou de pouvoir alors qu'on pouvait aller chercher ces deux choses soit même au lieu de contraindre sa famille. Son regard s'alimenta d'une nouvelle surprise quand il apprit qu'elle avait une soeur jumelle! Quel situation locace cela pouvait il donner. Il rit donc de bon coeur avec elle imaginant les quiprocos qui pourrait facilement arriver.

Un nouveau sourire a ses derniers dires, décidément, il allait avoir une crampe a la machoire mais il aimait être agréable et surtout la conversation l'intéressait fortement! Il se permit de continuer a la suite de sa cousine tout en apréciant le sourire qu'elle lui adressait.


J'espère que je pourrais vous différencier, toi et ta soeur, sinon, je n'imagine même pas comment je vais tourner en bourique. Si tu veux en savoir plus sur la lorraine, on peut s'entre aider, je vais réunir trés prochainement des oeuvres glaner par çi et par la pour la famille. Cela fera un peu de lecture pour les membres de la famille qui le souhaiteront. Je te confirme que la famille est trés généreuse sur tous les point. Et le coté financier, je peux te dire c'est génial! Aprés, quand tu dépensses un peu trop, tu as juste la cousine en chef qui déboule pour t'enguirlander et elle te ressere le porte monaie, mais a pars sa, tout va bien. Si nous marchions un peu dans les jardins pour nous dégourdir les jambes, a force de rester statique. J'avoue que malgré le soleil, je commence a avoir un peu froid.

Et encore un sourire, sa commencait a devenir une habitude! Il éspèrait qu'elle accepterait la balade, il aimait marcher tranquillement dans les jardins, surtout que celui du l'hotel particulier était particulièrement fameux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alaera
invité ponctuel
invité ponctuel
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 15/11/2012

MessageSujet: Re: Une promenade en ce bon après midi   Mar 20 Nov 2012 - 0:19

Il s'avère que le cousin est une agréable rencontre. Un homme agréable et poli. La Blackwood apprécie et les sourires aussi bien qu'il en fasse peut être trop? Mais elle ne s'en plaindra pas, c'est charmant.

Elle rigolait, tout le monde se faisait prendre au moins une fois avec sa soeur, pourtant, c'était facile de les différenciées. Aussi flagrant que le blanc et le noir.

Tu n'auras aucun mal cousin, nous sommes aussi différente que le nuit et la jour bien que l'ont soit pareil d'enveloppe.

J'accepte de marcher, la froid commence à passer au travers du corps
Elle se leva comme elle terminait sa phrase.

Je serai ravie d'en apprendre plus sur le Lorraine et mon nouveau cité. Plus les jours vont, plus je me sens bien ici.

Mine de rien, elle glisse son bras pour prendre le sien et commencer de marcher. Déjà la chaleur voulait gagner les membres un peu.

Que faites Se reprends toute suite. Que fais tu comme métier cousin ? Elle était presque déjà persuadée de sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loguen
Le Fiole Dépensier
avatar

Messages : 167
Date d'inscription : 15/11/2012

MessageSujet: Re: Une promenade en ce bon après midi   Mar 20 Nov 2012 - 1:11

Il ne fut rassuré qu'a moitié par les paroles de sa cousines, deux soeur jumelles qui sont l'opposé l'une de l'autre. Fort peu vraissemblable, enfin il se ferait une opinion de lui même. Il fut content quand elle aceepta de marcher et se leva donc a sa suite. C'était bien vrai que le froid commençait a s'insinuer entre les vêtement, Loguen ne l'aimait pas particulièrement bien que ce foird l'avait sauvé plus d'une foi car trainant dans des ville ou des épidémies subsitaient et l'arrivé de l'hiver était toujours un soulagement. Ou même en Italie, séjournant dans le tyrol, il avait grace a la neige évité une embuscade! Tant de souvenir, il revint a lui subitement.

Quel ne fut pas sa surprise de voir le bras de sa cousine agripant le sien pour débuter leur petite promenade, pourquoi pas se dit'il mentalement. Il fut ravie d'aprendre qu'elle se plaisait ici et qu'elle avait souaf d'apprendre. C'était une bonne chose!

Il lui emboita le pas et continua de l'écouter. Sa question lui fit sourire car elle conaissait sans doute déjà la réponse et que sur le sujet. Il pouvait être interrissable.


Eh bien, comme tu dois t'en douter, j'ais principalement des conaissances martial. J'ais donc pratiquer pas mal de métier d'arme diverse et varié. De mestre d'arme a mercenaire. Je vivais de sa et de l'argent familial pendant trés longtemps. Une accumulation de petits boulots si on peut dire. Au jour d'aujourd'hui, j'essaye d'intégrer l'ost, ils sont en train de reformer leur ystéme et n'ont pas vraiment de sructure forte ni d'une présence forte. Il y a donc une place a se faire a mon sens comme pour le moment, je compte me renforcer un petit peu. Et toi cousine, tu as un métier particulier, des projets ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alaera
invité ponctuel
invité ponctuel
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 15/11/2012

MessageSujet: Re: Une promenade en ce bon après midi   Mar 20 Nov 2012 - 13:18

Force est de reconnaître qu'elle ne s'était pas trompé la Blackwood sur l'emploi du temps de son cousin. La majorité des hommes aimaient guerroyer, qu'ils soient du Saint-Empire, de la France ou même d'Angleterre. C'est dans leurs gênes semblerait-il.

Bien qu'elle n'ait aucun attrait pour les arts de la guerre ou les combats, elle écoutait son cousin attentivement. Elle souriait, constatant que comme tous les hommes, celui-ci ne faisait pas défaut, qu'ils possédaient tous un talent sur l'art d'étaler les connaissances. Alaera ne comprenait pratiquement rien de ce qu'il disait mais elle comprenait fort bien son enthousiasme, c'était visible comme un loup noir sur une colline enneigée.

Je ne connais absolument rien à la art des armes ou des combats, je n'arrive pas à comprendre la enthousiasme de battre mais visiblement c'est ce qui te plait cousin et si ça te plait et ça te rend heureux, c'est la principal.

Et la question fatidique du métier. Elle avait déjà eu un avenir, loin d'ici. Ça reste pénible d'y repenser, c'était exaltant. Tient, ça lui fait penser justement à l'enthousiasme à laquelle son cousin lui parlait de son propre métier. Fort probable, que lui non plus, ne comprenne guère de choses au sujet des tissus, des lignes et de la passion des dames pour les beaux atours. Et que dire de ses études qu'elle avait commencé? Elle devra apprendre d'avantage le françois pour bien comprendre les livres qu'elle devra lire.

J'étais weaver. Tisserrand? Pardon si je prononce mal. J'avais un petite boutique at Bristol et les affaires allaient bien. Je suis même arrivée à économiser suffisamment les pounds (écus) pour entrer à l'university. Je voulais être medecine. J'avais commencé mes cours à Lewes avant la dernier départ avec ma père. Je ferai certainement le même chose quand je pourrai.

La Blackwood soupire lourdement. Tout recommencé, ce n'est pas une mince affaire mais avec de la patience... Elle y parviendra.

Mes projets... J'avais pensé être un dame de compagnie. J'avais une contact avec un dame de la Bourgogne mais je n'ai plus de nouvelles. Je verrai, je n'ai plus une grand envie de partir d'Épinal. Je trouve le cité très bien et j'aime discouvrir mon nouveau famille. I'm young again, almost old but young. Je trouverai un chose pour mon avenir, je garde le confiance en mon bon étoile.

La Blackwood sourit à son cousin, encourageante, comme quoi l'espoir réussit toujours à ceux qui patiente. La promenade est agréable, tout est calme autour, ils sont seuls, enfin, ils semblent. Ce jardin est tellement beau, les façons de faire du Saint-Empire sont si différentes. Elle apprécie, sortant du cadre si linéaire des façons angloises. Elle se sent bien, l'avait-elle souligner? À présent, elle avait l'impression qu'ils avaient fait le tour. Elle n'oserait pas entrer dans des sujets plus personnel, donc, elle garda silence. Profitant seulement de cette présence masculine et sympathique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loguen
Le Fiole Dépensier
avatar

Messages : 167
Date d'inscription : 15/11/2012

MessageSujet: Re: Une promenade en ce bon après midi   Mar 20 Nov 2012 - 17:14

Il ne put s'empécher de sourire quand elle lui dit qu'elle ne comprenait pas l'entousiasme qu'il avait a propos de ce domaine. Enfaite, la vérité était bien plus complexe, Loguen n'aimait pas spécialement hoter la vie. Déjà de une, pas foncièrement marrant et de deux il trouvait assez débil de se massacrer pour des raisons futil. Il aimait ce domaine pour l'art qu'il représentait. Car il n'y avait pas que le combat qui comptait mais déjà la manière de le faire, deplus, la stratégie, le fonctionnement des ordres, des ost, des compagnies, c'était sa son dada. mail il touchait a beaucoup de chose, trés curieux de nature, ce que sa cousine ne tarderait pas a découvrir!

Il se permit de rajouter mentalement d'essayer de convaincre sa cousine d'aprécier le métier des armes et pourquoi pas de lui en montrer les bon cotés. Enfin pour sa, il y avait le temps!

Un nouveau sourire quand elle lui parla de son ancien métier, tisserande. Il était un homme qui aimait beaucoup les vétements, au grand dame d'Idril d'ailleurs! Loguen apréciait plus que tout être a la mode et ses rares économies passait en partie dans ce domaine. Sa cousine pourrait d'ailleurs le consseillait vu son ancien métier! Une bonne nouvelle!

La médecine, le but profond de sa cousine s'il comprenait bien. Il en était d'ailleurs trés heureux, les médecins lui avait sauvé la vie plusieurs fois indirectement le plus souvent mais quand même! C'était a son sens un des métiers les plus importants, il avait vu les ravages des épidémies, ou des simple maladies. Enfin simple, façon de parler, il apréciait cette science, les tenants et aboutissant du corps humain. Une belle science quoi qu'il en soit.

Trés content quand elle lui dit qu'elle contait rester! Dame de compagnie, pourquoi pas, elle avait du courage en tout cas, car lui.. Il le savait, c'était trop calme pour lui mais il avait du mal a voir en quoi cela conssistait réellement. Comment passer de la théorie a la pratique enfaite. Dans tous les cas, il était confiant pour elle, sur qu'elle y arriverait et la il verrait bien comment elle pratiquerait! Il se permit de reprendre la conversation pour la surprendre et l'informer!


Eh bien, je vais peut être te surprendre, mais ton ancien métier de weaver m'intéresse beaucoup! Je suis un grand fan du textil pour te te dire. D'ailleurs Idril trouve que je dépensse un peu trop dans ce domaine. J'ais une vingtaine de tenue environ mais je compte bien améliorer ma garde robe! Si tu peux me conseiller d'ailleurs, je ne suis pas contre. Pour en revenir sur l'art des armes, si tu veux des cours, je peux t'en donner volontier, vaut mieux savoir se défendre, sait'on jamais. Mais je te rassure, me battre me plait pas plus que sa, plutot la manière de le faire qui me convient. C'est comme une danse enfaite, bref, je vais pas t'embéter avec sa. Quoi qu'il en soit, je suis de tout coeur avec toi si tu veux être dame de compagnie pour par la suite devenir médicastre si je comprend bien ? La médecine, trés interressant je trouve, j'espère que tu le deviendras vite que tu puisse nous soigner!

Il apréciait aussi ce petit moment hors du temps, ans ce jardin, décidément Idril avait bon gout. Retrouver une famille lui fesait beaucoup de bien..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alaera
invité ponctuel
invité ponctuel
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 15/11/2012

MessageSujet: Re: Une promenade en ce bon après midi   Mar 20 Nov 2012 - 21:36

Rajuster le châle alors qu'une toute petite bourrasque s'était infiltré la glaçant jusqu'aux os... ou presque. L'après midi avait suivi bon train et elle n'avait pas remarquer que le soleil déclinait pour annoncer la fin de l'après midi.

Et son cousin parlait, parlait et parlait. Une source intarissable de conversation, elle adore celà, ça lui permets d'en apprendre toujours plus et plus il discourait, plus son sourcil se surélevait. Il aimait donc les textiles. What kind of guy is it! Pensa-t-elle sans médisance... Bien au contraire, d'ici la fin du jour, elle le trouverait tout simplement fascinant.

Je te conseillerai si tu la souhaite mais ce n'est pas dit que j'ai la goût comme la tien. Et les armes... Que ferais-je avec ça? Je ne saurais tenir une couteau de le bonne façon alors un épée... Je doute beaucoup! Je serais un student pas très douée.

La Blackwood rit gaiement et continue

Comme un dance tu dis... j'aime le dance peut être que je pourrais apprendre une ou deux mouvements mais tu souhaiteras un autre student tant je serai mauvais.

Rit toujours, elle s'imagine bien mal armée jusqu'aux dents à tenter une approche menaçante.

Tu ne m'embête pas Loguen, tu parles avec le passion, j'aime les gens qui ont le passion au coeur.

Sourit, un tantinet timide du coup et se dépêche d'ajouté autre chose.

Le dame de compagnie c'est tombé à l'eau. Je trouverai un nouvelle dame dans le Lorraine ou je trouverai une autre occupation. Je trouve le Bourgogne loin et maintenant que je connais un peu mieux le famille, je n'ai pas le envie de m'éloigner beaucoup. Un jour j'étudierai medecine encore. Je n'ai jamais soigner un personne car je n'étais qu'une student mais j'ai appris quelques petits choses pour guérir des petits maladies faciles.

Elle arrête de marcher, prends les mains de son cousin et le regarde en souriant.

Je trouve que tu es fascinant cousin, comme le autres gens de Épinal. Tous ici parlent avec un passion au coeur. J'aime beaucoup.

Et avant qu'il ne croit quoi que ce soit, elle reprends le bras à nouveau pour continuer la ballade, remarquant qu'il y avait un lac artificiel tout au fond du jardin. Elle se demandait à présent si l'eau était rafraîchissante en été pour y tremper les orteils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loguen
Le Fiole Dépensier
avatar

Messages : 167
Date d'inscription : 15/11/2012

MessageSujet: Re: Une promenade en ce bon après midi   Mar 20 Nov 2012 - 23:25

Il la ressentit greloter au passage des bourasques, lui aussi n'avait pas foncièrement chaud, mais vu ses sortie nocture, il s'était assez habitué au froid. Il était content qu'elle accepte de le consseiller, deux avis vallait mieux qu'un! Il ne pus que rire avec elle sur ses remqarques sur son probable aprentissage raté du maniement d'arme. Il n'avait même pas penssé a lui apprendre le maniement de l'épée, le couteau dans un premier temps était une bonne idée. Enfin, couteux, stilet, dague, quelque chose de cours, et surtout le combat a mains nue, toujours util de conaitre quelques passes pour se sortir de situation génante. Aprés si on ne maitrisait pas totalement l'art, il suffidait simplement d'avoir de bonnes jambes.

Une autre bonne nouvelle quand elle accepta tacitement la proposition de formation basique. La danse du combat, il trouvait ceci trés joliment dit, mais c'était une absolue vérité; Il était loin d'être un trés bon épéiste et un trés bon épéiste était assurément un trés bon dansseur. Lui était plus un trés bon dansseur et un bon épéiste, bien sur c'était son avis totalement objectif d'ailleurs ou pas. Il l'accompagna de bon coeur quand elle lui dit qu'il ne voudrait pas un aussi mauvais étudiant! Au contraire, il aimait les challenges et pis au fond, même si il ne fallait pas le dire, c'était assez simple, un banal pierre feuille ciseau. C'était sa le combat..

Il lui sourit quand elle lui expliqua qu'elle aimait les gens avec passion, encore un compliment, décidément, ses jambes allait gonflet. Il ne voyait assurément pas d'autre sous entendue, un point sur lequel il était vraiment incompétent, même si il ne le savait pas, c'était sur reconaitre des liens entre les personnes.

Cela lui fait trés plaisir quand il nota de l'ambition dans sa voix et surtout qu'elle ne perdait pas espoir, c'était bien la le principal! Il souria a sa nouvelle remarque, elle était trés gentille. De plus c'était vrai que beaucoup d'habitants d'Epinal mettait du coeur a l'ouvrage afin d'accomplir leur ambicion et autre. Il ne remarqua pas l'arrét du pas et qu'elle lui avait prit les mains.. Ils repèrent alors un lac artificiel, moyen de se rafraichir en été ou garde manger a poissons furent les deux idées traversant l'esprit de Loguen. Il reprit la parole sentant une nouvelle bourasque de vent s'engoufrant dans les vêtements.


Eh bien si tu veux apprendre a danser avec un couteau ou a main nue pour débuter, tu peux compter sur moi. Par contre avec le vent frisquet qui s'annonce, je crois que nous ferions mieux de rentrer avant que tu ne doivent utiliser tes conaissances en médecines pour nous guérir d'un nez qui coule. Cette petite ballade avec toi en tout cas m'a fait beaucoup de bien si tu veux remettre sa un autre jour d'ailleurs cousine. Et pour tout te dire bien content de t'avoir comme cousine.

Et hop, encore un sourire, peut être le dernier de la journée vut que le soleil avait déjà bien amorcé sa descente. Quoi qu'il en soit, loguen était trés content d'avoir rencontré sa cousine Anglaise et d'avoir appris a la conaitre un peu plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danaela
Dame de Compagnie
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 20/11/2012

MessageSujet: Re: Une promenade en ce bon après midi   Mer 21 Nov 2012 - 1:13

Le Devon empestait. Il puait le chagrin qui s'étirait avec langueur. L'air de la maisonnée était suffocante de vieux souvenirs. Ceux-ci avaient autrefois été heureux, mais la mort les avaient fauchés sans merci et il ne restait que la mélancolie pour les remplacer. Leur mère était morte, suivie peu de temps après par leur père. Désormais, elles étaient orphelines. Et pire encore! Elles étaient séparées. Danaela et Alaera avaient toujours été proches l'une de l'autre même si leurs caractères n'avaient rien à voir. L'aînée avait hérité de la fougue et du côté manipulateur de son père tandis que la cadette était plus douce. Leur apparence était très semblable également. Le seul moyen de réellement les différencier était de les regarder dans les yeux. Alaera possédait deux joyaux d'acier, mais renfermant une chaleur indéniable. Danaela avait, pour sa part, un regard qui évoquait la labradorite ; un bleu profond parsemé d'ocre.

Mais le sujet principal nous échappe. Leurs parents étaient morts et elles n'étaient plus ensemble. Les dernières nouvelles avaient guidés l'aînée des jumelles dans son voyage. Tout au long du trajet, Danaela était apparue plutôt songeuse sauf en quelques rares instants où un mystérieux sourire flottait sur ses lèvres.


I'm just about to suprise you, little sister. Be prepare, I'm coming to you.

Alaera serait sûrement surprise de la voir débarquée sans avertissement. Bien sûr, elle se doutait qu'elle viendrait... mais peut-être pas si tôt. Danaela savait que sa soeur était dans un manoir, grâce à ses informateurs. Glissant quelques écus dans la main du cocher qui l'avait déposé à l'endroit précis, la grande Blackwood s'était immiscée dans ce lieu où se logeait de la famille éloignée. Une arrière-grand-mère ou une grand-mère en commun. Something like that.

Danaela apprit assez rapidement que sa petite soeur se trouvait au jardin.

I could have guess that, songea-t-elle avec un demi-sourire.

Ses pas déterminés la menèrent exactement en ce havre de tranquillité d'où elle entendait un filet de conversation. C'était bien la voix d'Alaera, mais à la sienne répondait celle d'un homme. Plissant les yeux et pinçant les lèvres pendant une demi-seconde, Danaela entra dans les jardins... et manqua de justesse leur cousin. Les yeux rond de surprise, elle se reprit immédiatement, ouvrant grand les bras à sa jumelle. Tout sourire, elle s'écria :


"My dear sister! There you are at least! I was so worried! Let me take a good look at you!"

Se faisant, elle prit le temps de faire un tour autour de sa soeur afin de l'inspecter après lui avait fait l'accolade. Puis Danaela darda son regard sur Loguen. Elle força un sourire, sans même prendre la peine de cacher son déplaisir. Elle plia à peine le genou pour le saluer.

"And... who is this? Is it... a suitor? Hummm... Un prétendant?"

Tout comme Alaera, Danaela avait un accent anglois. Le sien était cependant un peu plus appuyé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alaera
invité ponctuel
invité ponctuel
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 15/11/2012

MessageSujet: Re: Une promenade en ce bon après midi   Mer 21 Nov 2012 - 2:59

Et bien, quand le vent se levait sur la Lorraine, il se levait. Le soleil avait suivi sa course de la journée, ce qui signale qu'il y avait un moment qu'ils étaient ensembles à parler tout en se baladant au jardin. Elle avait fait connaissance avec ce cousin. Il y avait encore bien d'autres membre de cette grande famille dont elle ignorait même le nom mais chaque chose en son temps. Il y avait si peu de temps qu'elle était en Lorraine après tout.

Elle frissonna à nouveau, retenant son châle d'une main.

Oui, la vent s'est levé et il fait froid maintenant et avec un maladie tu ne pourras pas m'apprendre le dance des couteaux.
Alaera rit doucement puis prenant le chemin du retour, le pas un peu plus rapide mais le bras toujours glisser à celui Loghen.

Merci beaucoup pour ton compagnie Loghen, je suis contente d'avoir fait ton connaissance. Nous aurons certainement d'autres occasions pour profiter de le nature encore pour marcher et parler.

Elle bavardait comme ça, marchant avec lui sur le sentier de galets qui serpentait à travers le jardin quand elle aperçue une silhouette au loin. Ses pas s'arrêtèrent là. Vous savez, cette magie qu'on les jumeaux de se "sentir" d'un côté à l'autre de la planète... Loghen la regardait, interrogatif.

Loghen, c'est ton cousine, c'est mon jumelle! Danaela!

Et comme celle-ci était maintenant à la même hauteur bras ouvert, Alaera ne put retenir un cri de bonheur et de s'écrier à son tour.


Danaela! My sweety! Oh my god! You are here! It's really you!!!

Une chaleureuse accolade et sa jumelle tournait autour de la jeune Blackwood, Alaera jubilait, enfin, elle était là, elle était ici. Elles avaient été séparer si longtemps, comme si la moitié d'elle même lui avait été arraché.

My dear, c'est Loghen, c'est notre cousin! Ce n'est pas...

Et Alaera rougit telle une pivoine épanouie.

Ce n'est pas une prétendant, c'est ...

Loghen, tu as le chance de rencontrer ta autre cousine, Danaela!


La jeune femme exultait littéralement de bonheur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loguen
Le Fiole Dépensier
avatar

Messages : 167
Date d'inscription : 15/11/2012

MessageSujet: Re: Une promenade en ce bon après midi   Mer 21 Nov 2012 - 16:52

Un nouveau rire qui peuplait le magnifique jardin de l'hotel particulier des fioles. Ils reprirent le chemin de l'entrée arrière, toujours bras lié, le foird les chasser en quelque sorte, en plein été cela aurait été autre chose. Jolie climat d'ailleurs que celui de la Lorraine, des hivers trés rigoureux suivant d'été trés ardants, mais heureusement, nous ne manquions ni d'eau ni de matière première ici. Une terre riche pour sur grce a son climat mais aussi grace a sa localisation. Depuis les Gaulois, la lorrain était une plaque tournante, reliant territoire germanique et francais. Aujourd'hui, c'était la Lotharingie, ce tampon francophone du saint-empire. Il était d'ailleurs trés heureux de faire prtie du saint-empire, quelque chose de grand, de beau..

Il la remercia aussi d'un sourire, il était content d'avoir fait sa conaissance lui aussi. Les autre occasions ne manqueront pas pour sur, ils avaient le temps surtout qu'actuellement il n'avait aucun métier a son grand dame, l'ost était d'une lenteur.


Il fut surpris de l'arret de sa cousine n'étant pas trop concentré sur la route, il la regada d'un air interrogatif, que pouvait'il bien se passer! Son visage se dirigea en direction de la ou regardait Alaera, une personne marchait vers eux, elle devait sans doute la conaitre. Nouveau regard interrogatif, la réponsse ne tardait pas a venir, sa soeur jumelle, quelle bonne nouvelle, elle devait être assurément trés contente, si il avait bien compris, cela fesait longtemps qu'elles ne s'étaient pas vu. Il assista aux retrouvailles, en anglais bien sur, c'est vrai qu'elle se ressemblait comme une goutte d'eau!

Par contre, il fut un peu surpris de la réaction de la soeur jumelle dont il ne conaissait pas encore le nom d'ailleurs, elle avait l'air de ne pas de trop aprécier sa présence.. Pourquoi cela, aucun idée, sans doute un quiproco ou quelque chose aprochant, il n'y fit donc pas attention. Un accent nettement plus appuyé que sa cousine mais il réussit a comprendre et ne pus s'empécher de sourire. Lui un prétendant, il y avait même de quoi rire, il se retint pour ne pas la vexer mais le grand sourire était bien la; Non pas un sourire charmeur ou autre mais bien de celui qui a entendu une chose assez drole.

Il s'inclina devant elle car elle l'avait saluer trés poliment et un petit retour de batton comique. C'était donc Danaela, décidément, même leurs deux noms se rassemblait. Il prit la parole a la suite d'Alaera.


Hello Danaela, ravie de faire ta rencontre, Alaera m'a beaucoup parlé de toi, enfin beaucoup, nous venons de nous rencontrer. Je rentre moi aussi d'un long voyage! J'ais d'ailleurs comme l'impression que nous sommes tous trois de grand voyageurs. Vous voulez que je vous laisse un peu toute seul car vous devez avoir beaucoup de chose a vous dire ?

A peine avait'il eut finit sa phrase qu'il se dit mince, boulette. Vut la réaction d'Alaera quand il l'avait tutoyer et vu comment Danaela avait réagit a sa vie, il frollait peut être l'incident diplomatique! Il croisa donc mentalement les doigts pour que cela passe inaperçue..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danaela
Dame de Compagnie
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 20/11/2012

MessageSujet: Re: Une promenade en ce bon après midi   Mer 21 Nov 2012 - 23:55

La grande chaleur de leurs retrouvailles se retrouva bien vite balayée. Un cousin ainsi. Elle aurait dû s'en douter. Il était vrai qu'ils avaient de la famille éloignée ici. Danaela se radoucit, mais ce fut très bref. Le dit cousin ouvrit la bouche et presque aussitôt il trouva le moyen de la faire grincer des dents. Ses lèvres se contractèrent légèrement et elle savait qu'Alaera sentirait très certainement son déplaisir. Néanmoins, l'aînée le laissa terminer avant de cligner des yeux, comme si elle cherchait à chasser une mauvaise vision.

"Si cela ne vfous (et elle insista bien sur ce mot) déplaît pas, je préférés nettement que vfous employiez une forme de politesse un peu plous apprôprié vis-à-vis de ladys étrangères de notreu qualité. Nous sommes peut-être de la même famille, mais je ne vfous connais pas et vfous ne pouvez prétendre me connaître."

C'était étonnant d'entendre un si joli discours dans la bouche d'une jeune fille avec un aussi gros accent. Alaera s'était concentrée sur la prononciation des mots dans son apprentissage du françois... surtout parce qu'elle l'avait appris au contact de ceux-ci. Danaela l'avait appris d'un mestre et s'était donc retrouver à traîner un lourd accent tout en ayant une connaissance presque parfaite de la syntaxe et des conjugaisons.

"Néanmoins, je souis ravie de faire vfotre connaissance. Je ne souis pas une grande voyageuse comme ma soeur, même si j'ai pou en effectué quelques-uns par le passé. Et si vfous vfoulez disposés, c'est à votre convenance."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loguen
Le Fiole Dépensier
avatar

Messages : 167
Date d'inscription : 15/11/2012

MessageSujet: Re: Une promenade en ce bon après midi   Jeu 22 Nov 2012 - 1:31

Il aurait dut parier, incident diplomatique en vue, la réponsse ne tarda pas et fut cinglante. Loguen n'osa pas sourire de peur d'envenimer encore plus la situation déjà qu'elle était assez locquace. Il décia de lui répondre directement ne laissant par Alaera tenter de ratraper le coup, même si ce n'était pas sur qu'elle essayerais. Elle l'avait bien prévenue du caractére de sa soeur mais il n'avait pus le croire. Il avait rencontré des gens de la haute noblesse moins a cheval sur les principes. Quoi qu'il en soit ce n'était pas bien grave, une question d'habitude et il était sur qu'il s'entenderais bien avec sa cousine Danaela! Il reprit donc.

Je vous prie de m'excuser lady. Si vous voulez être a tout prie sur l'étiquete aucun soucis, je vous donnerais donc du maitresse, car vous êtes fille de commerçant si j'ais tout compris et donc hérité du titre. Je suis donc infiniment ravie de faire votre conaissance maitresse. Je vous prie mil foi de me pardonner, je ne savais point le tutoiment de rigueur au sein des familles non noble, décidément, je vais me remettre a mes lectures.. Mon envie de retrouver une forme physique a lésé mon cerveau.. Pardonnez moi maitresse. Je ne peux point vous conaitre malgré tout j'aspire a en savoir plus. Je vous convis donc toute deux, si ma présence ne vous déplaie point, a pénétrer au sein de l'hotel particulier pour prendre place au sein du salon pour nous réchauffer quelque peu. Je vous y attendrez en allumant le feu, prenez votre temps, si vous avez des choses a vous dire.
Alaera, Maitresse, ce fut un honneur.


Derniers mot accompagné d'une révérence tellement basse qu'il en aurait pus tomber au sol mais non il n'en était rien. Il avait de la bouteille dans ce domaine. Un léger sourire reprit le control de son visage pour leur dire aurevoir et a bientot il éspèrait. Se retournant avec un petit clin d'oeil discret a Aleara,il partait donc en direction du salon pour allumer la cheminée..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alaera
invité ponctuel
invité ponctuel
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 15/11/2012

MessageSujet: Re: Une promenade en ce bon après midi   Jeu 22 Nov 2012 - 1:51

Décidément, sa soeur n'avait changé en rien. Toujours aussi pointilleuse et toujours aussi "sauvage". Elle a toujours eu un caractère bien à elle. À croire qu'elle avait tout pris dans l'oeuf de la conception, ne laissant à Alaera que la douceur et la naïveté. Pas si naïve non plus, celà va sans dire mais néanmoins.

La jeune Blackwood était resté figée la bouche en O... Elle avait bien voulu défendre son cousin en expliquant à sa soeur que les coutumes familiales ici étaient différentes mais elle n'en eu guère le temps. Loguen répondait avec le même mordant y allant même avec une arrogance à la hauteur de sa soeur.

Un feu d'artifice finirait par y éclater pour sur mais... C'était encore drôle, sa soeur est un feu ardent et imprévisible.

Le regard allant de l'un à l'autre, elle se calma un peu quand Loguen invita les jumelles à entrer. Elle l'espérait, persuadée que ses deux là finirait par s'entendre après avoir éteins l'incendie.

Le cousin se retourna et disparut sur un clin d'oeil vers le manoir et la jeune Blackwood pu contempler sa soeur d'avantage.

You've not changed my dear... Same fire on your heart! You will burn everybody if you stay like this

Un large sourire éclaira son visage. C'était toujours ainsi qu'elle qualifiait sa soeur, un feu ardent! Alors qu'elle même se comparait plutôt à un étang à l'eau stagnante.

Things are different here... But I'm sure than you will appreciate our french family. Everybody I've met are generous and friendly... You will see if you let some chance

Fait un geste de la main comme quoi c'était le dernier souci la tout de suite.

I'm so glad to see you! I miss you so much you know! What news about you? How do you find me?

Alaera prit les mains de sa soeur entre les siennes, l'étreignant à sa façon, tout sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danaela
Dame de Compagnie
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 20/11/2012

MessageSujet: Re: Une promenade en ce bon après midi   Ven 23 Nov 2012 - 15:31

[Désolée du délais, j'étais pas très inspirée et j'ai eu des petits problèmes avec mon ordinateur hier]

Danaela parvint à se constituer une convenance, mais le pincement subtil de ses narines signalaient clairement son irritation. Eh bien, ce cousin ne travaillait nullement à tenter de lui être agréable. Il s'en fut après sa longue tirade. Sans doute pensait-il qu'elle en avait fini avec lui? Il n'aurait pu se tromper davantage. Danaela avait une bonne mémoire des offenses qui lui étaient portées. Elle n'avait pas dit son dernier mot... Et elle n'aurait pas de repos tant que ce malotru n'aurait pas compris qu'il en coûte d'insulter une Blackwood.

Les couteaux dans ses yeux disparurent en même temps que Loguen. Son regard radoucit se posa alors sur sa soeur. Elle secoua légèrement la tête, un sourire flottant sur ses lèvres.


"I don't care if they all burn."

Elle dit cela avec un grand détachement, haussant une épaule. Et c'était profondément vrai. Danaela avait une ambition assez gourmande pour ne pas considérer ceux qui se mettaient dans son chemin. Elle croisa les bras avec une petite moue quand sa soeur parla de laisser une chance aux autres, et que la France était différente. Un petit rire lui échappa.

"Ah! My kind sister. People are the same everywhere... And if I wasn't here, they'll eat you alive."

Et vint ensuite la fameuse question sur comment elle l'avait trouvé. Danaela partit d'un grand rire.

"Oh little one! Don't you know that what Dana wants, Dana gets? I already have my little spies everywhere. And everybody talk about a sweet lady like you."

Danaela caressa doucement la joue de sa soeur et laissa le silence retombé pendant un bref instant. Elle tourna néanmoins son regard vers l'endroit où Loguen avait disparu et soupira.

"Should we really go? We could let him wait for us eternally... That would be so much fun."

Un petit sourire presque sauvage étira ses lèvres. Ce même sourire qu'elle démontrait lorsqu'elle échafaudait des plans peu recommandables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alaera
invité ponctuel
invité ponctuel
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 15/11/2012

MessageSujet: Re: Une promenade en ce bon après midi   Ven 23 Nov 2012 - 21:47

La situation se retrouvait tendue... Et ce n'était rien de le dire. La jeune Blackwood ressentait sa soeur comme un hérisson prêt à attaquer, suffisait de voir les dagues affutées dans son regard pour changer de trajectoire et c'est un regard beaucoup plus doux qui se posa sur elle à nouveau.

It seems to me that you are more sharper than before... Nothing wrong during the trip?

Prenant ses mains à nouveau entre les siennes, sa marque d'affection envers sa jumelle, lui sourit.

You exagerate my sweet! Everybody was nice and friendly with me.

Et quand sa précieuse lui expliqua comment elle l'avait trouvé, ce fut à son tour de rire. Elle ira loin dans la vie si elle avait sa chance. Elle sait toujours tout sur tout le monde. C'était déjà le cas quand elles étaient enfants.

I know that my sweet! You always get what you want...

Alaera riait de bon coeur, ça c'était vrai. Tout mais tout ce qu'elle veut. D'une manière ou d'une autre... Comme elle aimerait avoir son cran... Et voilà la question qui tue à savoir si elles devaient y aller ou non. Évidemment, la jeune Blackwood était dehors depuis le début de l'après midi et ses pieds étaient congelés dans les chausses. De toute façon, il fallait que l'incendie déclarer s'apaise...

Dana, you must resolve the situation... Without a desaster if possible

Elle éclata de rire franchement... Ne laissant pas le temps à sa soeur de répondre et enlaçant son bras du sien pour l'entraîner vers le manoir.

[Je te laisse le plaisir d'entrer au salon bella?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une promenade en ce bon après midi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une promenade en ce bon après midi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un après-midi a la plage [Libre]
» [CF 2012]Question: Que faire le jeudi après-midi?
» Pas trop vite le matin, et doucement l'après-midi... [Blueberry]
» Après midi avec Creme
» Un bel après midi d'alcool.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manoir de la Fiole :: DOMAINE EN LORRAINE :: Les Jardins-
Sauter vers: