Manoir de la Fiole

Forum en lien avec le jeu en Ligne les Royaumes Renaissants
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Rp en gargote lorraine] A bout de souffle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elfry
La Fiolinette Azimutée
avatar

Messages : 537
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: [Rp en gargote lorraine] A bout de souffle   Jeu 5 Avr 2012 - 21:43

(je ne recopie pas tout, il y a tout un rp en parallèle qui a débuté bien avant, qui parle de la maman, Lavania, et du papa, Zeiss, d'Elendra chez leur médecin, Ellebasi. La maman est au plus mal. Je recopierai juste ce qui touche Elendra et Elfry.)



Elendra a écrit:
Bon t'es prête Elfry?! demanda la jeune fille avec son baluchon sur l'épaule, prête pour la route.

Sa mère n'avait pu venir la voir car elle était trop malade, eh bien Elendra irait la voir! Elle avait invité Elfry qui lui avait raconté que sa mère s'était envolée dans le soleil et qu'elle ne reviendrait plus. Elle lui avait dit qu'il fallait donner beaucoup d'amour au maman pour pas qu'elle s'envolent. Et que les attacher ne servirait à rien parce que c'était quelque chose dans leur corps qui s'envolaient.

Ces paroles avait beaucoup inquiétés la jeune d'Acoma qui avait finalement décidé d'aller rendre visite à sa mère, invitant avec elle Elfry qui s'y connaissait plus qu'elle en envol de maman.

La petite avait donc fait son petit baluchon, y mettant quelques miches de pain (rarissimes à Epinal!), un peu de confiture de mirabelle (qui était bien meilleure que la mirabelle pour adulte, qu'Elfry lui avait fait gouter, qui était franchement Beurk), une robe et un petit cadeau pour sa maman.

Une fois le tout embaluchonné, elle rejoint Elfry au point de rendez-vous, la taverne municipale d'Epinal, prête à faire la route! Elle n'avait pas prévenu son père, ayant complètement oublié de le faire et puis elle s'était bien rendu à Saint-Claude sans embuches, pourquoi pas jusqu'à Nancy?

Lorsqu'Elfry arriva, Elendra salua la rouquine et pris la chance de saluer Callypso, espérant qu'elle était bien là, à la droite d'Elfry et non à sa gauche... sinon elle devrait s'expliquer...

La jeune fille ne savait pas trop comment réagir face à cette amie, ne voulant pas être comme tous les adultes qui ne la voyaient pas. Elle avait tant essayé, elle ne parvenait toute fois pas à voir cette chère Callypso...


Alors? On y va Elfry?

T'es déjà allé à Nancy toi? Moi jamais. Ma maman elle y va souvent par contre, et mon papa aussi des fois.


Elle se tourna alors vers Elfry, la regardant avec une question en tête. Sa nouvelle amie lui avait parlé de sa mère, mais pas de son père... Et comme il y avait bien peu de chose qui retenait Elendra, elle demanda:

Ton père, il est au soleil avec ta mère aussi?

Cette question souleva une inquiétude à l'intérieur de la jeune fille, est-ce que les papas s'envolaient en même temps que les mamans? Si c'était le cas, il fallait se dépêcher d'arriver chez le médecin de maman! Il fallait les attraper et leur faire un gros câlin, avant qu'ils ne s'envolent! Et surtout! Les empêcher de s'envoler.

Aussitôt, la d'Acoma pressa le pas pour arriver le plus vite possible chez le médicastre. Seul soucis? Elle ne savait pas du tout où se trouvait le médicastre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elfry
La Fiolinette Azimutée
avatar

Messages : 537
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: [Rp en gargote lorraine] A bout de souffle   Jeu 5 Avr 2012 - 21:44

Prête ? Elle l'était toujours la petite fêlée. Surtout pour des escapades en bonne compagnie et encore plus quand il y avait une mission d'importance à remplir : chasse au dragon, recherche de trésors.
Et le sauvetage d'une maman était surement la plus cruciale des missions.

Sa voix sortit des écuries de la taverne pour répondre aux questions d'Elendra
:

Oui je suis prête ! Nous arrivons ! Je finissais de préparer Dragonne !

La fiolinette sortit de l'écurie en tirant sur des rennes et une magnifique jument de race Welsh, assortie à la petite rousse, jaillit à sa suite.

Elendra, je te présente Dragonne du Logis, ma jument, c'est mon cadeau d’anniversaire que Didil m'a fait. Elle est magnifique, tu vas voir. Il parait qu'elle a appartenu à un Roy de France. Elle nous emmènera aussi vite que le vent à Nancy, auprès de ta maman !

La petite fiole flatta l'encolure de la jument et lui murmura quelques mots dans l'oreille, elle ne répondit pas de suite à la dernière question posée concernant son papa.
Elle se contenta de s'approcher de sa nouvelle amie pour lui sourire, elle avait bien remarqué qu'Elendra avait salué Cally et elle lui en était reconnaissante car tellement de monde boudait son amie invisible !


Je ne suis allée qu'à la chancellerie de Lorraine et Epinal. Tu connais le chemin quand même ?
J'ai apporté un cadeau à ta maman, c'est un criquet porte-bonheur. Je l'ai trouvé quand je faisais une cure dans le sud de la France, il y a quelques mois. J'ai aussi pris avec moi un mélange d'herbes que Beren me donnait quand j'étais malade et qui me faisait du bien.


Elle sortit d'un grand sac de cuir une jarre en terre avec un couvercle de cristal dans laquelle, il y avait des herbes et plantes et surement un criquet bien caché.
Elle rattrapa son amie qui partait déjà d'un pas pressé. Elle lui montra le criquet, puis lui murmura :


Tu peux prendre la place de Cally, et monter avec moi. Cally arrive à flotter dans les airs, je crois que c'est sa jupe ! Ou de la poudre de fée... Elle n'a jamais voulu me dire son secret prétextant que c'était un secret de son monde ! Je suis jalouse parce que cela a l'air si agréable de savoir voler !

Elfry grimpa alors en selle avec souplesse et tendit la main vers Elendra pour l'aider à la rejoindre.
Elle répondit alors seulement à la terrible question :


Oui, papa est parti au paradis solaire, mais longtemps avant maman. Je ne me souviens pas de lui, je n'avais qu'un mois. Oui, je crois que maman l'a rejoint et qu'ils sont heureux d'être réunis. Je t'avais dit que mon papa était un grand savant, un véritable génie ?


Et voilà le sujet de prédilection de la petite fêlée, ce papa inconnu, qui lui avait tant manqué, ce papa tant idéalisé qu'elle prenait pour modèle. Son papa qu'elle ne connaitrait jamais.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elfry
La Fiolinette Azimutée
avatar

Messages : 537
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: [Rp en gargote lorraine] A bout de souffle   Jeu 5 Avr 2012 - 21:45



Elendra a écrit:
Elendra eut à peu près la même réaction en voyant Dragonne que si elle s'était retrouvée devant une vraie dragonne. Elle avait prévue marcher pour se rendre là bas et ignorait que sa nouvelle amie avait un cheval! Ou plutôt une chevale.

Après quelques pas à reculons, Elendra s'arrêta, regardant Dragonne du Logis avec attention... Elle semblait moins féroce qu'une dragonne... même plutôt gentille et Elfry avait bien raison, elle était magnifique.


Bonjour Dragonne du Logis, moi c'est Elendra d'Acoma. On va voir ma mère qui est malade. Tu sais aller à Nancy dis-moi? lui demanda-t-elle en espérant de tout coeur qu'elle saurait, après tout, si elle avait appartenu à un Roy de France, elle devait bien savoir comment aller à Nancy!

Cette question devait paraître suspecte puisqu'Elfry lui demanda si elle connaissait le chemin jusqu'à Nancy. Ce qui était en soit une excellente question à laquelle la jeune fille devait maintenant donner une réponse.

[i]Réfléchit... Réfléchit...se disait Elendra en brassant la poussière sur le sol, lorsque lui vint une idée, si elle le disait super rapidement et qu'elle changeait de sujet tout de suite après... Peut-être que...

La jeune fille leva alors la tête avec un sourire, satisfaite de sa super tactique! Après tout, il suffisait de suivre la route et elles y seraient non? En tout cas c'était comme ça qu'elle s'était rendu à Saint-Claude!


JeconnaispasvraimenttoutàfaitlecheminmaisjesupposequesionsuitlarouteondevraitarriveràNancy!

Et regarde! Moi aussi j'ai apporté une surprise à maman,
dit-elle en brandissant elle aussi un pot de verre, sans le couvercle en cristal par contre, la famille d'Elendra étant un peu plus modeste.

Que contenait son pot de verre?


De la confiture de mirabelle! Maman elle adore ça... On en mange à tous les matins! Et avec tes herbes et le criquet porte-bonheur en plus, je suis sure qu'elle va guérir!

Pendant qu'Elfry montait sur sa monture, Elendra rangea son petit pot de confiture dans son baluchon et se prépara à marcher aux côtés de la jument, cependant, elle comprit rapidement qu'il n'en serait pas ainsi...

Les deux pieds sur terre, la petite leva la tête vers son amie qui lui tendait la main, lui expliquant que Callypso pouvait voler et qu'elle lui laissait sa place. Elendra jeta donc un coup d'oeil à la monture un peu incertaine. Et si elle tombait? Et si la jument ne l'aimait pas?

Or, Elfry semblait si à l'aise que notre petite Elendra, prit sa main et fit semblant de ne pas du tout avoir peur , montant avec maladresse sur la scelle. D'ailleurs cela lui prit au moins trois essais avant de réussir à s'y assoir, et une fois installée, elle se tint droite comme un i.


Merci Callypso pour ta place, dit-elle en regardant à sa droite, espérant que c'est là qu'elle flottait. Puis elle baissa la voix et murmura:

Tu pourras surveiller pour pas que je tombe? C'est la première fois que je monte à cheval...

Certes, Elendra ne savait trop si elle existait vraiment ou non, mais si elle existait, valait mieux l'avoir comme amie, et si elle pouvait l'aider à ne pas tomber en bas de la monture, il fallait bien essayer!

Il fallait maintenant y aller et la jeune fille se tourna pour regarder derrière eux, puis en avant d'eux et finit par pointer la route.


Je crois que c'est par là. dit-elle alors qu'Elfry répondait à sa question sur son père à elle. Parti au paradis solaire lui aussi?

Non... Tu m'avais pas dit que ton papa était un génie! Tu me racontes!? lui demanda-t-elle avec enthousiasme alors qu'elle regardait autour d'elle pour vérifier si le chemin était vraiment le bon, de un, et surtout pour tenter d'apercevoir Callypso, bien décidée à ne pas tomber!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elfry
La Fiolinette Azimutée
avatar

Messages : 537
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: [Rp en gargote lorraine] A bout de souffle   Mer 11 Avr 2012 - 21:51

Elfry aida sa nouvelle amie à s'installer et n'eut aucun mal à constater qu'elle n'avait pas l'habitude de monter. Aussi elle chercha à rassurer son amie, installée dans son dos.

Tu peux t'accrocher à moi, passe tes mains autour de ma taille. J'irais doucement. Dragonne est vraiment docile, ne t'inquiètes pas et elle s'est déjà habituée à moi.


Elle fit avancer Dragonne au pas... puis progressivement au petit trot dans la direction incertaine qu'Elendra lui avait indiquée. Tout en espérant qu'elle allait dans la bonne direction, Elfry se mit à parler de son papa.


Papa avait un laboratoire au manoir. Je l'ai visité, j'ai parcouru ses notes. Il faisait des expériences incroyables, il extrayait de l'or de minerai par exemple. Il essayait de voler dans le ciel comme un oiseau aussi. Ils avait faire changer l'odeur des choses, et là Beren a hérité de ce don.
Il avait aussi construit une machine à rêves ! Je n'ai jamais compris comment elle fonctionnait. Je ne suis pas certaine qu'elle était terminée à sa mort ! Il étudiait les rêves en tout cas et il arrivait à les mettre dans des fioles. Le laboratoire est sur plusieurs étages et une grande boite nous emmène d'un étage à l'autre !


Elle poursuivit, déballant toute l'admiration qu'elle avait emmagasinée pour ce père inconnu. Puis finalement, un silence s'installa. Elfry reprit alors, la voix emplie de tristesse :


Papa est parti vers le soleil, au monastère de Verdun. Il a voulu utiliser un vieil alambic pour en faire un canon. Mais l'alambic n'a pas résisté et il a explosé en mille morceaux, envoyant papa voler dans le ciel, jusqu'au soleil ! C'était un héro, il voulait défendre le monastère contre des brigands.

Un autre silence rompu uniquement par le martellement des sabots sur le sol pierreux.
Et Elfry reprend :


Et toi ? Ton papa et ta maman ? Ils font quoi ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elfry
La Fiolinette Azimutée
avatar

Messages : 537
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: [Rp en gargote lorraine] A bout de souffle   Lun 16 Avr 2012 - 1:02



Elendra a écrit:
Elle écoutait attentivement le récit d'Elfry, fascinée par toutes ces histoires, toutes ces recherches et ces machines dont elle n'avait jamais entendue parlé ayant été élevée dans un milieu bien différent.

Tout en écoutant, elle surveillait qu'elle ne tomberait pas en bas de la monture, et que celle-ci empruntait la bon chemin. Enfin, le bon chemin c'était relatif puisqu'Elendra ne savait même pas si elle savait ce bon chemin.

Puis Elfry demanda à Elendra ce que ses parents faisaient dans la vie et malheureusement, elle n'avait pas d'histoire aussi extraordinaire que celles d'Elfry. Certes elle était fière de ses parents, mais craignait qu'à côté de ceux d'Elfry ils soient un peu ennuyeux.

Néanmoins, elle commença:


Et bien, mon papa à moi il est cavalier de l'ODL. Ça c'est l'Ordre des Lames qu'il m'a dit. Et il part souvent pour combattre des gros méchants! Il a une épée et tout et tout. Mais il me raconte pas grand chose sur ses missions... La dernière fois quand j'étais à Saint-Claude et que je l'attendais, il a dit qu'il attendait que les méchants bougent je crois.

Donc si tu veux mon avis, il a pas l'air de faire grand chose...
dit en tout honnêteté la jeune fille qui ne connaissait pas vraiment le métier de son papa.

D'ailleurs, la jeune fille fut rapidement punie pour de telles paroles puisqu'elle manqua tomber en bas du cheval, laissant échapper un cri tout en s'accrochant à la taille d'Elfry, se rattrapant de justesse.

Elle prit un moment pour pousser un soupire, soulagée de ne pas avoir mangée la poussière! Puis une fois remise de ses émotions, elle continua:


Et ma maman elle, elle comptait du pain. Et des écus, de la viande des fois et tout ce qui se mange presque. Et puis elle lisait des annonces sur la place publique, je l'ai entendu en lire plein de fois. Toi tu l'as entendu aussi?

Et puis Liz, c'est la maman de Luisa, elle m,a dit que maman elle avait été maire de Epinal et puis de Verdun aussi. Et moi je suis née à Verdun que maman dit, mais il a fallu qu'on s'enfuie à cause du Catasclyme quand j'étais petite, mais je m'en souviens pas trop trop...

Et c'est juste ça... Mes parents à moi ils construisent pas de machine... Mais ma maman fait un peu de couture, mais il faut pas lui parler quand elle fait ça sinon elle nous cri dessus. Elle dit que c'est super difficile! Elle a fait une robe rouge, moi je la trouve jolie même si ce serait mieux en bleu. Et aussi là elle fait une robe, mais elle veut pas dire c'est pour qui. Je pense que c'est un secret, mais c'est nulle parce que moi je suis capable de garder les secrets j'ai onze ans t'sais! Pi en plus c'est mon anniversaire bientôt alors!


Puis Elendra continua à discuter avec Elfry comme ça durant tout le trajet, c'est qu'elle avait trouvé une jeune fille qui avait autant de "placotte" qu'elle et ça c'était chouette! D'ailleurs, parler lui permettait d'oublier que sa maman était malade, bien qu'elle devrait revenir à la réalité sous peu.

    [Après plusieurs: Non c'est par là! Aaah non en fait je me souviens c'est là! Ah mais non regarde c'est là! Rha mais je te l'avais dit!]


Elle était immobile, regardant le dispensaire de Nancy où elles étaient enfin arrivées après une route certainement allongée par quelques détours, mais l'important c'était de un qu'elles y étaient et de deux que son papa allait pouvoir les aider à trouver la bonne route pour le chemin du retour.

Bon... Tu viens Elfry? demanda-t-elle en serrant son pot de confiture de mirabelle entre ses petites mains.

Elle jeta un coup d'oeil au ciel afin de s'assurer qu'il n'y avait aucune traces de sa maman là haut, mais le ciel semblait bien tranquille. Et heureusement.

Prenant une grande respiration, la petite s'avança vers la porte et toqua doucement. Elle était bien jeune et ce n'était pas certain si elle comprenait tout à fait ce que s'envoler vers le paradis solaire impliquait, mais ça ne pouvait pas être très bon et cela l'inquiétait un peu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elfry
La Fiolinette Azimutée
avatar

Messages : 537
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: [Rp en gargote lorraine] A bout de souffle   Lun 16 Avr 2012 - 1:03



Lavania a écrit:
Les jours passèrent et Lavania prenait tous les remèdes qu'Ellebasi lui avait demandé de prendre. Elle l'écoutait à la lettre et ne faisait que se reposer presque 24 heures sur 24. Puis le reste du temps, elle discutait avec Zeiss, ils n'avaient pas quittés le dispensaire puisque la jeune femme n'était pas assez en forme pour rentrer à la maison, même si c'était son souhait le plus cher.Pas qu'elle ne soit pas bien au dispensaire, au contraire, mais être chez soit c'était toujours mieux.

Or, elle savait qu'elle n'aurait pas la force de se rendre jusqu'à Epinal, ni même Clémery qui était plus près, alors ce n'était même pas la peine de demander à son mari d'y aller, le non serait assez catégorique, merci!

Elle avait des bonnes journées et aussi des moins bonnes, parfois elle sentait une amélioration, mais le lendemain c,était pire que l'avant veille. Quelques soirs, elle pouvait sortir à la taverne du village avec son époux pour discuter autour d'une bonne mirabelle. Certes, elle passait la soirée à tousser et à se plaindre sur le confort rudimentaire de la taverne, mais une fois rentré au dispensaire, elle espérait être assez en forme pour y retourner le lendemain.

Elle avait presque tout ce qu'il lui fallait ici, son époux, sa cousine médecin qui s'occupait très bien d'elle, mais il lui manquait ses enfants qui commençait à lui manquer, sans compter qu'elle se demandait s'ils ne manquaient de rien.

Heureusement, son petit rayon de soleil se pointa au dispensaire par une belle journée de printemps. En la voyant entrer dans la pièce, la jeune femme se redressa aussitôt dans son lit et sourit à sa grande fille.

Elendra... ma grande! Viens, viens approche, lui murmura-t-elle en lui faisant une petite place sur le lit.

C'est alors qu'elle remarqua une petite tête rousse qui suivait sa fille, Lavania lui sourit et s'adressa à elle avec sa voix quelque peur enrouée.

Bonjour, tu es une amie d'Elendra? Je suis sa maman.

Elle replaça aussitôt une petite mèche qui l'embêtait, se disant qu'elle ferait sans doute une fort mauvaise impression devant l'amie de sa fille amochée comme elle était!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elfry
La Fiolinette Azimutée
avatar

Messages : 537
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: [Rp en gargote lorraine] A bout de souffle   Lun 16 Avr 2012 - 1:04



Elendra a écrit:
On nous a laissé entrer Elfry et moi et on nous a guidées vers la chambre de maman. C'est la cousine de papa qui nous a ouvert la porte. Je l'ai vu quelques fois, elle est gentille! Et en plus c'est le médecin de maman et elle va la soigner c'est sûr.

Quand je suis entrée dans la chambre, maman était couchée dans son lit et elle s'est toute suite relevée et un peu en me souriant. Je suis contente de la voir! Et même si elle est un peu moins jolie que d'habitude, elle a pas l'air si malade que ça!

Aussitôt, je m'élance vers le lit où elle me fait une petite place oubliant de présenter mon amie Elfry! Heureusement que maman est là pour me le rappeler. C'est que je suis tellement contente de la voir, j'oublie même le fait que je suis toute pleine de poussière parce que les chevaux ça fait de la poussière quand ça marche!


C'est ma nouvelle amie! Elle s'appelle Elfry et puis il y a son amie Callypso avec elle aussi, il faut pas l'oublier!

Je le mentionne à maman parce que Callypso elle est importante pour Elfry, mais j'ajoute quand même tout bas pour maman.

Les autres gens que Elfry la voient pas, mais Elfry dit qu'elle est là. C'est une fée qu'elle dit, je crois..

Je serre dans mes mains mon petit pot de confiture de mirabelle, que j'avais presque oublié! Aussitôt, je le lui tends avec un énorme sourire.

Regarde ce que je t'ai apportée! De la confiture de mirabelle juste pour toi! Et même que t'es pas obligée de partager avec papa! dis-je en regardant papa qui se trouve non loin avec un grand sourire. Je l'ai presque ignorée depuis que je suis arrivée je sais, mais c'est de maman qu'il faut prendre soin pour pas qu'elle s'envole!

Je fais un gros câlin à maman et la serre de toutes mes forces dans mes bras!


Elfry elle habite à Epinal et sa soeur c'est Idril, tu la connais non? Elle est super gentille tu vas voir, et même que elle t'as apporté quelque chose aussi! Et puis elle a une chevale qui s'appelle Dragonne et moi j'ai fait du cheval pour venir te voir tu sais!

Et puis même que on s'est presque perdues, mais finalement on s'est pas perdues!


Je suis toute énervée, contente de voir maman, et je parle fort et je sautille sur le lit en parlant. Sûrement que papa va me dire de me calmer bientôt, mais je suis trop énervée!

Évidemment, j'évite de dire à maman que Elfry est avec moi surtout pour m'aider à savoir si elle va s'envoler vers le paradis solaire avec la mère d'Elfry et Idril... Je veux pas que maman le sache! Pour pas que ça lui donne des mauvaises idées.

Je fais signe à Elfry d'approche pour qu'elle remette elle aussi son bocal à maman. Puis je saute en bas du lit et m'approche d'Elfry et demande le plus bas possible.


Alors...? Tu penses quoi? Maman va pas s'envoler non?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elfry
La Fiolinette Azimutée
avatar

Messages : 537
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: [Rp en gargote lorraine] A bout de souffle   Lun 16 Avr 2012 - 1:05

A papoter le voyage se déroula bien même si il y eut bien quelques doutes, interrogations et changements de direction.
A la description de ses parents faite par Elendra, Elfry s'écria :


Ah ! J'ai compris, ton papa c'est aussi un héros qui défend les faibles contre les méchants. Pis c’est que des secrets défense ou des trucs comme cela ! Il doit rien dire pour pas que les méchants sachent ce qu'il fait ni où il est ! Sinon, il aurait du mal à les battre !
Faudra lui dire qu'un alambique ça fait pas un bon canon, on ne sait jamais !

Et ta maman, elle fait un truc super important pour les grands je crois quand ils comptent tout ce que tout le monde a ! Et elle doit raconter vraiment bien les histoire si elle a l'habitude de lire les annonces à tout le monde. T'en as de la chance.


Elfry n'ajouta pas qu'en fait, son amie avait déjà beaucoup de chance rien que d'avoir encore avec elle son papa et sa maman. Mais elle le pensa si fort qu'un voile de tristesse vint ternir son regard. Elle se reprit tout de même en ajoutant :


Tu sais la robe secrète c'est surement pour toi, un cadeau pour ton anniversaire, enfin peut-être non ? C'est pour cela qu'elle veut pas te dire pour qui c'est, sinon c'est plus un cadeau surprise !


Elle essaya de se noter dans un coin de sa tête qu'il faudrait qu'elle sache quand c'est l'anniversaire d'Elendra et qu'elle pense à un cadeau. Mais quand elle note des trucs dans la tête, elle oublie souvent ! Même si elle fait parfois des nœuds dans une mèche de cheveux, elle oublie.

Mais son amie n'entendit surement pas ses révélations sur la robe secrète car elle regardait avec attention un dispensaire et le ciel. Elles étaient arrivées. Elfry arrêta Dragonne, se laissa glisser au sol avec souplesse et aida Elendra à en faire autant.

Elfry attacha Dragonne à un anneau de fer piqué dans le mur et lui donna une pomme qu'elle extirpa de sa poche. Elle l'avait bien méritée.
Quand Elendra lui demanda si elle venait, elle agita son minois pour dire oui. Elle voyait bien que son amie était inquiète. Elle la suivit, en silence jusque dans la chambre de la maman, s'arrêtant près de la porte.


Une maman même d'une amie, c'est toujours une maman. Ce n'est pas comme sa maman, Oui ! Mais tout de même, Elfry en voyant la dame au lit a un petit coup au coeur. Oui faut pas la laisser s'envoler, la maman d'Elendra ! Elle a l'air si gentille en plus !
Elle répond par un grand sourire à la maman alitée :


Bonjour, je suis Elfry. Je suis enchantée de vous rencontrer !


La fiolinette essaie alors de réussir une révérence un rien dansée et adresse un sourire reconnaissant à Elendra quand elle les présente elle et Cally.

A l'invitation d'Elendra, Elfry s'approche du lit. Elle murmure en réponse :

Non, je ne crois pas qu'elle est prête à s'envoler, mais n'oublie pas de lui dire que tu l'aimes fort fort fort ! Et que tu as besoin qu'elle reste près de toi ! On ne sait jamais !

Ensuite elle ose s'approcher de la maman et avec un petit sourire, lui tend ses cadeaux, une jarre de terre avec un couvercle de cristal et un petit sachet en tissus bien gonflé par son contenu :

Je vous ai apporté un criquet porte-bonheur. Je l'ai trouvé dans le sud de la France, je faisais une cure de santé moi aussi parce que je tousse trop souvent ! Et tenez voici un petit sachet d'herbes que mon frère me donnait en infusion et à respirer quand j'étais malade et ça me faisait du bien. C'est un nez mon frère !

Alors la petite fiole sursaute car elle vient seulement de s'apercevoir de la présence d'une autre personne dans la chambre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elfry
La Fiolinette Azimutée
avatar

Messages : 537
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: [Rp en gargote lorraine] A bout de souffle   Lun 7 Mai 2012 - 0:01



Lavania a écrit:
Lavania était choyée! Une belle surprise comme ça! De la visite de sa fille aînée. (Bon, elle aurait pu amener ses frères et soeurs avec elle, mais elle n'allait pas faire la fine bouche quand même!)

En plus, elle avait droit à quelques petites attentions de la part des deux jeunes filles. Un pot de mirabelle, un criquet porte bonheur et des herbes qui ont aidé la petite Elfry à faire passer sa toux, avec ça c'était certain qu'elle allait guérir.

Faisant fi de sa toux, la jeune mère embrassa chaleureusement les deux jeunes filles pour leur attentions et de leur visite.

Merci Elendra! De la confiture de mirabelle juste pour moi! Mais je vais quand même partager un peu avec papa et avec toi et Elfry si vous voulez, vous devez avoir bien faim après cette longue route, n'est-ce pas?

Papa pourrait aller acheter un pain au marché vite vite et on pourrait prendre le gouté ensemble qu'en dites-vous?

Et Elfry, je suis ravie de te rencontrer aussi! Merci beaucoup! Un criquet porte-bonheur, je te promet d'en prendre soin! Est-ce que je dois le nourrir ou quelque chose tous les jours?

Pour les herbes, je vais demander à Ellebasi, dès qu'elle va revenir, si elle peut les faire infuser tout de suite tient. Tu remercieras aussi ton frères pour ces herbes, c'est lui qui te les a données je suppose.


Après une si longue tirade, la jeune femme se mit à tousser dans son mouchoir, à la recherche de sa tisane posée non loin du lit. Elle avait oubliée d'en boire une gorgée avant de commencer à parler et avait eut beaucoup de choses à dire.

Il fallait avouée qu'elle était touchée par tant d'attention, et toute l'énergie de sa fille donnait envie à la jeune femme de parler plus fort, ce qui n'aidait pas à sa condition.

Une fois sa toux calmée, la jeune femme replia son mouchoir, y remarquant toute fois quelque chose d'étrange, elle l'ouvrit discrètement.

À ce moment, son coeur se serra.

De petites tâches rouges…

Elle n'était pas médecin, mais savait que ce n'était pas normale, et n'avait jamais entendue d'histoire où quelqu'un qui crachait du sang s'étant bien terminée. Elle s'empressa donc de ranger son foulard, ni vu ni connu. Elle en parlerait à Ellebasi plus tard, et refusait d'en parler à son époux devant sa fille.

Mon coeur…? Tu peux me donner un parchemin, une plume et de l'encre? Je… voudrais écrire à mon père… On est rarement à Nancy et il pourrait venir nous voir si jamais il a le temps… Ça fait longtemps qu'on l'a pas vu. Elendra devait avoir 6 ans la dernière fois.

Après tu pourrais trouver un pigeon et aller avec les filles au marché pour acheter du pain pour tout le monde, et on prend le gouté ensuite, pendant ce temps, je vais me reposer un petit peu, qu'en dis-tu?


Nouvelle quinte de toux. Nouvelles petites tâches rouges sur son mouchoir. Soupire, puis sourire à ses invités. Tout allait bien aller.

Elle avait toujours refusée l'idée que son heure était venue, et le refusait encore, elle allait parler de ce nouvel élément avec Ellebasi, elle la soignerait et voilà. Mais tout de même, elle souhaitait voir son père… Et ses enfants aussi… Il faudrait en parler à Zeiss… Peut-être que quelqu'un d'Epinal pourrait aller les amener jusqu'ici, elle ne voulait pas que Zeiss parte.

Une fois sa plume arrivée, la jeune femme rédigea rapidement quelques mots, ne désirant pas faire attendre trop longtemps les filles.

Citation :

    À Tophe, mon père adoré,

    Bonjour papa,

    Je suis présentement à Nancy avec Zeiss et Elendra, je me disais que ce serait bien si tu pouvais venir nous voir.

    Ça fait longtemps que je ne t'ai pas vu et que tu n'as pas vu ta petite fille! Ike, Prunille, Marie-Erika et Azur sont à Epinal, par contre.

    Nous sommes au dispensaire d'Ellebasi, si tu as le temps de venir nous voir.

    Je t'embrasse.

      Ta fille qui t'aime fort,
      Lavania


Une fois écrite, elle la tendit à son époux avec un sourire pour le remercier, lui demandant d'aller chercher Ellebasi, bien qu'elle ne sache pas trop comment aborder le sujet...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elfry
La Fiolinette Azimutée
avatar

Messages : 537
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: [Rp en gargote lorraine] A bout de souffle   Lun 7 Mai 2012 - 0:09

La fiolinette offrit un sourire éclatant à la maman de son amie. Elle trouvait que l'idée du gouter était fabuleuse en plus !

Oui c'est une bonne idée pour le gouter ! Et pour le criquet, faudra lui donner quelques grains de blé et de maïs et changer aussi les fleurs et la verdure dans le pot de temps en temps pour qu'il se sente bien et qu'il reste heureux !


La suite par contre l'attrista, elle regarda la maman tousser et elle vit son inquiétude furtive sur son visage. Elle ne put s'empêcher de songer à sa maman qui s'était envolée. Elfry baissa son visage, regarda ses pieds, pour cacher son regard devenu un peu trop brillant.
Elle entendit la plume crissait sur le vélin et patienta sagement, attendant la suite.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elfry
La Fiolinette Azimutée
avatar

Messages : 537
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: [Rp en gargote lorraine] A bout de souffle   Dim 3 Juin 2012 - 23:17


Zeiss a écrit:
Zeiss sourit en voyant sa fille et son amie entrer.Bon,il n'aurait pas conseiller aux jeunes filles de faire le voyage seules,mais ça faisait plaisir à la maman,alors il ne dit rien.

Il fournit le matériel d'écriture à son épouse quand elle le lui demanda,acquiesçant au sujet de Tophe.Il avait remarqué l'inquiétude dans les yeux de la jeune femme,mais une fois de plus ne dit rien.Ils en parleraient certainement plus tard,nul besoin d'inquièter les enfants.
Le jeune homme récupéra la missive et se retourna vers Elendra et Elfry.


Vous venez les filles?On va acheter de quoi manger.

Il leur sourit et ouvrit la porte pour laisser passer les enfants passer.

On sera de retour dans pas trop longtemps.Dit-il à son épouse et Ella avant de refermer la porte derrière lui.


Dernière édition par Elfry le Dim 3 Juin 2012 - 23:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elfry
La Fiolinette Azimutée
avatar

Messages : 537
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: [Rp en gargote lorraine] A bout de souffle   Dim 3 Juin 2012 - 23:18



Lavania a écrit:
Lavania était ravie de pouvoir partager un petit pique-nique avec sa fille aînée, son bien aimée époux et la nouvelle amie de sa fille, Elfry qui était une jeune fille fort sympathique! Elle espérait toute fois ne pas effrayer aucun de ses invités avec ses quintes de toux répétitives et bien qu'elle ne se sentait pas au mieux de sa forme, cette visite lui donnait un peu d'énergie supplémentaire.

Les filles, ça vous dirait d'aller visiter un peu les rues de Nancy? Il y a sans doute beaucoup d'enfants ici aussi, dont les enfants d'Ellebasi si je ne me trompe pas, leur dit-elle une fois le pique-nique terminée.

Pas qu'elle voulait les chasser, mais elle avait réellement besoin de repos et ne désirait pas qu'elle s'ennuie ou même les préoccuper avec des problèmes de vieux. Ce n'était que deux petites filles d'une douzaine d'années après tout!

Elle posa donc un bisou sur le front de sa poulette et lui souris.

Bonne soirée ma grande, amuse toi bien surtout! Merci d'être venue, ça me fait très très plaisir! Je t'aime beaucoup ma grande, finit-elle par lui dire en la serrant dans ses bras.

Puis, elle se tourna vers Elfry et lui sourit.

Je suis ravie d'avoir fait ta connaissance! Merci beaucoup d'avoir accompagnée Elendra. Et si jamais vous avez besoin de gens pour vous raccompagner à la maison, Zeiss et moi on peut vous aider, si vous voulez.
Ah et merci beaucoup pour le grillon et les herbes aussi. J'apprécie beaucoup,
dit-elle avec un sourire bienveillant.

Une fois les deux petites sorties, la jeune femme tendit la main à son époux et lui fit une petite place afin que celui-ci s'allonge à ses côtés.

Tu crois que Tophe va venir? commença-t-elle par lui demander.

Elle était inquiète qu'il ne puisse pas se déplacer, puisque ces occasions étaient de plus en plus rares depuis quelques années.

Interrompue par une quinte de toux, la jeune femme toussa dans son mouchoir, le cachant le plus rapidement possible par le suite, n'y jetant même pas un coup d'oeil. Après tout, était-ce vraiment nécessaire?

Elle se blottit contre son époux, fermant les yeux, passant un moment à discuter avec celui-ci, tant que sa toux lui permettait de parler. Puis, elle s'étira et posa un baiser sur les lèvres de son époux.

Je pense que ça va être l'heure de dormir, dit-elle bien qu'il fut encore assez tôt.

Bonne nuit mon amour.

Je t'aime.
finit-elle par dire avant de fermer les yeux et de se blottir une nouvelle fois contre celui-ci avant de s'endormir paisiblement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elfry
La Fiolinette Azimutée
avatar

Messages : 537
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: [Rp en gargote lorraine] A bout de souffle   Dim 3 Juin 2012 - 23:19



Lavania a écrit:
Avant de s'endormir, blottie dans les bras de son époux, la jeune femme passa un moment à réfléchir, comme chaque soir lorsque le sommeil ne venait pas immédiatement.

Elle pensa tout d'abord à sa belle Elendra, qui lui avait rendu visite. Une magnifique surprise. Tout comme la venue de cette petite, il y avait maintenant douze ans. Lors de cette magnifique journée du 18 mai, rien ou presque ne présageait les douze années à venir.

Son mariage.

Son absence.

Son merveilleux Ike.

La mairie.

Sa nouvelle absence.

Son adorable Prunille.

Son absence, sa présence.

Sa belle Marie-Erika.

La Mairie.

Le cataclysme de Verdun.

La fuite.

L'arrivée à Epinal.

Le dérangement, puis l'acceptation et l'appréciation.

Le retour à la mairie.

Son entrée au conseil Ducal, une grande découverte.

Son petit Azur.

Cette satanée ODL...

Elle réalisa (si ce n'avait pas déjà été fait plus tôt) à quel point elle était bien entourée. En plus de ses enfants et de son époux, elle avait su trouver une famille en celle de son époux, elle qui n'avait que son père.

Ses amis...

Caiom, qu'elle maltraitait tellement! Il n'y avait qu'un vrai ami pour subir les affreuses sautes d'humeur de la jeune femme. Celui-ci qui avait toujours été là pour la soutenir même si la jeune femme l'avait traité comme un poisson pas frais,voire même pourri à maintes reprises. Toujours il avait été là, acceptant sans doute la jeune femme avec ses multiples défauts...

Niconoss, tout d'abord capitaine d'une équipe de Soule, puis partenaire politique, puis ami, puis cousin. Toujours elle avait pu compter sur celui-ci. Soirée rocambolesque, témoins de scandaleux secrets! Ils avaient passé si peu de temps ensemble en dehors de la politique, mais leur amitié n'était pas à négliger.

Sabii, cause de son enrôlement à l'OST (endroit où elle avait rencontré celui qu'elle épousa quelques années plus tard, qui était incontestablement l'homme de sa vie). Ami distant, farfelu, rocambolesque avec lequel elle avait partagé quelques aventures plus surréels les unes que les autres. Bien qu'elle le voyait très peu, n'avait aucune nouvelles et ne savait pas du tout où il se trouvait, la jeune femme le considérait comme un ami, conseiller et allié.

Ersinn, si detesté. Puis apprécié. Puis admiré. Puis incertaine. Puis fascinée,. Puis étonnamment surprise. Elle avait finalement compris après des années et un décès ce que sa grande amie Elisette avait bien pu lui trouver.

Elisette, sa grande amie, sa confidente disparue. Sa meilleur amie victime de son horrible caractère (comme quoi seulement les meilleurs et plus appréciés de la jeune femme avait droit au traitement odieux de la jeune femme, en somme pouvoir être détesté de la jeune femme était une grande preuve d'amour!) Responsable du surnom d'autoritaire, collègue du CCL, défenderesse de la jeune femme lorsque certain ne comprenait pas ses "méthodes" radicales. Co-rédactrice du Petit Verdunois, complice de tous ses mauvais coups, fidèle acolyte et encore tant de chose.

Tophe, grand homme d'esprit, découverte, admiration, surprise, joie, amour, soutient, «hermitisme», malgré son absence des dernières années, jamais elle ne l'avait oublié et se comptait choyée d'avoir un père si extraordinaire, qu'elle admirait pour ses accomplissements et son talent en politique (dont une partie elle avait hérité, agrémenté d'une pointe d'autoritarisme). Homme respecté, admiré et apprécié par sa fille et la population.

Jade, jamais certaine si elle devait la considérer comme une amie ou une collègue. Elle penchait souvent pour la deuxième option, pas vraiment de la même classe sociale, elles formaient néanmoins un duo d'enfer au Conseil Ducal et la jeune femme appréciait énormément travailler avec elle.

Et finalement?

Notre Lavania s'endormie, dans les bras de son Zeiss. Aimant, souriant, merveilleux, fabuleux, à ses yeux. Magnifique, doux, tendre, parfait pour elle, car bien rare devaient être les hommes pouvant supporter pareille femme. Mais ce Zeiss rencontré à l'ost, qu'elle tenta d'attirer dans sa toile comme tous les autres, se retrouvant contre toute attente prise à son propre piège. Homme lui faisant oublier son passé scandaleux.

Promenades en forêt. Éveil au milieu des bois. Mots tendre. Union. La plus parfaite de tous. Simple, pleine de découvertes. Joues rougies.

Mauviette.

Elle l'avait souvent dit. Elle le pensait toujours. Il avait été la meilleure décision sur un coup de tête de toute sa vie. Sans sa rencontre, sa vie aurait été des plus différentes.

Elle l'aimait. Elle le lui disait toujours. Ils vivraient ensemble 30 années au moins et une fois que celle-ci seraient terminées, encore 30 années de plus. Il le lui avait certifié.

Il était un père exemplaire. Un époux fabuleux. Un ami indispensable. Un confident attentif. Un conseiller avisé. Son amant. Son Zeiss.

Ils n'avaient pas encore vécu leur 30 premières années de vie commune. Ils en avaient vécues un bonne dizaine, pleines de surprises, de joies, de tristesses et de bonheur.

Malheureusement, le Très Haut avait décidé de rappeler Lavania à lui.

Elle s'était donc endormie ce 29 mai 1460, à la chaleur des bras de son époux après un « Je t'aime », après un moment à penser à ses adorables enfants, ses merveilleux amis, son extraordinaire époux.

Elle avait écrit à son père dans l'espoir d'une visite qu'elle n'avait pas pu attendre.

Elle s'éteignait encore dans la fleur de l'âge. À ce moment de sa vie, la jeune femme était satisfaite. Elle avait cinq magnifiques enfants et un époux aimant qu'elle aimait plus que tout. Elle avait de grandes réalisations à sa fiche. Elle avait encore des rêves. Celui d'avoir des dizaines de petites enfants à dorloter.

Elle aurait sans doute des dizaines de petits enfants, des arrières petits enfants aussi. Sur lesquels elle veillera depuis tout en haut (ou tout en bas...). Gardant un oeil sur son mari afin d'être certaine que celui-ci ne trouve pas une femme plus jolie qu'elle. (On est Lavania ou on l'est pas même dans la mort!)

Notre jeune femme au cheveux d'ébène avait donc fermé ses yeux d'azur pour la dernière fois. Ce coeur qui aimait tant cessa de battre dans un sommeil profond. Une mort sans scandale, sans artifices, parce qu'il faut bien l'avouer elle s'était assagie au fil des ans.

Elle reposait désormais, gardant sa beauté d'autrefois, que plusieurs lui avait souligné, mais qu'elle s'était toujours refusé à avouer. Mais l'avait-elle seulement déjà remarqué?

Citation :
[hrp]Et bien voilà! C'est la fin Shocked

Dur à croire que ce soit déjà terminé! Mais aussi dur à croire que je sois restée si longtemps! Si quelqu'un me l'avait dit j'aurais jamais cru!

Bref, je voulais juste faire une mini note hrp, parce que ben tout le monde le fait. Et parce que après plus de trois ans à vous côtoyer, je vais pas partir comme une voleuse.

J'ai adoré jouer avec vous Very Happy Même si ma Lava déteste profondément votre perso. J'ai mis quelques petits mots pour certain. C'est pas clair? C'est normal! C'est un code secret!

Bref, merci pour tous ces beaux rp, j'ai adoré.

Un pitit coucou au censeur que j'admire Very Happy

Et ben voilà! Au revoir et merci beaucoup pour ces beaux rp, merci d'avoir supporté ma Lava sans la tuer tellement elle pouvait être exaspérante parfois, merci de m'avoir supporté dans mes débuts (j'étais jeune, avec un différent accent et ne comprenait absolument pas le jeu!) Merci à ceux que j'ai copié dans mes débuts, parce que je voulais faire faire commetoutlemonde.

On se r'voit peut-être dans une autre vie!
Jd Lavania, Lavette pour les intimes.
[/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elfry
La Fiolinette Azimutée
avatar

Messages : 537
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: [Rp en gargote lorraine] A bout de souffle   Dim 3 Juin 2012 - 23:20



Elendra a écrit:
Je marche sur la pointe des pieds, je veux pas réveiller maman et papa. Je pousse la porte sans un bruit, la porte est avec moi elle grince pas comme toutes les portes, c'est trop merveilleux!

Je regarde le bocal sur la table de nuit près du lit de maman. Dedans il y a le grillon que Elfry lui a donné. Elle est gentille mon amie! Et puis elle m'a même dit que maman allait pas s'envoler, alors moi je suis trop contente! Parce que quand les mamans s'envolent, elle reviennent jamais qu'Elfry a dit. Et moi je l'aime ma maman!

D'ailleurs c'est pour ça que je suis ici. Pour donner plein d'amour à ma maman, parce que ça ça les aide à pas s'envoler il parait.

Je me glisse donc près du lit et murmure tout bas:


Bonjour ma belle petite maman d'amour. T'as bien dormi j'espère! Parce que je me disais que aujourd'hui on pourrait aller faire un vrai pique-nique dehors.

Je vais même te tenir la main pour t'aider à marcher si t'es fatiguée. Ou papa va pouvoir te prendre dans ses bras sinon. Il est super fort, moi je le sais.

Et puis on achètera de la confiture à la mirabelle si tu veux. Je sais que tu aimes beaucoup ça.

Et tu sais maman. Moi aussi j'aime beaucoup la confiture de mirabelle, mais je t'aime beaucoup toi aussi! Plus que la confiture de mirabelle. Je t'aime gros gros gros!

Gros comme...


Je regarde autour de moi pour trouver quelque chose d'assez gros pour lui dire combien je l'aime, parce que c'est important pour pas qu'elle s'envole.

Comme toute la Lorraine! Même plus!

Et j'ai hâte que tu sois guérie.


Je monte alors sur le bord du lit et pose un bisou sur le front de maman. Je fronce alors les sourcils. Son front est tout froid.

Je remonte alors les couvertures pour l'abrier jusqu'au cou.

Tiens maman, comme ça tu vas avoir moins froid.

Je lui sourit et caresse doucement ses cheveux. Elle me répond pas quand je parle, mais c'est pas grave, je sais qu'elle m'entend. C'est juste qu'elle est fatiguée.

Je vais même dire à papa que tu as froid et on va aller voir Ellebasi et elle va te donner plus de couverture tu vas voir.

Je pose un dernier baiser sur le front de ma maman et lui murmure à l'oreille.

Je t'aime maman, t'envole pas s'il te plait...

Et je descend du lit, marchant sur la pointe des pieds vers le fauteuil où papa s'est assoupie. Je tire sur la manche de sa chemise et lui murmure à l'oreille.

Papa.... Maman a froid, il lui faudrait une autre couverture....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elfry
La Fiolinette Azimutée
avatar

Messages : 537
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: [Rp en gargote lorraine] A bout de souffle   Dim 3 Juin 2012 - 23:21

--Zeiss. a écrit:


Finalement elle s'était endormie.Zeiss posa un baiser sur ses lèvres et l'allongea doucement sur son lit.Puis il alla patienter sur le fauteuil non loin de son épouse.

Lorsqu'il se réveilla,Elendra tirait sur sa manche et l'avertissait sur le fait que sa maman avait froid.Il se leva et posa sa main sur le front de Lavania.C'est vrai qu'elle avait froid.


Ella,t'aurais pas une couverture...?

Pas de réponse.Elle devait être occupée dans une autre pièce.Le jeune homme finit par remarquer quelque chose d'étrange.La poitrine de sa femme ne se soulevait pas comme elle était censée le faire.Et soudain,l'effroi s'empara de lui.Il se pencha et colla son oreille sur sa poitrine,son coeur ne battait plus.

ELLAAAAA!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elendra
invité plus présent
avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 31/05/2012

MessageSujet: Re: [Rp en gargote lorraine] A bout de souffle   Lun 4 Juin 2012 - 22:30

J'espère que ça te convient que j'ai posté moi même... Si c'est pas le cas j'efface Smile

Après un bon moment à tirer plutôt férocement sur la manche de mon papa pour le réveiller, celui-ci daigne enfin ouvrir les yeux. D'ailleurs il appelle Ella! J'aurais du y penser!

Mais peut-être que j'y avais pensé, mais que je m'étais dit qu'elle devait dormir et c'était moins gênant de réveiller papa que sa cousine!

Je me tiens donc près du lit, et observe papa qui confirme que maman a vraiment froid et qui appelle Ella.

Puis, papa appelle Ella suuuper fort! Et là je réalise!

OOOOH! Nooon! Elle va pas s'envoler?!

Sans réfléchir, je lève les yeux au plafond pour m'adresser au Tout en Haut:


Touche pas à ma mère toi! Sinon je vais être pas contente!

Qu'il se le tienne pour dit! Quand je le rejoindrai à mon tour, s'il me laisse pas ma mère, ça va barder pour lui!

Une fois le compte du Tout en Haut réglé, je pars à la course en criant à ma mère:


T'envoles pas maman! Elfry et moi on va te retenir! Parce que moi je t'aime gros comme la Lorraine! Souviens toi! Je te l'ai dit!

Et je cours!

Et je cours!

Je vais rejoindre Elfry! Pour qu'elle m'aide à retenir ma mère! Pas question de la laisser s'envoler!

Et je cours!

Et je cri!

ELFRYYYYY! Lèèève toi!!! Ma mère!!

Aiiide moiiii! Je veux pas qu'elle s'envoleeee!!!


Et je la secoue pour la réveiller, si ma forte voix n'a pas déjà fait le travail.

Et pendant que je la secoue, mes joues se mouillent de peur et d'inquiétude. Il faut pas que maman s'envole! Il faut pas, il faut pas, il faut pas! Parce que Elfry l'a dit, si elle s'envole, elle revient plus!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Rp en gargote lorraine] A bout de souffle   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Rp en gargote lorraine] A bout de souffle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Salamandres et souffle au cac
» La Lorraine... vue par un lorrain! | Musée de la Mine d'Aumetz (Moselle)
» Gargote Guyennoise : Economhydre de marché
» [lois] Lorraine
» Gargote Savoie RP: Chaises musicales et antipasti hydriques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manoir de la Fiole :: DOMAINE EN LORRAINE :: Hotel Particulier des Sirènes :: Premier étage :: La Bibliothèque-
Sauter vers: