Manoir de la Fiole

Forum en lien avec le jeu en Ligne les Royaumes Renaissants
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 le laboratoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hart
invité ponctuel
invité ponctuel
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 07/04/2008
Age : 24
Localisation : Ponta

MessageSujet: le laboratoire   Sam 3 Mai 2008 - 14:57

En repartant de la bibliothèque,vous vous rappellez la porte du laboratoire et decidez d'entrer.Vous frappez discrètement.A votre grand étonnement quelqu'un vous dit:

Ca va pas de me frapper?!!!qu'est-ce que vous diriez si je vous donnais un coup de poignée moi?!!hein?!!Pas besoin de frapper pour entrer...ou alors sur la porte d'entrée de la maison...l'est trop bête pour parler celle là!!! Allez,rentrez avant que je me verouilles de rage!!!

Vous ouvrez de grands yeux et rentrez dans la pièce.Les objets sont vivants dans cette maison.Vous n'en revenez pas,d'abord les livres,ensuite les portes...Vous êtes troublé tandis que vous regardez le dernier étage du laboratoire.Il est assez bas,et contient tout un tas de bazars divers allant de la bourse de poudre,probablement de la poudre noire,vu les marottes du maitre de ces lieux,jusqu'à une vieille bombarde totalement désarticulée.Vous avancez,et glissez sur une dépression du sol qui n'est autre qu'une rampe menant à l'étage inferieur du labo.La porte se met à rire et vous avez du mal a vous retenir de la faire brûler pour s'être moquée de vous.L'étage du dessous,est très étrange.Il contient des fioles au contenu tourbillonant.Un pannonceau indique que c'est le laboratoire d'étude des rêves.Chaque fiole est étiquetée comme "rêve de..." et les formes et couleurs different à l'interieur,créant une symphonie de couleurs et de formes dans cet étage.Une machine indiquée comme une "machine à fabriquer artificiellement les rêves" gît dans un coin sombre.Elle semble détruite et des volutes de fumée s'en échappent à intervalle réguliers.Vous faites attention où vous mettez les pieds et essayez de trouver la rampe.Mais de rampe,point.En revanche,une boite carrée de grande taille et mise sur rails verticaux attire votre attention.Vous le prenez et demandez à aller au deuxième étage.Vous vous étonnez à peine lorsque l'ascenceur vous répond:

Bien Monsieur,mais savez vous que "s'il vous plait" existe?

Sur ce,il vous descend à l'étage du dessous,qui est totalement vide.A l'exeption d'une forge tapie dans un coin.
Vous descend par une rampe vers le premier étage du laboratoire.Il est rempli à ras bord de planches de bois divers et rares.Celà semble être un atelier de charpente.N'ayant envie de risquer de mourir démembré à cause d'une explosion, vous ressortez rapidement par la porte.Et vous redescendez au rez de chaussée,rejoindre des lieux plus sûrs.

_________________
Heureux jusqu'au bout des orteils..et plus encore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://demeurepegahartas.forums-actifs.net
Philomène
Gardienne des Fioles
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 27/06/2008

MessageSujet: Re: le laboratoire   Sam 28 Juin 2008 - 11:50




Volant aussi vite que possible, Mozart passa par une fenêtre entre-ouverte et se mit à piaffer aussi fort que possible.
Il vola dans tous les sens, passant d'un étage à l'autre, frolant les meubles sans les voir puis finit par trouver ce qu'il cherchait : le compagnon de sa maitresse.

Se posant juste devant lui, Mozart se mit à piaffer encore plus fort, sautillant sur place, prenant dans son petit bec un bout de la manche et tirant vers la porte cet humain qui ne comprenanit jamais ce qu'il lui disait, au contraire de sa maitresse.

Commençant à s'énerver, Mozart tirait de plus en plus sur le bout de tissus, quand soudain la cloche de la grille lui fit lacher prise. Regardant vers cet humain incompétant, Mozart se retourna et fila vers la fenêtre en direction de la grille, espérant trouver enfin un humain qui puisse le comprendre.




Dernière édition par Philomène le Sam 28 Fév 2009 - 17:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hart
invité ponctuel
invité ponctuel
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 07/04/2008
Age : 24
Localisation : Ponta

MessageSujet: Re: le laboratoire   Sam 28 Juin 2008 - 17:16

Tandis qu'il travaillait sur la machine à rêves, qui une fois de plus était complètement démoli à la suite de la création d'un rêve paradisiaque, le chercheur fut dérangé par un petit oiseau,qui le tira par la manche.Il n'y fit pas attention sur le moment,concentré qu'il était sur la machine,esaayant de découvrir LA pièce defectueuse qui enrayait le mécanisme.L'oiseau finit par partir.Une fois qu'il eut trouvé le problème, un simple bout d'acier bleu dans une roue, il réfléchit à cet oiseau. Il pensa d'un coup qu'aujourd'hui était un jour particulier. Il jura tout en courant jusqu'à la porte, qu'il dérangea brutalement en pleine sieste. Il dévala les escaliers jusqu'au premier étage...

_________________
Heureux jusqu'au bout des orteils..et plus encore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://demeurepegahartas.forums-actifs.net
Philomène
Gardienne des Fioles
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 27/06/2008

MessageSujet: Re: le laboratoire   Sam 28 Fév 2009 - 17:31

Arrivée devant la porte, Philomène, demanda polimnt à la porte si m'sire Hart' était bien dans son laboratoire.
En rendant la politesse, la porte s'ouvrit doucement.
Pénatrant dans l'antre du maitre des lieux, la nourrice pass un temps certain à chercher celui qu'elle était venu voir.


Ahh!!
M'sire Hart'!! J'vous cherche dpuis un bout d'temps.
C'st m'dme Pég'sine, j'ai été lachercher ax miliueux des ruines de Pont'lier, elle pô l'air bien.
J'l'ai installer dans vot' chambre.
Avec vot'permission, j'vais fair' v'nir la m'dame infirmière.


Attendant ue réaction de son interlocuteur, Philomène regarda un peu autourd'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hart
invité ponctuel
invité ponctuel
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 07/04/2008
Age : 24
Localisation : Ponta

MessageSujet: Re: le laboratoire   Sam 28 Fév 2009 - 19:32

Le chercheur était absorbé dans la réparation de la machine à rêves, qui avait encore une fois grillé après un essai de synthetisation...Il était en train de changer une des courroies lorsque Philomène, la nourrice, arriva toute fébrile, lui disant que Péga, sa femme, n'était pas bien. Il prit soudain une expression...étonnée, puis totalement alarmée, lorsque la nourrice demanda si elle pouvait faire venir l'infirmière, il lui répondait qu'elle pouvait bien sûr, puis il lui demanda de se dépêcher et sortit par la porte, oubliant presque de la saluer, mais se souvenant que sinon, elle se mettrait en rogne et ne le laisserait pas rentrer de la journée. Puis il descendit les marches huit à huit, courant aussi vite que le vent, pour se rendre dans sa chambre.

_________________
Heureux jusqu'au bout des orteils..et plus encore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://demeurepegahartas.forums-actifs.net
Hart
invité ponctuel
invité ponctuel
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 07/04/2008
Age : 24
Localisation : Ponta

MessageSujet: Re: le laboratoire   Mar 30 Juin 2009 - 22:49

On pouvait considérer ça comme une catastrophe, de l'humour noir à l'état pur: sa femme, une tavernière, manquant de mourir noyée...dans de la bière. N'ayant pu la ranimer dans la taverne, il l'avait portée le plus doucement possible, à pied, sur tout le trajet. il l'avait posée quelques instants sur un lit de mousse pour ouvrir le portail et ne l'avait pas refermé, tel une ombre rôdant sans se soucier des traces qu'elle laissait. Mais peu importait, l'étoile de son coeur était en danger, et il ne pouvait le permettre. Il monta lentement les escaliers, attentif à tout tressautement qui indiquerait un changement d'état, positif ou négatif, en direction de son laboratoire.
La porte parlante et irrascible ne dit mot cette fois ci et s'ouvrit d'elle même. Il rechercha un moment un endroit où déposer Péga et aperçut dans un coin une balancelle mécanique jamais terminée, mais dotée d'une sorte de matelas confortable. il la déposa le plus doucement possible, et chercha dans ses livres un traité de premiers secours. Mais ceci n'existait pas dans son laboratoire. Des traités sur la pierre philosophale, des rêves fabricables, des portes dimensionnelles, pourquoi pas, mais un manuel de premier secours...nada...il s'en voulait terriblement et monta les escaliers, demandant à la porte de surveiller Pégasine, en direction de la bibliothèque. Il revint après plusieurs minutes, de plus en plus inquiet pour sa femme, mais avec le livre approprié. Il s'arrêta un instant et ouvrit le livre, cherchant presque desespérément la page concernant les noyades. Il fallait une odeur forte pour essayer de ranimer la personne, si ses fonctions vitales étaient assurées, ce qui était le cas, sinon elle ne serait plus de ce monde depuis longtemps. Il se prit la tête entre les mains, cherchant où il aurait une substance comme celle ci.

_________________
Heureux jusqu'au bout des orteils..et plus encore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://demeurepegahartas.forums-actifs.net
Pégasine
Esprits des Fioles éteintes
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 07/04/2008
Localisation : les Cieux

MessageSujet: Re: le laboratoire   Mar 30 Juin 2009 - 23:12

Pégasine avait l'impression d'être dans un cocon.
Elle avait l'impression que rien ne pouvait lui arriver.
Elle avait sentit son cocon s'ouvrir et l'abandonner avant de se refermer de nouveau sur elle quelques temps plus tôt, et là elle attendait que son cocon protecteur se referme après l'avoir de nouveau abandoné.
Mais la fermeture se faisait attendre et Pégasine commença à s'inquiéter, fronçant les sourcils et tendant l'oreille pour detecter le moindre bruit, mais elle n'entendit rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hart
invité ponctuel
invité ponctuel
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 07/04/2008
Age : 24
Localisation : Ponta

MessageSujet: Re: le laboratoire   Mar 30 Juin 2009 - 23:23

Enfin, il avait trouvé. Il retourna auprès de Péga, la regarda fébrilement, et colla son corps contre le sien un instant, avant de courir dans l'étage supérieur de son laboratoire, cherchant dans les décombres d'expériences une substances appelée "huile de roche" par certains peuples, une substance rare dans ces contrées montagneuses, mais développant une odeur tellement forte qu'elle réveillerait un mort. Il finit par trouver la fiole, vide. Il contempla avec horreur ce qui semblait être son unique espoir de réveiller Péga actuellement qui s'envolait, et se remit à fouiller, cherchant encore et encore, pour finalement tomber sur une bouteille de parfum dont l'arome était raté. Au lieu du "Muguet-Lila" comme indiqué sur l'étiquette, l'odeur ressemblait plutôt à du souffre et de l'huile de roches combinés. Il se bénit de n'avoir pas jeté ce flacon et le ramena vers Péga. Dans sa tête, il improvisa un petit poème, sans rime ni mètre, tandis qu'il posait le flacon sous le nez de sa femme adorée.
" Toi qui vers la mort fuit, reviens moi;
toi qui m'abandonne, retourne-toi et voit celui qui t'aime
toi qui vit semble détruite, rassemble toi
toi qui es endormie, réveille toi
car je ne pourrais vivre sans ta présence"

Puis il attendit, prêt à vendre son âme si la substance ne marchait pas.



[hrp:le poème est moche et je m'en excuse...]

_________________
Heureux jusqu'au bout des orteils..et plus encore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://demeurepegahartas.forums-actifs.net
Pégasine
Esprits des Fioles éteintes
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 07/04/2008
Localisation : les Cieux

MessageSujet: Re: le laboratoire   Mer 1 Juil 2009 - 14:17

Pégasine sortit de son état cotonneux en respirant une chose immonde.
Elle était encore dans une demi-conscience mais elle entendait du bruit.
Essayant de se concentrer pour dégager de son esprit les dernière brumes de coton, elle entendit une voix.
Une voix qu'elle connaissait, elle en était sûre, mais elle n'arrivait pas à mettre un nom dessus.
Lorsque la voix se tût, un nom franchit faiblement les lèvres de Pégasine


Hart...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hart
invité ponctuel
invité ponctuel
avatar

Messages : 41
Date d'inscription : 07/04/2008
Age : 24
Localisation : Ponta

MessageSujet: Re: le laboratoire   Mer 1 Juil 2009 - 14:22

Cette attente lui sembla la plus longue de sa vie. Il guettait chaque mouvement, chaque réaction, mais rien ne vint pendant un temps, jusqu'à un chuchottement, guère plus fort que le souffle du vent entre les arbres: Hart. Cette réaction l'encouragea et il reprit fébrilement le manuel de secours, parlant doucement à Péga pour éviter qu'elle ne se rendorme. Le livre disait que lorsque la personne était réveillée, il fallait tenter de l'oxygéner artificiellement. Le chercheur se demandait un peu se que c'était, puis il comprit que le livre parlait de bouche à bouche. Ce qu'il entreprit de faire dans l'instant, continuant à essayer de tenir sa femme éveillée par des paroles.

_________________
Heureux jusqu'au bout des orteils..et plus encore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://demeurepegahartas.forums-actifs.net
Pégasine
Esprits des Fioles éteintes
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 07/04/2008
Localisation : les Cieux

MessageSujet: Re: le laboratoire   Mer 1 Juil 2009 - 14:31

La voix était revenue. Pégasine ne s'était pas trompé, c'était bien son mari.
De l'air vint remplir ses poumons, la faisant tousser et cracher la bière les emplissant.
Toujours entre conscience et inconscience, Pégasine se raccrochait à la voix de celui qui lui avait fait découvrir le bonheur d'épouse et de mère.
Elle ne voulait qu'une chose : le revoir.
Péniblement jeune femme ouvrit les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le laboratoire   

Revenir en haut Aller en bas
 
le laboratoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le plus gros laboratoire de recherche acoustique au monde : 1700 chercheurs
» Laboratoire du Tynril [2.0]
» [laboratoire] cycler les complots
» Attaque du laboratoire du Moulin des Tarrens par la Ligue !
» Laboratoire Perha Celsis 10 janvier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manoir de la Fiole :: DOMAINE FAMILIAL EN FRANCHE-COMTE :: Manoir de la Fiole :: Etages dangereux :: Laboratoire-
Sauter vers: